Dans la main du potier


Dans la main du potier

Depuis longtemps les plans avaient été conçus

Il avait  prévu la destinée de chaque individu

Et lorsque les temps fixés étaient révolus,

Il se mit au tour et fit ce qu’il avait résolu.

Jour après jour

La masse inerte est jetée sur le tour.

De ses mains habiles, et sans détour,

Le grand Maître façonne des vases

Différents, utiles, oh qu’il est sage!

L’un est né dans une famille aisée,

L’autre est né dans une famille ruinée.

L’un est blanc et parfois bien arrogant,

L’autre est noir et souvent accueillant.

Celui-ci est grand, fort, élancé,

Celui-là est petit, faible, étriqué.

Celui-ci est rapide, précis, agile,

Celui-là est lourd, gauche, immobile.

Celui-ci est intelligent, futé, brillant,

Celui-là est simple, naïf, ignorant.

Ceux-ci vont se glorifier de leur éclat,

Ceux-là vont se plaindre de leur état.

Issus de la même source, la boue,

Ils ont le même artiste, le plus agile.

Le potier, n’est-il pas maître de l’argile

Pourquoi le vase, fait-il la moue?

Le pot, n’est-il pas fait pour glorifier son créateur?

Pourquoi se plaindre, se glorifier, car après tout,

Vivre ce qu’il a fait de nous, c’est gouter au bonheur

Accepter son destin, c’est ce qu’il attend de nous.

Jean-Pierre Vandevoorde 2014

Jér.18 :1-10; Rom.9 :19-23; 1Cor.4 :7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s