La Bible a des origines incertaines

VRAI ou FAUX?

FAUX. Les périodes où cette révélation de Dieu a commencé et s’est terminée sont indiquées dans la Bible. Pas de manière explicite, comme dans un livre moderne. Il faut déduire ces détails de certains indices. Il existe aussi plusieurs indications biographiques concernant la plupart des écrivains.

Les Hébreux ont écrit et légué la Bible à l’humanité. Moïse, le prophète dominant de la première partie de la Bible, l’Ancien Testament (ou Ancienne Alliance), a constitué les cinq premiers livres, appelés la Torah. Certains écrivains rapportent l’histoire des Hébreux, du point de vue de Dieu. D’autres ont mis par écrit les grands messages prophétiques.

Le Nouveau Testament (ou Nouvelle Alliance), rédigé après Jésus-Christ, présente les quatre évangiles, un livre d’histoire des débuts de l’Église et plusieurs lettres adressées aux premiers chrétiens, dont beaucoup sont signées. Cette deuxième partie de la Bible naît de la plume des apôtres et d’autres disciples qui avaient reconnu que Jésus de Nazareth était bien le Messie promis dans les textes de l’Ancien Testament.


La Bible est un livre comme les autres

VRAI + FAUX. Dans les rayons d’une librairie, la Bible est bien un livre comme les autres. Prenez-la en main, elle est assez volumineuse, plus de mille pages. La table des matières indique qu’elle contient 66 livres. Pourtant, il est faux de prétendre que la Bible est un livre ordinaire. Elle est unique par ses origines. Unique par sa constitution sur une période d’approximativement 1500 ans. Unique par sa transmission par des copistes accomplis. Unique également par son inspiration divine. Ce qui fait de Dieu l’Auteur de la Bible. Elle est sa Parole.


La Bible est une collection de livres

VRAI. Parmi de très nombreux écrits, les Juifs ont discerné ceux marqués de l’empreinte divine, rédigés principalement en hébreu. Ils les ont gardés. Trente-neuf livres constituent l’Ancien Testament. L’Église des premiers temps a compris que seuls vingt-sept livres de leurs écrits composaient le Nouveau Testament, rédigé en grec.

Une quarantaine d’auteurs, d’époques et de classes sociales différentes, ont contribué à cette rédaction collective. Chacun a écrit selon sa spécificité. Les historiens ont rédigé l’histoire d’Israël ; les poètes, les psaumes et cantiques ; les sages, les livres de sagesse. Luc, historien, a effectué des recherches sur le terrain avant d’écrire sa « vie » de Jésus.

Aussi, la Bible offre des genres littéraires divers : historiques, textes législatifs, prophéties ou prédictions, paraboles et allégories, visions apocalyptiques, saynètes, courriers et même des chants d’amour !


La Bible est inspirée

VRAI. Mais son inspiration n’est pas la même que celle dont un élève a besoin pour rédiger sa dissertation, ou Victor Hugo et Mozart pour créer l’une de leurs grandes œuvres.

Dieu est l’inspirateur de la Bible. Dieu a laissé « entendre » sa pensée aux rédacteurs. Ceux-ci l’ont captée et l’ont mise par écrit. Ces textes sont donc « inspirés de Dieu ». L’inspiration divine n’a pas forcé la main des écrivains. Ceux-ci ne sont pas devenus des « machines à écrire », ils ont rédigé dans leur style habituel. Ce sont les destinataires qui ont aussi discerné et authentifié leurs écrits comme « Parole de Dieu ».


Il existe des indices qui confirment que la Bible est inspirée de Dieu

VRAI. Entre autres, nous pouvons relever que :

– Les documents archéologiques découverts depuis 150 ans ont maintes fois démontré l’exactitude historique de la Bible.

– La Bible ou des parties de la Bible ont été traduites en plus de 2000 langues et dialectes différents. Plus d’un demi-million d’exemplaires ou d’extraits de ce livre sont diffusés chaque année. Cet intérêt universel pour la Bible et son contenu confirme indirectement son inspiration divine.

– Les témoignages en faveur de la Bible de la part de philosophes, de littéraires, d’hommes d’État, de toutes les époques et de tant de pays différents, attestent, eux aussi, que la Bible est une parole inspirée.

– Les actions humanitaires inspirées de l’Évangile sont extraordinaires et nombreuses : création d’hôpitaux, d’orphelinats, d’écoles, d’œuvres philanthropiques comme la Croix Rouge, l’Armée du Salut, etc. Seule la « Parole de Dieu » peut produire de tels fruits.


La Bible nous est parvenue bizarrement

FAUX. La transmission de la Bible à travers les siècles s’est opérée comme celle de tous les autres livres de l’Antiquité, par le travail de copistes professionnels. Les Massorètes, copistes juifs, comptaient tous les mots, tous les caractères de leurs travaux, afin de s’assurer qu’aucune erreur ne se soit glissée dans une nouvelle copie. Les secrétaires qui recopiaient le Nouveau Testament, souvent des moines, n’ont pas toujours travaillé avec le même soin. Cependant le très grand nombre de manuscrits de la deuxième partie de la Bible permet aux spécialistes de reconstituer le texte originel.

La découverte des rouleaux de la mer Morte, en 1947, est un exemple éclatant de confirmation de cette fidèle transmission des textes bibliques. Grâce à elle, les biblistes ont pu comparer les copies des Massorètes du Xe siècle après Jésus-Christ avec des textes de l’Ancien Testament d’avant Jésus-Christ. Pour découvrir le même texte !

Les spécialistes de la critique textuelle, qui travaillent sur les textes des philosophes grecs comme Platon ou Aristote, aimeraient bien avoir à leur disposition, pour vérifier l’exactitude et l’origine de ces textes importants, autant de manuscrits et aussi anciens que ceux dont on dispose pour la Bible. C’est loin d’être le cas.

La Bible détient le record absolu du plus grand nombre et des plus anciens manuscrits disponibles aujourd’hui, face à tous les livres de l’Antiquité. Plus de 2000 manuscrits en hébreu pour l’Ancien Testament et plus de 5000 manuscrits en grec pour le Nouveau Testament ! Certains de ces documents remontent à seulement 100 ou 200 ans après la date de rédaction. En comparaison, les plus anciens manuscrits des Commentaires de la Guerre des Gaules datent de 900 ans après leur rédaction par Jules César !

La Bible est donc un texte sûr, fiable, authentique. Vous pouvez la prendre au sérieux !


PIERRE WHEELER — Licencié en théologie de l’université de Londres. Créateur d’Expo-Bible. Pasteur, membre du comité national de la Fédération Évangélique de France. Auteur de « La Bible, ce livre extraordinaire » (Éditions Éditeurs de Littérature Biblique, 1998), « Choisir une Église » (Éditions Maison de la Bible, 1998), « Luc » (Collection des témoins, Éditions Ligue pour la Lecture de la Bible, 1998), « Œcuménisme, la grande séduction » (Éditions Barnabas, 1996).

2 réflexions sur “Ce qui distingue la Bible des autres livres

  1. Bonjour,

    Je trouve dommage que vous supposiez que la bible ait des origines certaines et bien définies parce que les périodes de sa révélation y sont indiquées. C’est le type de logique qui, si vous l’appliquiez à un autre livre religieux, vous commanderait d’y croire. Est-ce que le coran est vrai parce que c’est écrit à l’intérieur ? Alors pourquoi est-ce que la bible le serait ? Et les écrits hindouistes ? Vous me répondrez peut-être que ça prends la foi pour y croire ? Alors, que répondez vous à quelqu’un qui a la foi en d’autres écrits ?

    Je ne dis pas que la bible est fausse, mais que votre argumentaire est floué depuis la base et, qu’en tant que tel, votre croyance commande nécessairement une foi aveugle sur laquelle est bâtie un empire de connaissance, d’exégèses et de pratiques. Puis, que votre raisonnement ne différencie en rien la foi chrétienne que la foi islamique, juive ou même occulte.

    Bonne journée,
    Robert P.

    1. Bonjour Robert,

      Je vais répondre selon ma propre étude et lecture de la Bible. Évidemment, c’est tout ce que je peux faire étant donné que je ne suis pas l’auteur de l’article.

      Il est vrai que nous devons faire preuve d’une certaine foi pour accepter les écrits de la Bible comme étant véridiques et authentiques. Mais cette foi n’est pas aveugle. Je me base sur au moins deux observations.

      La foi Chrétienne est toujours à la recherche de la vérité (du moins la foi qui affirme que la Bible est l’autorité finale en matière de foi et de pratique). Cet esprit critique nous amène à questionner, vérifier, et prouver ce que nous trouvons dans les passages bibliques. Ce qui m’intrigue dans le monde Chrétien est justement cette ouverture à remettre en question et prouver les Saintes Écritures. Pourquoi? Parce que la Bible affirme elle-même être vraie. Il n’existe pas, à ma connaissance, un autre courant religieux qui fait preuve d’une telle perspicacité au niveau de ses textes sacrés. Dans la mesure du possible, les découvertes archéologiques et historiques ont confirmé en grande partie ce que la Bible affirme. Un exemple bien connu : si on prend la personne de Jésus par exemple, on constate que nous détenons plus de preuves historiques pour croire qu’il a réellement vécu que la personne de Jules César. De plus, tout l’aspect des réalisations prophétiques de l’Ancien Testament concernant la venue de Jésus-Christ est incontournable. Mais ce qui distingue la Bible des autres écrits sacrés est justement cette affirmation catégorique et sans excuses qu’elle est elle-même la vérité, la Parole de Dieu.

      Deuxièmement, la foi ne se base pas exclusivement sur la Bible. Si c’était le cas, tous ceux qui liraient la Bible auraient la foi et se convertiraient. Il y a donc d’autres facteurs en jeu. La Bible n’est qu’un guide pour nous montrer une voie à suivre pour être réconcilié avec Dieu. Il faut d’abord faire preuve d’une certaine foi ou ouverture d’esprit vis-à-vis la Bible. Et ça, c’est dur à expliquer sans y impliquer Dieu lui-même. Il y a une puissance à l’oeuvre dans la vie de tous ceux qui ont la foi pour croire le message de la Bible. Étant pasteur, j’en ai vu des belles et le seul lien commun dans toutes les histoires vécues est la puissance de Dieu qui change le coeur d’un individu pour qu’il se tourne vers Dieu. Il y a quelques années, j’ai mis quelques histoires personnelles (avec leur permission bien sûr) dans un blogue. Tu peux les lire pour toi-même à l’adresse suivante : soifdevivre.blogspot.com

      Oui, je sais. Tu vas m’accuser de tourner en rond dans ma logique. …je crois la Bible parce que la Bible me dit qu’elle est digne de confiance… Mais penses-y! Ne faisons-nous pas confiance sans avoir toutes les preuves nécessaires dans bien des domaines de nos vies? (ex: voyage en avion, déposer ma paye dans un compte bancaire, marier mon âme-soeur, etc.) Même la méthode scientifique fait preuve de foi en formulant un énoncé sur lequel on base des expérimentation contrôlées pour en arriver à une conclusion qui ne fait que prouver ou désapprouver une théorie. C’est ce qu’on appelle des présuppositions. Nous en avons tous. Le truc, selon moi, est que nous basons notre confiance sur les présuppositions qui semblent le mieux s’accorder avec la réalité des choses que nous expérimentons. Et dans mon expérience, la Bible s’accorde le mieux avec la réalité que je vis. Donc, je suis prêt à y mettre ma confiance. Sur une note personnelle, je peux affirmer sincèrement qu’elle ne pas encore déçue.

      Donc, je peux comprendre ta frustration quant à l’affirmation que la Bible est unique et pas comme les autres livres. Mais le fait qu’on s’en parle et que des millions d’individus affirment que leurs vies ont été profondément touchées en lisant ses pages donnent à cette affirmation beaucoup de crédibilité. En tout cas, ça mérite au moins un regard plus attentif. Et si je puis me le permettre, permets moi de t’inviter à lire et écouter le message de la Bible pour toi-même. Il est fort possible qu’en le faisant, tu y découvres ce que tu recherches.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s