Principes d’épargne selon Proverbes (2/3)


Basé en partie sur le livre Opening Up Proverbs (Jim Newheiser, Day One Publications, 2008)

Le livre de Proverbes n’est pas un livre magique sur comment s’enrichir. Même si le livre contient un bon nombre de conseils sur l’argent, il est un livre qui nous enseigne comment être sage. L’argent n’est qu’un des domaines qui est traité parmi d’autres qui incluent les relations familiales, la vie conjugale, le travail, l’autorité civile, la loi, la nature, et la nature humaine.

Nous avons déjà considéré la semaine passée comment l’appel de la sagesse nous invite à gérer l’argent en vue d’enrichir principalement notre relation avec le Créateur. Car la richesse sans sagesse deviendra notre ruine. Proverbes nous révèle que le défi fondamental auquel nous faisons face régulièrement est la condition douteuse du cœur humain. Ce que nous avons besoin par-dessus tout est de savoir comment naviguer les multiples choix qui s’offrent constamment à nous dans le but de vivre heureux et bénis sous le regard du Créateur. Proverbes nous offre donc une perspective balancée sur la richesse.

8 Éloigne de moi la fausseté et la parole mensongère ; Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, Accorde-moi le pain qui m’est nécessaire. 9 De peur que, dans l’abondance, je ne te renie Et ne dise: Qui est l’Éternel? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, Et ne m’attaque au nom de mon Dieu. (Proverbes 30.8-9)

Dans cette partie, nous ferons un survol des principes que Proverbes nous exhortent de garder devant nos yeux quand nous prenons des décisions au niveau de l’épargne de nos ressources.

Notre parcours

Nous avons vu que la richesse « peut » être une bénédiction si elle est gérée de façon sage. Nous avons aussi considéré que la richesse « peut » être dangereuse si nous en faisons une idole. Proverbes nous lance le défi que d’acquérir la sagesse est plus important que d’acquérir des richesses.

La question qui est donc devant nous pourrait donc être la suivante : « Comment être sage avec la richesse? » Mais cette question a besoin d’un contexte pour nous être utile. Une meilleure question serait, « Comment gérer la richesse pour mieux expérimenter (connaître) la nature de Dieu? » Au fond, à quoi cela me sert-il d’être riche si je passe à côté de la principale richesse du monde qui est de connaître celui qui m’a donné le souffle de vie?

Une priorité essentielle : mon union à Jésus-Christ

Dans l’Ancien Testament, la bénédiction de l’Éternel était souvent associée à la quantité de possessions, de richesses, qu’un individu avait sous sa charge. Cette bénédiction était souvent le résultat d’un travail diligent et passionné, une chose que Dieu a bénie dès le début de la création (voir Gen 1.28).

Le Nouveau Testament nous donne une autre pensée qui s’ajoute à celle de l’Ancien Testament pour nous donner un contexte éternel sur la richesse. La venue et la révélation du Seigneur Jésus-Christ a monté de haut la barre de ce que veut dire « être béni de l’Éternel. » Maintenant, ce n’est pas juste le fait d’observer la loi et les principes de sagesse pour vivre une vie heureuse qui devient notre cible, mais la personne et l’œuvre de Jésus-Christ. Le Créateur s’est fait chair. Il est beaucoup plus palpable maintenant, et c’est par son exemple que nous sommes inspirés à nous épanouir dans cette vie ainsi que dans celle à venir.

Dieu s’est fait chair afin que nous soyons unis à Lui par le sacrifice de notre Seigneur. Cette union se réalise d’une part au travers de ce que Jésus a accompli à la croix pour moi, et d’autre part, au travers de ma foi qui s’exprime par ma confiance et mon obéissance à ses commandements. Comme l’apôtre Paul l’a si bien dit,

« 20 J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. 21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain. » (Galates 2.20-21)

Alors, si nous voulons être sages, nous devons rechercher à non seulement éviter la folie, mais aussi saisir la perspective que nous offre le Seigneur Jésus-Christ par ses commandements et son exemple. De cette manière, nous pourrons vivre une vie qui est ancrée en Jésus-Christ ce qui est aux yeux de Dieu faire preuve de grande sagesse.

Secret du contentement

Un aspect fondamental de la sagesse d’épargner nos argents est le contentement. Un journaliste a demandé un jour à un homme ambitieux et riche combien d’argent cela lui prendrait pour trouver le contentement dans sa fortune. L’homme riche réfléchit un moment et avoua, « un dollar de plus ».

La réalité est que l’argent ne peut pas satisfaire les désirs de notre cœur. La Bible nous enseigne que notre cœur a été conçu pour quelque chose de beaucoup plus vaste. Nous avons été créé pour connaître Dieu. Il est donc important de souligner que dans notre appel à être sage avec l’argent, que nous devons apprendre le contentement, sans quoi, nous pourrions faire de l’épargne une autre idole qui détourne notre affection de celui qui nous aime profondément et qui est notre plus grand bien.

Quelqu’un a défini le contentement de la manière suivante et je suis bien d’accord avec lui. « Le contentement n’est pas un changement de mes circonstances, mais plutôt d’accorder mes désirs avec ceux de l’Éternel. » Quand je fais de l’Éternel mon plus grand désir, il vient combler ce dont j’ai besoin et agis puissamment pour accomplir mes désirs. (Psaume 37)

Pourquoi épargner?

La question semble un peu bête, mais elle vaut la peine d’être posée, car elle révèle une vérité qui est si souvent négligée. L’épargne est sage, car la vie change constamment. Nos circonstances varient. Nous ne vivons jamais la même journée deux fois exactement de la même façon. Le futur est la chose la plus incertaine qui existe. C’est dans cette perspective que Proverbes nous rappelle de ne pas supposer que les choses resteront toujours comme elles le sont. En d’autres mots, celui qui est sage sait prévoir pour les imprévus.

Quelques principes

  • Prévoir pour les dépenses futures (Prov 6.8 ; 10.15) voir aussi l’exemple de Joseph dans Gen 41
  • Accumuler de façon disciplinée (Prov 13.11 ; 27.23-24)
  • Prêter sans intérêts (Prov 28.8 ; voir aussi Deut 23.19)
  • Laisser un héritage aux prochaines générations (Prov 13.22 ; 19.14)
  • Responsabiliser nos enfants à gérer sagement l’argent (Prov 20.21)

Application

Qu’est-ce que ça peut bien changer dans ma vie quotidienne? Ça veut dire que la prochaine fois que je devrai prendre une décision financière qui implique une épargne, il serait sage pour moi de me demander si j’aspire à devenir sage avant de devenir riche. Quand je suis motivé simplement par la richesse, je néglige une perspective plus large du monde dans lequel je vie. Le monde change et le futur ne vient avec aucune garantie.

Une autre question qui devait être le sujet d’une discussion de couple ou en famille devrait être l’héritage que je vais laisser à mes enfants et mes petits enfants. Qu’est-ce que je leur lègue? Des dettes? Juste de l’argent? Ou un héritage où j’ai pris le temps de leur enseigner comment sagement gérer l’argent que je mets à leur disposition.

Finalement, les bonnes intentions ne sont pas ce qui nous manque bien souvent. Ce dont nous avons besoin est la motivation d’agir selon la vérité que nous professons connaître. Pour le Chrétien, il n’y a pas de meilleur exemple que nous pouvons trouver que celui de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. Ironiquement, Lui, n’a rien épargné pour nous réconcilier à Dieu par son sacrifice glorieux à la croix.

9,Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis. (2 Corinthiens 8.9)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s