Selon l’encyclopédie Wikipédia, une secte peut être décrite de la façon suivante.

Le mot secte a d’abord désigné soit un ensemble d’hommes et de femmes partageant une même doctrine philosophique, religieuse, etc. soit un groupe plus ou moins important de fidèles qui s’est détaché de l’enseignement officiel d’une Église et qui a créé leur propre doctrine. Une secte peut aussi désigner une branche d’une religion, une école particulière. En ce sens, ce mot n’a rien de péjoratif.

Cependant, ce terme a pris une dimension polémique, et désigne de nos jours un groupe ou une organisation, le plus souvent à connotation religieuse, dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou malveillants par le reste de la société. Généralement, les responsables de ces groupes sont accusés d’une part de brimer les libertés individuelles au sein du groupe ou de manipuler mentalement leurs disciples, afin de s’approprier leurs biens et de les maintenir sous contrôle, et d’autre part d’être une menace pour l’ordre social. http://fr.wikipedia.org/wiki/Secte, (26 juillet 2010)

Si nous nous trouvions en France au milieu des années 1700, nous entendrions probablement l’usage du mot « secte » pour décrire les protestants au milieu d’une culture qui fut profondément influencée par l’Église Catholique. D’ailleurs, jusque dans les années 70 au Québec, plusieurs paroisses décrivaient les protestants francophones comme faisant partie d’une secte. La raison? Au Québec du moins, être un Canadien français était synonyme d’être un bon catholique et être anglophone fut souvent associée avec le mot « protestant. » Les choses ont changé depuis les dernières décennies. L’Église Catholique est encore associée avec le fait d’être un Canadien français, mais pendant les années 70 et 80, les protestants, et surtout les protestants évangéliques, trouvèrent une oreille de plus en plus attentive chez les Québécois de souche.

L’Église évangélique baptiste de Chambly est une des églises qui se disent être protestante et évangélique. Pour en savoir plus à ce niveau, veuillez consulter la page < Ce que nous sommes >.

En 2010, l’Église évangélique baptiste de Chambly fut acceptée dans l’association des églises baptistes évangéliques pour mieux collaborer avec d’autres églises de même pensée et afin de mieux servir la communauté locale de Chambly. Pour refléter cette nouvelle réalité, l’Église évangélique libre de Chambly changea son nom la même année pour Église évangélique baptiste de Chambly.

Basé sur les faits plus hauts, nous ne sommes pas une secte, du moins, en 2010. Notre assemblée respecte les traditions protestantes qui puisent leur inspiration de la Bible comme le dit le vieil adage Sola Scriptura, la Bible seulement. La Bible que nous utilisons est la version « Louis Segond » en usage dans les églises protestantes francophones du monde entier depuis près d’un siècle. D’autres versions francophones existent (ex: la Colombe, Darby, Français courant, Parole Vivante, La Semeur, Vie Nouvelle, etc.) et certains de nos membres préfèrent utiliser une ou l’autre. Mais pour faciliter la compréhension dans l’enseignement, nous utilisons de façon non officielle la version Louis Segond. (Pour en savoir plus sur les versions françaises, nous vous suggérons le site suivant : Bibles francophones du net)

Il est évident que nous cherchons continuellement à vivre la foi chrétienne de façon authentique telle qu’elle nous est révélée dans les Saintes Écritures et d’en faire l’application dans la vie de tous les jours. Nous sommes conscients que cette vision des choses nous amène parfois à remettre en question certaines des pratiques de nos églises qui étaient pertinentes à une époque et dans une culture différente, ou dont le sens se prête mal dans la culture actuelle.

La vision principale de l’Église évangélique baptiste de Chambly est d’appeler les gens de notre entourage à se réconcilier avec Dieu en écoutant l’évangile et en recherchant une relation vivante avec le Dieu de la Bible au travers de la personne de Jésus-Christ.

Nos rencontres sont ouvertes au public. Nous désirons vivement que chaque individu que nous rencontrons puisse reconnaître que le mal que l’on voit dans le monde est aussi présent dans l’âme individuelle et que Jésus Christ nous offre son pardon pour nous réconcilier à Dieu. Ceci dit, nous respectons autant la souveraineté de Dieu et la volonté de chaque individu dans ce domaine très personnel. Ceci veut dire que nous n’obligeons pas de façon sous-entendue ou directe un individu à devenir un adhérent de notre église.

Nous recevons des offrandes en argent et en espèce pour rencontrer nos buts et nos obligations financières. Les offrandes sont toujours volontaires, même pour nos membres. Nous croyons et nous enseignons que l’offrande volontaire est une des manières par lesquelles nous pouvons adorer Dieu et lui exprimer notre reconnaissance joyeuse pour la manière dont il pourvoit à nos besoins. Le montant de chaque don est déterminé selon le désir de chaque individu. Un des membres de notre Conseil administratif (non rémunéré par l’EEBC) est mandaté comme trésorier de nos argents et les bilans financiers sont communiquées aux membres de l’assemblée lors de nos assemblées annuelles et spéciales.

Nous accueillons les nouveaux membres qui désirent être redevables envers les autres membres de l’église pour leur conduite et leur croissance spirituelle.

Nous avons un Conseil pastoral composé d’hommes reconnus par les membres de l’assemblée et maintenus en place par ceux-ci afin d’assurer le bon déroulement et la direction spirituelle de l’église. Nous avons aussi établi un Conseil administratif composé d’hommes et de femmes qui sont reconnus par les autres membres de l’Église comme étant particulièrement fidèles dans leur démarche et doués pour rencontrer nos besoins pratiques.

Depuis 2010, nous sommes aussi redevables envers l’association dont nous sommes membres (AEBEQ) et travaillons de plein gré avec les autres églises de la région lorsque nos buts trouvent des terrains d’entente pour avancer l’oeuvre de l’évangile dans notre région.

Finalement, nous sommes reconnus comme étant un organisme religieux à buts non lucratifs sur le registre des entreprises du Québec, et sommes membre du Conseil Québecois des Organismes Chrétiens (CQOC).

En dépit de toutes les caractéristiques antisectaires reconnues au sein de l’Église évangélique baptiste de Chambly, on pourrait nous accuser d’être sectaires à cause de certaines valeurs qui nous sont chère et qui ne s’accorderaient peut-être pas avec la majorité de nos concitoyens.

Nous croyons par exemple que même si le mariage est une institution qui n’appartient pas exclusivement à l’Église, que la définition de celle-ci devrait être protégée sur la place publique et chérie comme bloc fondateur de la société. Nous croyons que le mariage est l’union entre un homme et une femme. Nous croyons aussi que l’homme et la femme ont une valeur égale tout en ayant des caractéristiques différentes l’une de l’autre; que ces différences doivent être célébrées afin d’encourager chaque individu à s’épanouir au maximum de leurs capacités pour le bien et l’avancement de la société.

Nous croyons que les parents sont les mieux placés pour déterminer la direction spirituelle et morale de leurs enfants, même au sein de nos institutions publiques. Nous comprenons que le terme « laïcité » veut dire que la religion n’est pas une affaire privée et qu’en même temps ne devrait pas être le gouverneur exclusif des valeurs morales et éthiques de notre société. Comme l’exprime notre confession de foi, nous croyons dans la séparation entre l’église et l’état. Mais en même temps, nous tenons à affirmer qu’une société qui se dit être « laïque » reconnait aussi que le phénomène religieux est par nature l’expression naturelle de la liberté de conscience de ses citoyens au sein d’une société libre. Et par ce fait, une société laïque accorde au phénomène religieux une place privilégiée dans la vie publique au même titre que les sciences, la technologie, l’économie, la philosophie ou la politique.

D’autre part, nous croyons que la vie est infusée d’une dignité qui lui est propre et qui reflète l’image de Dieu dans sa création. Dans ce sens, nous affirmons qu’il est immoral d’avorter un enfant avant ou pendant la naissance, surtout lorsque nous apprenons que la science moderne confirme qu’un soit-disant fétus ressent la douleur à partir de la 20e semaine de gestation. Nous affirmons que l’euthanasie est moralement inconcevable et irréconciliable avec le respect de la dignité naturelle de l’être humain et que chaque individu se doit de profiter de la vie jusqu’à ce que la mort naturelle y met fin.

Ces quelques exemples de valeurs que nous chérissons pourraient devenir des raisons suffisantes pour que l’on nous accuse d’être une « secte ». Et si tel est le cas, nous acceptons joyeusement cette étiquette grossière qui ne fait que refléter l’authenticité de notre foi et la fidélité biblique de notre profession. Le message de la Bible a toujours fait ses preuves, même à des époques de l’histoire où la majorité a rejeté les valeurs fondamentales d’une société libre. Nous sommes donc confiants que la base de notre confession et de notre foi sera tout aussi réelle et pertinente jusqu’à ce que Dieu vienne établir son règne final.

2 réflexions sur “L’EEBC et la laïcité

  1. Merci pour ton commentaire Nicolas. Oui, en effet, si nous confessons Jésus-Christ comme étant notre seul espoir pour être réconcilié à Dieu pour le pardon de nos péchés, nous partageons la même famille. Puisses-tu être encouragé dans ton cheminement de foi à garder les yeux sur Jésus, celui qui est l’auteur de cette foi et au travers duquel tu auras le privilège de paraître devant Dieu sans rougir. (Colossiens 1.21-23)

    Fraternellement en Christ,
    Jonathan

  2. Bonjour à vous chers frères et soeurs,

    Je ne suis qu’un simple croyant, un jeune de 24 ans partageant cette même foi en Christ, et si nous devons être qualifiés de sectes, alors c’est sans doute au sens positif du terme, non pas au sens mondain et péjoratif employé par notre société actuelle !
    Je vous rassure, sur ce que je viens de lire, nous pensons la même chose vis à vis des sujets évoqués à la fin de votre article ! Normal me direz-vous, nous croyons en La même Parole, comme vérité intégrale et dominante sur nos vies ! Soyez bénis dans Le Nom de Jésus Christ et que Dieu nous conserve dans le chemin étroit selon Matthieu 7, le chemin qui mène à La Vie ! Amen !
    Fraternellement,

    Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s