Disponible pour Dieu – Partie 2


On ne peut pas parler de disponibilité dans la Bible sans parler de l’appel de Dieu pour le chrétien. L’appel de Dieu est premièrement centré sur l’annonce de l’Évangile (c.-à-d. la Bonne Nouvelle du grec evangelion). Considérons les versets suivants. 


L’appel de Dieu…

“…illumine ceux qu’il se garde pour lui.” (Heb 10:32)

“…produit une réponse à la prédication de l’Évangile” (Rom 10:14)

“…nous a rendus vivants par Jésus Christ” (Col 2:13; Eph 2:5)
“…uni notre vie à celle de Jésus Christ (2Cor 5:17-18)


Par cela, nous comprenons que l’appel de l’Évangile n’est pas premièrement un appel à être sauvé de l’enfer ou du péché, mais un appel d’être réconcilié avec Jésus Christ. Le salut est un produit de la réconciliation avec Jésus Christ. Galates 2:20 va un peu plus en nous informant que l’appel de Dieu produit en nous un changement d’identité, pas juste un changement de vocation.


Le résultat de cet appel, le résultat d’être réconcilié et uni avec le Christ ressuscité est un salut de nos âmes pour lui ressembler par nos actions, paroles et choix dans la vie. L’apôtre Paul nous exhorte dans Colossiens 1:9-10 de marcher d’une manière digne du Seigneur. En d’autres mots, notre salut a pour effet que nous ressemblions de plus en plus à Jésus Christ dans notre manière de parler et de faire.


Un autre texte pertinent, et un texte sur lequel nous allons regarder un peu en profondeur ce matin est Éphésiens 2:9-10 où Paul met l’accent particulier sur l’appel de Dieu qui nous amène à accomplir les oeuvres que Dieu a préparées d’avance. Le verset nous apprend que nous sommes son ouvrage. Et c’est à cause de son oeuvre en nous que Dieu nous appelle à accomplir les oeuvres qu’il a préparées d’avance pour nous. Regardons ce verset d’un peu plus prêt:


1) Nous sommes son ouvrage…
Il nous a donné une nouvelle nature, motivation, volonté. Il a fait de nous ses fils et ses filles (c.-à-d. nous avons une ressemblance familiale).


2) …ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres,…
Il nous a “recréés” avec de nouvelles aptitudes, avec de nouvelles motivations et de nouveaux désirs; et il nous a créés avec une excitation particulière pour ce qui est bien à ses yeux (c.-à-d. ce qui est saint et mis à part pour Dieu).


3) …que Dieu a préparé d’avance…
Dieu nous a préparé des chemins tout tracés d’avance, et en faisant cela, il nous a créés pour ses oeuvres, et non l’inverse. C’est important pour nous de saisir la distinction: Dieu n’a pas créé l’homme et ensuite décidé comment occuper son temps. Non, en fait, Dieu avait créé la création avec tout ce qu’elle contenait, et ensuite il créa l’homme pour en prendre soin. D’ailleurs, nous constatons que le “travail” dans le sens de l’activité qui produit une récompense fut instauré avant la chute d’Adam et Eve. Le travail n’est pas une conséquence du péché. Le travail est plus difficile à cause de la présence du péché. Et dans le même sens, les oeuvres que Dieu a préparées d’avance ont été en quelques sortes conçues avant que nous prenions notre premier souffle.


4) …afin que nous les pratiquions.
Les oeuvres que Dieu a préparées pour sa création sont l’occupation journalière de ses créatures. Et pour le Chrétien, pratiquer les oeuvres de Dieu est la preuve et le réconfort que nous lui appartenions.


Un passage clé à cet effet, et un qui amène parfois de la controverse quand il mal compris dans son contexte est Jacques 2:20-26. “La foi sans les actes est une foi morte.” 


Donc, pour conclure: il est primordial pour nous de saisir l’importance d’accomplir les oeuvres que Dieu a préparées pour nous si nous voulons expérimenter le réconfort et le plaisir qui découlent de l’assurance que nous accomplissons la bonne volonté de Dieu pour nos vies. Notre foi et notre pratique sont maintenues par note disponibilité vis-à-vis de Dieu. 


Dieu appelle; je réponds.

Dieu brille; je reflète.

Dieu créé; je pratique.


Chrétien! Le but de ta nouvelle naissance est de te rendre disponible à Dieu. Et par implication, ma disponibilité pour Dieu est le commencement de ma louange et de mon adoration. 


Dans la vie du prophète Jérémie

Il avait fidèlement prêché le message que Dieu lui avait révélé pour Juda. Il s’est fait mettre en prison. Mais Dieu l’a protégé. Et lorsque le prophète est emmené captif avec le reste de Juda, il maintient sa confiance en l’Éternel. Même confronté au choix d’aller à Babylone ou de retourner en Juda, Jérémie retourne en Juda …non pas parce qu’il voulait gagner son ciel, non plus parce que c’était la bonne chose à faire, mais parce que Jérémie répondit à l’appel de Dieu pour sa vie à ce moment-là. Et en dépit de ses circonstances, Jérémie resta disponible pour Dieu.


Conclusion: La disponibilité du Chrétien est sa réponse à l’appel de Dieu pour sa vie. Elle est la preuve même qu’il ou elle a une nouvelle nature qui croit sans réserve ce que Jésus a dit et a fait, et qui est prête à lui obéir même quand les circonstances ne lui sont pas favorables, même quand elle ne se sent pas à la hauteur de l’oeuvre que Dieu lui demande d’accomplir par sa grâce.


Hudson Taylor, un missionnaire avec la China Inland Mission vers la fin du 19e siècle écrivit un jour dans son journal personnel: “L’oeuvre de Dieu faite à sa [Dieu] manière, ne manquera jamais les ressources nécessaires.” 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s