Connaissez-vous la Bible ? Si vous êtes comme plus de 90% des Français, la réponse est vraisemblablement : « Non ! » Elle ne vous intéresse même pas. Peut-être avez-vous appris quelques versets si vous avez eu une éducation religieuse. Il est peu probable que vous ayez approfondi votre connaissance de ce livre.

La Bible n’aborde que des questions spirituelles

Faux. Alors que d’autres livres, qui prétendent donner une direction spirituelle à l’homme, se limitent le plus souvent à un seul domaine de la vie, la Bible apporte des réponses pratiques et applicables qui touchent à tous les aspects majeurs de l’être humain.

La Bible parle du sens de notre vie

Vrai. Cette question n’est pas la seule préoccupation de l’homme. La vie est-elle plus que manger pour pouvoir travailler et travailler pour pouvoir manger… en attendant la mort ? À quoi bon vivre, si c’est pour finir entre quatre planches ? Si tout est le fruit du hasard, la vie n’a réellement aucun sens puisque le hasard est arbitraire.

La Bible montre que Dieu nous a créés et que, malgré notre éloignement de Lui et notre péché, Il ne nous a pas abandonnés. Il nous propose toujours un avenir glorieux.

« [Dieu] rendra son jugement entre de nombreux peuples, il sera un arbitre pour de puissantes nations, même lointaines. De leurs épées, elles forgeront des pioches et de leurs lances, elles feront des faucilles. Il n’y aura plus d’agression d’une nation contre une autre, on ne s’exercera plus à la guerre. Chacun cultivera en paix sa vigne et ses oliviers sans que personne ne lui cause d’effroi. Voilà ce que déclare le Seigneur de l’univers. » (Livre du prophète Michée 4.3 et 4)

La Bible traite de justice sociale

Vrai. La Bible n’a pas pour but principal de révolutionner la société. Elle donne de nombreux enseignements à propos de la gestion de la société et recommande un modèle d’organisation remarquable. Celui-ci empêche les riches de s’enrichir toujours plus aux dépens des pauvres, exploités, sans pour autant favoriser l’assistanat qui est souvent la contrepartie de nos programmes sociaux. Il garantit à chacun la possibilité de pourvoir à ses besoins, sans le priver de sa responsabilité personnelle. Ce système est décrit dans différents textes de la Bible. (Livre du Lévitique, chapitres 19 et 25 ; livre des Nombres chapitre 35 ; Deutéronome chapitre 24) Celui-ci n’a jamais été entièrement mis en pratique. S’il était appliqué, le monde s’en porterait mieux.

La Bible indique comment régler les relations humaines

Vrai. Les conflits, malentendus, hostilités et animosités que nous connaissons avec ceux qui nous entourent, constituent une des plus importantes sources de contrariété de la vie. Nous avons besoin de partager des relations profondes et sincères avec d’autres. Le plus souvent, nous sommes contraints de nous protéger en gardant à distance même nos amis et les membres de notre famille. Nous nous contentons de relations superficielles, avec toutes les frustrations que cela implique et évitons de trop nous approcher de ceux qui pourraient nous faire mal.

Pourtant, la Bible nous donne une quantité impressionnante de principes pour gérer de façon agréable et profitable les relations personnelles. « Chacun de vous doit aimer son prochain comme lui-même. » (Livre du Lévitique 19.18) « Faites pour les autres tout ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous. » (Évangile de Matthieu 7.12) « Supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous réciproquement, toutes les fois que l’un de vous a une raison de se plaindre d’un autre. » (Épître aux Colossiens 3.13) « S’il est possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. » (Lettre aux Romains 12.18)

La Bible montre la source du vrai bonheur

Vrai. De tout temps, l’homme court après le bonheur sans jamais le trouver de façon durable. Tant de personnes sont déçues de la vie, aigries et déprimées. Ce qu’elles ont essayé ne leur a pas apporté la satisfaction escomptée. Que de déceptions en ce qui concerne le mariage, le travail, le sport, la richesse, même la religion. Pourtant, je n’ai jamais entendu quelqu’un dire : « Qu’est-ce que je regrette d’avoir donné ma vie à Dieu, de L’avoir accepté comme Maître pour qu’Il me dirige tous les jours. » Déçu de la religion dans ma jeunesse, j’ai découvert un jour que le message de la Bible est différent de ce que j’avais entendu à l’Église. À présent, je suis heureux et j’ai l’assurance que je connaîtrai le bonheur parfait dans l’éternité.

Ces quelques exemples suffisent pour montrer que le message de la Bible est d’une actualité dont nul ne peut douter. Beaucoup croient que la Bible est, du moins en partie, la source des conflits et troubles que le monde connaît actuellement. Si le message de la Bible était connu, appliqué par chacun de nous, notre pauvre monde se porterait nettement mieux quaujourd’hui. La Bible contient les réponses que cherche notre société. Ne croyez pas que la Bible soit un livre dépassé, ésotérique ou sans importance. Au contraire, elle a un message crucial et extrêmement pertinent pour vous.

texte rédigé par David Shutes (Pasteur, conférencier, enseignant à l’Institut Biblique de Genève, responsable d’un mouvement de scoutisme, entraîneur d’athlétisme. Auteur de « Dieu, les autres et moi » et de « L’unité dans la vérité » (Éditions Maison de la Bible)

(voir les autres articles dans la série)