Comprendre la volonté de Dieu (Romains 12.1-2)


Notes d’enseignement pour le dimanche 22 janvier 2012.

Dans le film Karate Kid, un jeune garçon, Daniel, demande l’aide du concierge de son appartement, Mr. Miagui, pour lui apprendre Karate. Mr. Miagui accepte, mais commence l’entraînement d’une manière peu orthodoxe. Sa méthodologie est dévoilée aux yeux de Daniel après quelque jours de frustration. (voir clip vidéo en anglais plus bas)

La leçon qui en découle affirme que pour réellement connaître quelque chose, nous devons être prêts à nous y engager corps et âme. C’est le point de départ de Romains 12. Pour connaître la volonté de Dieu, je dois d’abord lui présenter ma vie comme un sacrifice vivant. Car la volonté de Dieu commence par un appel à le suivre. Et c’est marchant à la suite de Dieu (particulièrement le Seigneur Jésus-Christ puisqu’il est l’image visible de Dieu sur terre) que je peux comprendre et saisir la volonté de Dieu pour ma vie.

Contexte Romains 12

L’endurcissement d’Israel est pour montrer que personne, même pas le peuple de Dieu, vient à Dieu sur la base de leurs propres mérites. La souveraineté de Dieu au travers de l’élection demeure. Les Chrétiens n’ont donc même pas l’opportunité de se vanter d’avoir la foi vis-à-vis des juifs qui pouvaient se vanter d’observer la loi de Dieu. Paul affirme que l’œuvre de la foi tire son fondement dans la providence souveraine de Dieu.

Paul exalte ici le conseil de Dieu. Dieu ne consulte personne. Il est le seul maître de son destin, et parce qu’il est le créateur, il est aussi le maître de notre destin.

La question devant nous, celle que l’apôtre Paul anticipe, est donc la suivante : si Dieu est tout puissant et qu’il fait ce qu’il veut, est-ce que Dieu s’attend à ce que l’homme apprennent à connaître et accomplir sa volonté? Dieu a-t-il besoin de l’homme pour faire sa volonté? La réponse est, “non, Dieu n’a pas besoin de nous pour accomplir sa volonté.” Mais, si nous voulons jouir des sa bénédiction sur notre vie, il nous faut lui faire confiance. Il est le Dieu souverain de l’univers, pas mon concierge personnel.

LIRE Romains  11.25 à 12.1-2

Trois appels de se consacrer à Dieu

La direction du Seigneur ne peut pas être comprise à l’écart d’un engagement à nous soumettre à lui. Je ne peux pas demander à Dieu de me montrer sa volonté avec premier droit de refus. « Si ça fait mon affaire, eh bien, je te suivrais. Mais si ça ne fait pas mon affaire, alors oublie ça Seigneur. »

Connaître la volonté de Dieu pour ma vie est en premier lieu un appel à me consacrer à lui. La poursuite de la volonté de Dieu dans ma vie commence par un acte d’adoration. « Tu es le Créateur, mon Dieu. Je suis ta créature, ton enfant. »

1. Livre à Dieu ta vie, ta situation, même si le chemin devant toi n’est pas clair. (voir aussi 1Sam 15.22)

  • (livrer : Gr. Paristemi) litt. Mettre à disposition en gardant la gérance
  • Romains 6.13 nous parle de ne pas livrer nos corps comme des instruments d’iniquité. (“…Ne mettez pas vos membres à la disposition du péché comme des armes au service du mal.”)
  • Paul parle de livrer notre corps comme un acte de présentation, de reconnaissance devant Dieu. Je garde la gérance de mon corps, mais l’orientation de mes buts est différente. (ex: quand un restaurant met une pancarte… “nouvelle administration”)
  • sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu
  • La poursuite de la direction de Dieu pour ma vie commence nécessairement par un acte d’adoration où je soumets mon coeur à son administration.

2. Reconnais à faire la distinction entre l’oeuvre du péché dans le monde et l’oeuvre de Dieu dans le monde.

  • Romains 12.2 “…ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez vous transformer par le renouvellement de votre pensée…”
  • 1Pierre 1.13-16 “…tenez votre esprit en éveil et ne vous laissez pas distraire…tout comme celui qui vous a appelé est saint, soyez saints dans tout votre comportement…”
  • Jean 17.15-17 “Je ne te demande pas de les retirer du monde, mais de les préserver du diable. …Consacre-les par la vérité. Ta Parole est la vérité.”

Au début de la création du monde, Dieu nous a créé avec des passions et des désirs qui étaient foncièrement bons. Dieu a créé le monde et a dit, “Cela est bon.” Quand le péché est entré dans le monde, le monde lui-même a subit les conséquences d’une malédiction. Nous nous en rendons compte aujourd’hui. Notre manière de penser et nos passions “charnels” sont déréglés en quelques sortes. Mais lorsque Jésus est venu restaurer ce qui fut brisé par le péché, il nous a restauré pour être réconcilié à son idéal et nous en plus donné un ministère de réconciliation. J’ose croire que cela implique aussi notre influence dans ce monde. Dieu a restauré son image en nous afin que nous montrons son image dans ce monde.

Je propose donc le raisonnement suivant : je peux comprendre la volonté de Dieu quand je dévoile ses empreintes dans le monde, empreintes divines qui sont originellement cachées par le péché. Parce que Dieu me donne le ministère de réconciliation en me donnant aussi le pouvoir sur le péché, je peux vivre et agir dans ce monde de telle manière à dévoiler l’empreinte divine masquée par la présence du mal, par la présence du péché. Le Chrétien dans Romains 12.1-2 devient donc un explorateur par excellence! Il part tous les jours à la découverte de Dieu dans ce monde en prenant conscience que la présence du péché essaie de dissimuler les traces de Dieu dans ce monde. Lui, par contre, est mission pour les découvrir et les mettre en exposition pour que tout le monde glorifie et paye hommage à Dieu.

Que ce soit au niveau de nos familles, de l’église, de notre travail, de nos occupations, de nos loisirs, etc. Tout ce que nous touchons doit en quelque sorte laisser une empreinte de Dieu. Tout ce que nous poursuivons doit aussi en quelque sorte dévoilé l’empreinte de Dieu qui est déjà là, mais cachée à cause de la présence du péché.

  • Matt 5.13 “…vous êtes le sel de la terre..”
  • Matt 5.14“…vous êtes la lumière du monde…”
  • Matt 5.16 “…lumière doit briller devant les hommes, pour qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils en attribuent la gloire à votre Père céleste.”
  • Colossiens 1.13-20 “…car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux comme sur la terre… Oui, par lui et pour lui tout a été créé. …Car c’est en lui que Dieu a désiré que toute plénitude ait sa demeure. …Et c’est par lui qu’il a voulu réconcilier avec lui-même l’univers tout entier : ce qui est sur la terre et ce qui est au ciel en instaurant la paix par le sang que de son Fils a versé sur la croix.”
  • Philippiens 4.8 “…tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.”

3. Avance et laisse Dieu le privilège de te diriger.

Romains 12.2 “…pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plait, ce qui est parfait.” (SEM)
Romains 12.2 “…pour tester dans le but d’approuver la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plait, ce qui est parfait.”

  • (discerner, Gr. dokimazo : déterminer l’authenticité d’une chose par un examen et un test, bien souvent par l’usage. C’est le même terme employé dans Luc 14.19 où le propriétaire dit qu’il ne peut pas suivre Jésus parce qu’il a “acheté cinq paires de boeufs, et je vais les essayer
  • Le but du renouvellement de notre intelligence par la révélation de Dieu est qu’en vivant dans ce monde, nous sachions discerner et faire preuve de la volonté de Dieu pour nos vies. Dieu ne nous montre pas la voie à suivre. Il nous appelle à le suivre, et en cours de route, il nous montre où nous devons aller.

Conclusion

Le film Karate Kid nous donne une vision de comment le Chrétien est appelé à suivre le Seigneur. Lorsque Daniel demande à Mr. Miagui de lui enseigner Karate, Mr. Miagui commence la leçon tout de suite. Cela demande à Daniel de faire confiance à Mr. Miagui sans comprendre pourquoi. L’approche de Mr. Miagui envers Daniel est drôlement similaire à celle que Dieu utilise avec nous.

“Tu veux apprendre mes voies? Très bien, suis-moi. Fais moi confiance, et tu apprendras”

Dieu ne nous montre pas la route à suivre avant de nous demander de le suivre. Il nous demande de lui faire confiance afin que nous apprenions à marcher non selon la vision du monde, mais par la foi selon sa Parole. Si nous voulons connaître la volonté de Dieu pour nos vies, nous devons apprendre à lui faire confiance en nous engageant à le suivre par la foi. Dieu, semble-t-il, ne nous montrera pas la route à suivre avant de s’assurer que nous sommes disposés à lui obéir.

Une réflexion sur “Comprendre la volonté de Dieu (Romains 12.1-2)

  1. Romains 12.1 Offrande de soi: « Un culte raisonnable ». S’offrir à Dieu c’est se consacré à Lui. 3 Choses à retenir pour moi et toi Chrétien: 1. Mieux vaut ne pas recevoir Christ, que de lui recevoir et continué à conduire sa vie; 2. Etre indépendant de Dieu c’est se lancé dans un combat dont tu es déjà perdant; 3. La plus grande adoration c’est l’offrande de ta vie (tu ne peux pas dire: Seigneur je t’adore quand ta vie n’est pas soumise à Dieu)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s