L’importance de la résurrection – 2 Corinthiens 5:17-19


La résurrection a une énorme signification pour nous. Elle est l’espoir même du Chrétien, la clé-même de notre salut. L’apôtre Paul nous rappelle dans 1 Corinthiens 15:13-14 que, “S’il n’y a point de résurrection des morts, Christ non plus n’est pas ressuscité.  14 Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.”


Voici au moins trois raisons pourquoi la résurrection est si importante pour nous, et donc pourquoi nous pouvons célébrer l’oeuvre merveilleuse de Jésus Christ en ce dimanche de pâques.

La résurrection nous donne une autre perspective sur notre vie (v 1-4)

  • Les versets 5-8 nous réconfortent – la mort n’est pas une escale finale car la vraie vie c’est d’être dans la présence de Dieu.
  • Tout cela me donne une nouvelle perspective sur ma vie et sur ma mort – Qu’est ce qui est réellement important dans la vie?

La résurrection nous motive à poursuivre le nouveau à partir de l’ancien (v 17)

  • Nous avons une nouvelle appréciation pour l’oeuvre de Dieu dans nos vies: lorsque Jésus est venu nous chercher et nous donner une nouvelle vie par sa résurrection, il n’a pas simplement renouveler notre ancienne vie, il a “refait”la vie en nous. Nous vivons donc en nouveauté de vie et nous exclamons avec l’apôtre Paul, “Toutes choses sont devenus nouvelles.”
  • Notre but est donc de rendre toutes choses nouvelles (nos dons, notre perspective, nouveau départ, nouvelles initiatives, on essaie des choses qui n’ont jamais été faites avant…)
  • Nous redisons en effet l’histoire qui date de prêt de 2000 ans. Mais si l’église ne fait que répéter la même histoire sans manifester une nouvelle vie au travers de celle-ci, cette église est morte, elle ne vit pas en nouveauté de vie.

La résurrection nous invite à exercer un ministère de réconciliation (v 17-21)

  • Notre perspective des autres autour de nous change – ce sont des âmes avec une éternité devant eux.
  • La résurrection nous donne une raison d’être des agents de réconciliation car nous avons goûté à la réconciliation de Dieu au travers de l’oeuvre et de la personne de Jésus Christ.
  • Tu veux savoir par où commencer quand tu veux témoigner à quelqu’un, commence par te demander, “Quelle domaine de sa vie a t elle besoin de réconciliation?”

Conclusion

La résurrection est d’une extrême importance pour nous car elle nous rappelle qu’il existe une autre perspective sur la vie. Cette résurrection nous motive à poursuivre de nouvelles choses dans la présence de Dieu. La résurrection nous appelle à exercer un ministère puissant de réconciliation envers les gens que Dieu place sur notre chemin.

4 réflexions sur “L’importance de la résurrection – 2 Corinthiens 5:17-19

  1. C’est tellement merveilleux que de participer à l’oeuvre de Dieu au travers du ministère de la réconciliation! Je suis de plus en plus convaincu que là réside la priorité du chrétien. Bonne remarque concernant signer « en Christ. » Je t’avoue que parfois je signe de cette manière par habitude, mais c’est tellement vrai que c’est par appréciation de la réconciliation que nous expérimentons ensemble au travers de Jésus Christ que nous pouvons signer de cette manière. Toute notre conduite devrait poursuivre cette même lignée de pensée.

    Merci pour tes commentaires Michel. C’est bien apprécié, et cela me donne du « feedback. »

  2. C’est tellement merveilleux que de participer à l’oeuvre de Dieu au travers du ministère de la réconciliation! Je suis de plus en plus convaincu que là réside la priorité du chrétien. Bonne remarque concernant signer « en Christ. » Je t’avoue que parfois je signe de cette manière par habitude, mais c’est tellement vrai que c’est par appréciation de la réconciliation que nous expérimentons ensemble au travers de Jésus Christ que nous pouvons signer de cette manière. Toute notre conduite devrait poursuivre cette même lignée de pensée.

    Merci pour tes commentaires Michel. C’est bien apprécié, et cela me donne du « feedback. »

  3. La réconciliation : 2 Corinthiens : 5 :17-21

    La connaissance théorique de la vie de Jésus sur la terre c’est bien, mais ce qui est mieux c’est notre connaissance personnelle, intime, vitale, du Christ ressuscité, prémices d’une nouvelle création à laquelle nous appartenons dorénavant.

    Quand Paul dit : « toutes choses sont faites nouvelles », je l’interprête ainsi : nous ne sommes pas de nouvelles créatures, mais une ‘’nouvelle création’’ fruit de la grâce de la foi, car nous ne sommes plus « en Adam » mais « en Christ » celui en qui « Il n’y a pas de péché « (1 Jean 3.5).

    Les hommes en Adam sont morts par le péché et c’est pourquoi il est prioritaire de leur annoncer l’évangile de la réconciliation pour les arracher à cet état de perdition, afin qu’ils puissent eux aussi éprouver la douceur d’une intimité familiale avec leur Dieu et Père, maintenant et pour l’éternité.

    Le « ministère de la réconciliation », passe par le message de l’évangile, prêché par ceux qui ont déjà été réconciliés et ce ministère, c’est en soi un grand honneur, la gloire en revient à Dieu.

    Dieu dans son amour et sa justice a livré son fils unique à la mort sur la croix pour la rédemption des péchés et il l’a ressuscité, glorifié et fait asseoir à sa droite. Christ, a pleinement glorifié l’amour et la justice du Père par son sacrifice volontaire.

    Personnellement, j’y vois la plus grande démonstration de réconciliation.

    En écrivant ce commentaire, je viens de réaliser pourquoi les frères de l’EEL de Chambly signent toujours : EN CHRIST.

  4. La réconciliation : 2 Corinthiens : 5 :17-21

    La connaissance théorique de la vie de Jésus sur la terre c’est bien, mais ce qui est mieux c’est notre connaissance personnelle, intime, vitale, du Christ ressuscité, prémices d’une nouvelle création à laquelle nous appartenons dorénavant.

    Quand Paul dit : « toutes choses sont faites nouvelles », je l’interprête ainsi : nous ne sommes pas de nouvelles créatures, mais une ‘’nouvelle création’’ fruit de la grâce de la foi, car nous ne sommes plus « en Adam » mais « en Christ » celui en qui « Il n’y a pas de péché « (1 Jean 3.5).

    Les hommes en Adam sont morts par le péché et c’est pourquoi il est prioritaire de leur annoncer l’évangile de la réconciliation pour les arracher à cet état de perdition, afin qu’ils puissent eux aussi éprouver la douceur d’une intimité familiale avec leur Dieu et Père, maintenant et pour l’éternité.

    Le « ministère de la réconciliation », passe par le message de l’évangile, prêché par ceux qui ont déjà été réconciliés et ce ministère, c’est en soi un grand honneur, la gloire en revient à Dieu.

    Dieu dans son amour et sa justice a livré son fils unique à la mort sur la croix pour la rédemption des péchés et il l’a ressuscité, glorifié et fait asseoir à sa droite. Christ, a pleinement glorifié l’amour et la justice du Père par son sacrifice volontaire.

    Personnellement, j’y vois la plus grande démonstration de réconciliation.

    En écrivant ce commentaire, je viens de réaliser pourquoi les frères de l’EEL de Chambly signent toujours : EN CHRIST.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s