La naissance d’un Roi qui ne déçoit pas


Notes d’enseignements pour le dimanche 1er décembre 2013.

Avez-vous déjà vécu une déception ? Peut-être que c’est quelqu’un qui vous a déçu ? Je me souviens de la première fois que je suis allé visiter le Montana avec ma famille. Nous devions voir le geyser « Old Faithful » qui porte ce nom à cause de l’eau chaude qui jaillit d’une source souterraine toutes les heures de façon constante. Mon père m’avait dit que j’y verrais des Indiens. Je m’imaginais voir des guerriers avec leurs plumes. Mais j’ai vu des hommes et des femmes qui ressemblaient à tous les autres spectateurs habillés en jeans et des T-shirts. Inutile de vous dire que j’ai été déçu, et en grandit partie parce que mes attentes ne correspondaient pas avec la réalité.

Lorsque nous commençons à lire le livre d’Ésaïe, nous réalisons que le peuple d’Israël semble s’être détourné de l’Éternel pour adorer des autres dieux. Il est évident que pour nous, ces manières de faire ne correspondent pas avec nos mœurs au 21e siècle. Mais nous avons nous aussi des idoles que nous fabriquons pour soit excuser ou justifier nos caprices. Et dans mon expérience, ces idoles parviennent toujours à décevoir leurs auteurs.

Un des grands thèmes du livre d’Ésaïe est l’espoir de pouvoir faire confiance en quelque chose qui ne déçoit pas. Une partie du message venant du prophète pourrait être, « Fais confiance à celui qui est vrai et juste. Lui ne déçoit pas. »

Contexte historique

  • 750 – 700 av. J.-C. et couvre 5 rois différents
  • Ozias laisse à sa mort un Royaume prospère et bien armé
  • Yotam continue, mais pas de réformes religieuses
  • Ahaz s’allie avec les puissants Assyriens, faux dieux
  • Ezechias se rebelle contre les Assyriens, restaure le culte de l’Éternel
  • Mannasé se rebelle contre l’Éternel, faux dieux

Le problème

Le peuple d’Israël se laisse constamment séduire à placer son espoir dans les choses qu’il ne devrait pas. Nous pourrions dire à la limite que un espoir sincère dans un mensonge nous conduit toujours à la déception. Il ne s’agit pas de l’intensité de notre sincérité. Il s’agit plutôt de placer notre espoir dans ce qui est vrai et authentique.

Le reproche

Le début du livre d’Ésaïe nous en dit long sur les reproches de l’Éternel vis-à-vis de son peuple.

2 Cieux, écoutez! terre, prête l’oreille! Car l’Éternel parle. J’ai nourri et élevé des enfants, Mais ils se sont révoltés contre moi. 3 Le bœuf connaît son possesseur, Et l’âne la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, Mon peuple n’a point d’intelligence. 4 Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d’iniquités, A la race des méchants, aux enfants corrompus! Ils ont abandonné l’Éternel, ils ont méprisé le Saint d’Israël. Ils se sont retirés en arrière… (Ésaïe 1.2-4)

Comment est-ce que les enfants de l’Éternel, le peuple d’Israël se sont-ils révoltés. Ésaïe nous relate au moins trois domaines qui sont visés par l’Éternel et sur lesquels il prononce des reproches.

Israël a placé sa confiance dans l’aide que pouvaient leur apporter des rois étrangers. Il est question d’alliances qui ne furent pas sanctionnées par l’Éternel et qui entraînèrent le peuple à commettre de l’idolâtrie.

31.1 Malheur à ceux qui s’en vont en Égypte pour avoir du secours,
et qui comptent sur les chevaux, qui mettent leur confiance dans le nombre des chars et dans la grande force des équipages, mais ne regardent pas vers le Saint d’Israël et ne se soucient pas de l’Éternel!

Cette confiance sincère, mais mal placée influença Israël à placer sa confiance dans des dieux étrangers.

2.6 Tu as abandonné ton peuple, la communauté de Jacob, car il est envahi par les superstitions qui viennent de l’Orient ; les magiciens pullulent autant qu’en Philistie. On pactise (faire un pacte) avec l’étranger.

2.8 Le pays est rempli d’idoles et les gens se prosternent devant leurs propres œuvres que leurs mains ont sculptées.

Cette confiance sincère dans les idoles des dieux étrangers amena Israël à généralement placer leur confiance en eux-mêmes. Un des aspects des plus sournois au niveau de l’idolâtrie est que derrière chaque idole ce cache un auteur qui est tout à fait humain. L’idole est une réplique, un genre de miroir, qui projettent ce qui se trouve dans le cœur de celui qui le façonne.

29.15 Malheur à ceux qui s’ingénient à cacher leurs desseins à l’Eternel
et dont les entreprises se font dans les ténèbres, à ceux qui disent: « Qui peut nous voir ? Qui nous remarque ? »

16 Allez-vous inverser les rôles ? Allez-vous prendre le potier pour l’argile,
pour que l’ouvrage dise à celui qui l’a fait: « Je ne suis pas ton œuvre »,
et que le pot affirme au potier qui l’a façonné: « Tu ne sais pas ce que tu fais » ?

  • Reproches contre Israël
  • Vous placez votre confiance dans les rois étrangers.
  • Vous placez votre confiance dans des dieux étrangers.
  • Vous placez votre confiance seulement en vous-mêmes.
  • Vous suivez aveuglément vos dirigeants qui vous entraînent à faire le mal.

L’idolâtrie aujourd’hui

Et nous, qu’en est-il de nos penchants égoïstes, charnels ? Avons-nous des idoles ? Avons-nous fabriqué des choses dans nos vies qui nous reflètent notre égo d’une telle manière que notre propre conception de la réalité est tordue ? Serait-ce possible que nous nous fabriquions nous même des philosophies de vie, des dadas personnels, des caprices, des amis, des perspectives sur les choses, les gens qui servent un seul but : construire notre propre réalité à notre image ?

Nous ne sommes pas tellement différents d’Israël. Nous arrive-t-il de placer notre espoir en autre chose que l’Éternel ? Pose-toi les questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui te motive dans la vie ?
  • Quels sont tes vrais plans, tes vraies ambitions ?
  • Est-ce que la chose en laquelle tu places ta confiance est suffisante pour réellement te satisfaire ?

C’est quoi une idole ?

Quelque chose autre que Dieu et duquel tu dis,
« Si j’avais ça alors ma vie aurait un sens,
alors ma vie aurait de la valeur,
alors je serais quelqu’un,
alors je serais en sécurité… »

Une question que tu pourrais te poser pour discerner de quoi il s’agit serait la suivante, « Qu’est-ce qu’il faudrait que Dieu enlève de ta vie pour que ta vie perde son sens, sa valeur, sa sécurité ? »

Questions pour étude personnelle

L’Éternel est-il authentique ? Lis Ésaïe 40.18-25, 28. Comment l’Éternel se décrit-il dans ce passage ? Il y a t il un aspect de son affirmation que tu remets en question ou que tu n’acceptes pas ? Pourquoi ?

Lis Ésaïe 9.6-7. Quelles sont les caractéristiques du Méssie promis ? Est-ce que Jésus-Christ te déçoit selon ce passage que tu viens de lire ? Pourquoi ?

Lis Ésaïe 11.1-5. Quelles sont les caractéristiques du Méssie promis ? Es-tu déçu par une telle description attribuée à Jésus-Christ ? Comment est-ce que chaque caractéristique du Messie promis est vraie pour toi au quotidien ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s