Suivez-moi (Matt 4:18-25)


Le deuxième commandement qu’on retrouve dans le récit de Matthieu est une suite logique au commandement « repentez-vous. » Si je me repents, si je me tourne pour changer de direction, alors la question vraisemblable est : « Qu’est-ce que je suis maintenant? »


Nous sommes donc encore en Galilée, et Jésus vient de commencer son ministère. Il a enseigné et même baptisé plusieurs. Lorsque nous arrivons au verset 18, nous voyons Jésus en train de prendre une marche sur les rivages de la mer de Galilée, un paysage de toute beauté parait-il. Et là, Jésus voit Simon Pierre et son frère André en train de mettre à profit leurs habiletés de pêcheurs de poissons. La scène qui s’en suit est toute particulière.


Matt 4:18-19  Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs.  19 Il leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. 20 Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent.


On devrait porter une attention particulière au terme, « suivez-moi. » Dans le Grec (deute opisw mou), le terme signifie littéralement : venez après moi dans le sens de se placer derrière quelqu’un dans le but de l’imiter.


Questions d’étude


Que signifie l’appel de Jésus? (considère 1 Pierre 2:21)

Un indice important est la vérité que lorsque Dieu nous appelle à le suivre, il nous appelle à être ses imitateurs. Dans le cas des disciples sur le bord du rivage par exemple, Jésus aurait pu très bien leur enseigner comment faire le ministère qu’il allait leur confier au travers de quelques enseignements et illustrations bien placées. Mais, il a commencé son école de formation par un simple commandement, « Suivez-moi. »


Pourquoi en Galilée et non pas à Jérusalem? (considère 1 Cor 1:26-29)

Imaginez qu’on va voir Jésus avec un plan pour atteindre Israël avec la prédication de l’Évangile. Il est invraisemblable que nous ayons choisi de commencer en Galilée; peut-être Jérusalem où il y a avait une plus grosse concentration de religieux et de personnes d’influence, mais pas la Galilée! 

Je crois que Dieu veut nous montrer un principe qui montre à plusieurs égards comment Dieu opère dans son champ de mission. Car Dieu prend les choses faibles de ce monde pour les utiliser à sa gloire. Il appela des hommes avec peu d’instruction et habiletés naturelles et fit d’eux des hommes qui renversèrent le monde à l’envers par leurs ministères. (Actes 17:6)


Note intéressante : Dans Jn 1:40-41 on lit que Jésus avait déjà fait connaissance avec Simon Pierre et André. Si nous essayons d’harmoniser les récits des évangiles, il est fort probable que la rencontre au bord de la mer de Galilée fut après cette première rencontre décrite dans le récit de Jean.


Quel est l’effet de l’appel de Jésus?

Les disciples suivirent Jésus sans se poser trop de questions. Ils le suivirent pour l’imiter. D’ailleurs, c’est ce qu’on constate plus loin dans les évangiles. On constate aussi qu’ils répondirent à l’appel d’un commun accord. Ils avaient résolu dans leurs coeurs de suivre Jésus ensemble. Ils avaient par le fait même des coeurs déjà bien disposés à suivre Jésus lorsqu’ils reçurent l’appel de Jésus.


Comment cet appel s’adresse-t-il à nous?

Jésus nous appelle à le suivre en l’imitant. Il est notre modèle. Donc, c’est tout à fait naturel que j’imite celui que je suis. C’est étrange que plusieurs qui affirment « donner leurs coeurs » à Jésus par une profession de foi dans une prière ne semblent pas imiter Jésus-Christ. Suivre Christ présuppose que je vais lui ressembler. Cette imitation est la marque d’un disciple de Jésus. D’ailleurs, les premiers Chrétiens étaient appelés « ceux qui suivaient la voie. »


De plus, les disciples suivaient Jésus ensemble. Jésus appela douze disciples, et il les enseigna tous ensemble. Les disciples durent donc apprendre à suivre Jésus ensemble. Jésus aurait pu très bien choisir un disciple à la fois, ou du moins, en enseigner un à la fois. Mais dans la perspective de l’Église, Jésus nous appelle à le suivre avec nos frères et soeurs, car nous formons aujourd’hui le « corps de Christ. » Et c’est dans l’édification mutuelle de ce corps que nous apprenons à suivre Jésus.


Si on pousse l’application un peu plus loin, on peut affirmer que la manière de suivre Jésus aujourd’hui est en s’édifiant les uns les autres. Si tu veux faire une étude très enrichissantes, fais une liste de toutes les fois le terme « les uns les autres » revient dans le Nouveau Testament. Il y a là plusieurs directives et conseils comment édifier l’église d’une telle manière que Dieu est glorifié.


Finalement, nous pouvons suivre Jésus Christ aujourd’hui en oeuvrant ensemble pour accomplir les oeuvres que Dieu a placé devant nous. Plusieurs passages nous donnent des indices de l’étendue de ce mandat « communautaire » dans le plan de Dieu pour nos vies. Il est possible que Dieu me mette à coeur de faire une chose qui est au-delà de mes compétences ou capacités. Une bonne réponse vis-à-vis de ce défi est de considérer si Dieu ne m’appelle pas aussi à faire bon usage des dons de mes frères et soeurs en vue de l’accomplissement de l’oeuvre que Dieu me met à coeur. Je me demande combien de fois nous avons mit de côté une oeuvre préparé par Dieu parce qu’on s’est limité à tout simplement considérer ce que « moi » je peux faire. Si telle est le cas, prie que Dieu te montre quels autres frères et soeurs dans le Seigneur pourraient faire partie de cette oeuvre avec toi. Au fond, la question ultime est comment Dieu se glorifierait-il au travers de cette oeuvre?


Jésus n’appelle pas ses disciples selon leurs capacités. Il les appelle à le suivre. Et c’est en suivant Jésus que ses disciples trouve la capacité d’accomplir leur vocation. 


Note: Pour une étude plus poussée, prend le temps de réfléchir sur 2 Tim 1:8-10 et Ephésiens 4.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s