Sois réconcilié – Matt 5:24-25


Le prochain commandement à l’étude dans notre série des commandements de Jésus Christ se trouve dans Matthieu 5:24-25. Il est un peu moins évident que les autres car il doit être identifié dans son contexte. D’ailleurs, une observation plus assidue nous révèle la présence de deux aspects du même commandement dans le même passage.

2Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, 24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.  25 Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. 26 Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant.

Regardons de plus prêt les mots importants dans ce texte:

  • te réconcilier: (lit. transformer au travers d’un échange de pensée) …ici on parle d’un échange de pensée dans le sens de se mettre dans la situation de l’autre envers lequel on a un différent. On se met, en quelque sorte, dans les souliers de l’autre pour essayer de comprendre là où on a fait du tord. Notre motivation est de d’influencer la relation entre nous pour le mieux. Cette idée rejoint l’importance dêtre réconcilié avec mon frère avant d’offrir mon offrande à Dieu. Car lorsque j’offre mon offrande à Dieu, je suis en train d’affirmer ma réconciliation avec Lui au travers d’un sacrifice. Dans la perspective du NT, cette réconciliation est effectuée au travers du sacrifice de Jésus Christ.
  • s’accorder: (lit. se faire un ami – partager une direction commune) L’idée principale ici est d’essayerde  voir le désaccord dans une lumière plus favorable. On pourrait se poser la question suivante par exemple: « Où pouvons-nous trouver un terrain commun pour continuer à avancer ensemble? »
Nous avons donc deux idées principales à l’étude: 1) sois réconcilier, et 2) accordes-toi.

L’importance d’être réconcilié
Nous avons regardé ce qu’implique être réconcilié. Peut-être la meilleure manière d’approfondir le sujet est de considérer l’importance d’être réconcilié. Voici quelques versets clés à ce sujet. Chacun de ceux-ci valent une étude plus approfondie.

La justice de Dieu nous met en garde contre le refus d’être réconcilié. Une des oeuvres principales de Dieu est de réconcilier les hommes et les femmes à lui. (voir Matt 5:21-22; 1 Thess 4:6-8)

La réconciliation met en évidence notre salut. Nous ne pouvons pas dire que nous avons goûté à la réconciliation de Dieu et en même temps refuser d’être réconcilié avec notre prochain. (voir 1 Jn 2:9; 3:10)

L’effet de nos prières en dépend. La réconciliation avec Dieu et mon prochain affectent la dynamique spirituelle de mes prières. (voir Matt 18:19-20; 1 Pierre 3:7)

Comme on a considérer plus haut, la réconciliation fait partie de la nature même de Dieu. Elle est aussi présente en lui que sa justice. (voir Matt 18:21-35)

L’unité du corps de Christ en dépend. Car la division affaiblie les relations que nous choyons entre frères et soeurs dans la famille de Dieu. (voir Luc 11:17)

L’importance de s’accorder avec son adversaire
Il y a un principe très révélateur en arrière plan. Le désaccord invite plus de mal. Nous sommes par nature des êtres vivants qui supportent mal le désaccord. Nous passons une bonne partie de notre temps en train de réconcilier et d’organiser notre environnement. Nous cherchons naturellement à trouver l’unité même si de nature nous sommes portés à être égoïstes. Voilà la tension que nous vivons comme êtres déchus ayant grandement besoin de la grâce de Dieu dans nos vies. Notre conscience ne nous permet pas de passer outre. Le commandement de Jésus est aussi pratique qu’il est sage. Accordes-toi promptement avec ton adversaire de peur que cela aille encore plus mal pour toi.

Accordes-toi promptement. Tu risques sinon d’avoir une sentence plus sévère. (voir Matt 5:25)

Accordes-toi pour éviter des représailles inutiles. (ex: 1 Sam 25:17-35)

Accordes-toi parce que la vengeance finale appartient à Dieu. Il est un juste juge. (voir Matt 5:21-22)

Accordes-toi parce qu’en le faisant, tu risques fort bien de gagner une âme au Seigneur. (voir 2 Tim 24-26)


Conclusion
Les commandements de Jésus vont au delà de la loi et les simples prescriptions, « tu peux et tu ne peux pas. » Les commandements de Jésus Christ découlent d’un coeur renouvelé par la pensée de Dieu. Ceci rejoins la promesse de Dieu que dans la nouvelle alliance. Il mettrait sa loi dans les coeurs et dans les pensées de ses enfants. La recherche de la réconciliation est une preuve de l’accomplissement de cette promesse. Dieu maintient son alliance envers ses enfants. (Hébreux 8:10)

2 réflexions sur “Sois réconcilié – Matt 5:24-25

  1. Oui sur le plan terreste, cette parabole qui nous incite à suivre le chemin de Christ ce qui veut dire suivre le commandement de Christ : Aimes ton prochain comme toi, même. Ce qui revient à dire : se mettre dans la situation de l’autre dans le but de s’accorder, de se réconcilier.

    Et sur le plan spirituel cette parabole parle de la réconciliation de l’homme avec Dieu. L’homme doit profiter de son passage sur la terre pour se mettre en règle avec le Seigneur. S’il ne le fait pas, le jugement suivra. C’est le pécheur qui doit être réconcilié avec Dieu, et non le contraire. Car l’homme qui vit en inimitié est en révolte contre Dieu. C’est pour cela qu’il a besoin de la réconciliation avec Dieu.

    Mais comment ? Il est intéressant de voir qu’un passage de l’Ancien Testament répond à cette question. Là aussi on voit des gens « en chemin », courant le danger de tomber sous la colère. Il leur est dit : « Baisez le Fils, de peur qu’il (Dieu) ne s’irrite, et que vous ne périssiez dans le chemin, quand sa colère s’embrasera tant soit peu. Bienheureux tous ceux qui se confient en lui ! » (Psaume 2:12). Voilà la réponse de Dieu, valable dans la nouvelle alliance : la soumission au « Fils » et la foi en Lui.

    De plus, ce psaume prophétise le Seigneur Jésus (le Fils). Qui seul peut préserver l’homme du « créancier » et du « juge », dont il est fait mention dans la parabole de Matthieu, car Il a pris sur Lui la dette, la culpabilité, de ceux qui se confient en Lui.

    « Soyez réconciliés avec Dieu » (2 Cor.5:20). Tous ceux qui veulent suivre le chemin et ne sont pas encore réconciliés, sont tenus d’écouter cet appel pour échapper au jugement définitif.

  2. Oui sur le plan terreste, cette parabole qui nous incite à suivre le chemin de Christ ce qui veut dire suivre le commandement de Christ : Aimes ton prochain comme toi, même. Ce qui revient à dire : se mettre dans la situation de l’autre dans le but de s’accorder, de se réconcilier.

    Et sur le plan spirituel cette parabole parle de la réconciliation de l’homme avec Dieu. L’homme doit profiter de son passage sur la terre pour se mettre en règle avec le Seigneur. S’il ne le fait pas, le jugement suivra. C’est le pécheur qui doit être réconcilié avec Dieu, et non le contraire. Car l’homme qui vit en inimitié est en révolte contre Dieu. C’est pour cela qu’il a besoin de la réconciliation avec Dieu.

    Mais comment ? Il est intéressant de voir qu’un passage de l’Ancien Testament répond à cette question. Là aussi on voit des gens « en chemin », courant le danger de tomber sous la colère. Il leur est dit : « Baisez le Fils, de peur qu’il (Dieu) ne s’irrite, et que vous ne périssiez dans le chemin, quand sa colère s’embrasera tant soit peu. Bienheureux tous ceux qui se confient en lui ! » (Psaume 2:12). Voilà la réponse de Dieu, valable dans la nouvelle alliance : la soumission au « Fils » et la foi en Lui.

    De plus, ce psaume prophétise le Seigneur Jésus (le Fils). Qui seul peut préserver l’homme du « créancier » et du « juge », dont il est fait mention dans la parabole de Matthieu, car Il a pris sur Lui la dette, la culpabilité, de ceux qui se confient en Lui.

    « Soyez réconciliés avec Dieu » (2 Cor.5:20). Tous ceux qui veulent suivre le chemin et ne sont pas encore réconciliés, sont tenus d’écouter cet appel pour échapper au jugement définitif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s