Regarde au Ciel et marche sur terre

L’APPEL DE VIVRE SELON MA FOI DANS LES PROMESSES DE DIEU (Partie 1)

Ces dernières semaines, nous avons considéré ce que la Bible enseigne concernant le Ciel, le royaume de Dieu, sa venue, la nouvelle terre et les nouveaux cieux. Nous apprenons par là que la vie sur terre n’est qu’une partie de notre existence. Selon la Bible, nous avons été créés à la ressemblance du Dieu créateur en vue d’une existence qui dépasse cette vie terrestre. De plus, les évangiles nous montrent comment nous pouvons avoir une relation restaurée avec Dieu par l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ à la croix. Cela veut dire que le reste de ma vie peut être rempli d’espoir à cause du fait que Dieu a payé la dette de mon péché qui me séparait de Lui avant. C’est lui qui a pris la condamnation que je méritais. C’est Lui qui a échangé ma culpabilité et ma condamnation pour me déclarer juste et pour me donner l’accès à toutes ses promesses.

Ceci est une bonne nouvelle seulement si nous l’acceptons par la foi en nous basant sur les paroles de Jésus-Christ et en plaçant notre confiance dans son œuvre accomplie à la croix à notre place.

Nous avons été sauvés pour jouir de Dieu…

Le résultat de ce salut est que celui qui répond à l’offre de l’Évangile vit aussi avec deux nouvelles dimensions à sa vie. C’est-à-dire qu’en plus de croire que je ne suis plus sous la condamnation de Dieu à cause de mon péché, je tiens compte de deux nouvelles réalités dans mon quotidien :

Continuer la lecture de Regarde au Ciel et marche sur terre

Le meilleur est à venir

UNE PERSPECTIVE RENOUVELÉE DE L’AVENIR

Nous venons de commencer le mois de juin qui marque la fin des classes et le début de la saison estivale. Au Québec, le mois de juin nous donne typiquement un soupçon de l’été. C’est aussi le mois qui correspond à la fête de la Saint-Jean-Baptiste. Et quelle serait une fête sans les feux d’artifice ?

Les sons et les lumières sont impressionnants. Mais rien ne pouvait me préparer pour les feux d’artifice que j’ai regardés lors de la compétition internationale un soir d’été à Montréal sur le pont Jacques-Cartier. Il y en avait de toutes les couleurs et de toutes les formes. Je me souviens que je devais essayer de regarder haut dans le ciel et au ras du sol, car le spectacle dépassait mon champ de vision. Ce fut 30 minutes impressionnantes. Mais ce qui m’a coupé le souffle était la finale. Et quelle finale ! C’est un peu comme lorsque l’on vous annonce dans un spectacle, car on a gardé le meilleur pour la fin.

Le tonnerre qui se dégageait de ces feux d’artifice transperçait mon corps. Essayer de se boucher les oreilles ne servait pas à grand-chose tellement qu’il y avait d’éclatement l’un par-dessus l’autre. Et le ciel était tellement illuminé qu’on aurait dit qu’il faisait jour sur le pont. J’avais vu d’autres feux d’artifice, mais je n’avais rien vu de pareil avant… ni après.

L’image de la finale du concours de feux d’artifice à Montréal pourrait nous donner une idée de quoi il est question lorsque nous pensons à ce que la Bible nous enseigne au sujet du Ciel. Apocalypse 21.1 nous apprend qu’il y aura un ciel nouveau et une terre nouvelle.

Continuer la lecture de Le meilleur est à venir

Entre deux mondes (pt 1)

Le chrétien bien avisé tient compte des réalités spirituelles qui affectent son engagement à suivre le Seigneur Jésus-Christ. Nous trouvons un reflect de cet engagement dans la prière que Jésus a enseigné à ses disciples.

(Matthieu 6.10) Que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Selon les enseignements de Jésus, il nous faut tenir compte d’au moins deux principes. Le premier est que le monde matériel fut créé selon l’image du monde spirituel au travers duquel Dieu règne de façon absolue. Le deuxième principe est de reconnaître que nous devons agir en fonction du monde spirituel et pas simplement selon la « chair » ou le monde matériel.

Continuer la lecture de Entre deux mondes (pt 1)

Réflexions sur le Psaume 23

Le Psaume 23 est un des passages les plus connus de la Bible. L’image d’un berger qui protège et guide ses brebis est à la fois un portrait intime et rassurant du Dieu créateur qui aime les hommes. Mais c’est probablement cette profondeur émotionnelle combinée avec un esprit résiliant qui rend ce passage si inspirant, voir même, captivant.

On y parle d’une paix, mais pas dans le sens d’une évasion sur une plage tranquille au milieu de nulle part. Il est question du contentement, mais pas dans le sens d’une complaisance excessive qui se laisse mener par les circonstances. Et que dire du monde parfois épeurant dans lequel nous vivons ? Le Psaume 23 nous rappelle que le sens de notre vie et notre capacité à en jouir pleinement sont intimement influencés par notre relation avec un Dieu qui part à notre recherche et qui nous poursuit avec sa bonté.

Le guide

Ce psaume débute avec une description de la relation entre le berger et sa brebis. « L’Éternel est mon berger ». Dans la plupart des psaumes, David fait référence à l’Éternel comme le roi de la terre ou comme son rocher, son bouclier, celui qui le délivre. Mais dans ce passage, l’Éternel prend la forme d’un berger qui conduit, prend soin et connaît ses brebis. Cela nous laisse avec un portrait très intime du Dieu de la Bible.

Continuer la lecture de Réflexions sur le Psaume 23

2 Timothée 1.1-8

La 2e lettre de Paul à Timothée si situe dans la catégorie des lettres que l’on appelle «pastorales» à cause de leur sensibilité à l’encouragement vers le service et la fidélité des soins spirituels accordés au peuple de Dieu. Il s’agit d’une deuxième lettre de Paul destinée à Timothée, mais avec un ton un peu différent lorsqu’on la compare avec la première lettre de Paul. Celle-ci est remplie d’émotion et d’une force de conviction au milieu d’une situation de crise. Pour saisir de quoi il s’agit, nous allons d’abord considérer le contexte immédiat de Paul et Timothée.

Contexte de la lettre à Timothée

  • Dans quels contextes se trouve l’apôtre Paul et Timothée?
  • Dans quelle période de sa vie se situe la lettre de Paul?
  • Qu’est-ce qui motive Paul à écrire cette lettre à Timothée?

Nous savons que l’apôtre Paul est à Rome et qu’il est en prison. (2 Tim 1.7, 17) Les écrits du Nouveau Testament nous indiquent que Paul aurait fait 4 grands voyages missionnaires dans la région entourant la Mer Méditerranée, principalement en Syrie, Turquie, et la Grèce. Lors de son 4e voyage, Paul se retrouve éventuellement en prison à Rome. On peut le récit de ce voyage dans Actes 27-28. Mais d’après les autres textes du Nouveau Testament, on pense avec un certain degré de certitude que l’apôtre Paul aurait été relâché de prison à Rome après son 4e voyage et qu’il aurait poursuivi son voyage missionnaire jusqu’en Espagne. Une bonne explication pour cette hypothèse se trouve dans les notes de la Bible d’étude Semeur dans l’introduction des épîtres pastorales (1Tim, 2Tim, Tite).

Continuer la lecture de 2 Timothée 1.1-8

Quand l’offense est grande

…et je veux être aimé de tous.

Il est important de se rendre à l’évidence que l’Évangile que nous annonçons offense certains, car on parle à la conscience. Deux questions s’imposent : 1) Suis-je en paix avec le fait que mon association avec l’Évangile provoquera des offenses chez les autres envers moi et mon message? 2) Est-ce que je sais faire la différence entre l’offense causée par le message et celle causée par mon comportement?

Continuer la lecture de Quand l’offense est grande