Ce que nous confessons – Partie 4.1


Nous arrivons à la fin de notre regard sur les confessions de foi en considérant le thème de l’église locale. Les confessions de foi décrivent l’église de la façon suivante :

(AEBEQ) L’Église locale : Nous croyons que l’Église est une assemblée de croyants qui ont été baptisés par immersion, qui sont appelés hors du monde, mis à part pour le Seigneur Jésus. 

Nous croyons que les Églises s’associent volontairement pour le ministère de la parole, l’édification mutuelle de ses membres, la propagation de la foi et la célébration des symboles. 

Nous croyons qu’elle est un corps souverain, indépendant, mettant en valeur les dons, les préceptes et les privilèges qui lui ont été divinement accordés, selon la parole de Dieu, sous la seigneurie de Christ, le grand Chef de l’Église. 

Nous croyons que ses serviteurs responsables sont les pasteurs (anciens, surveillants) et les diacres.

 

(EELPQ) 8. Nous croyons que la vraie Église comprend ceux qui ont expérimenté le salut par la foi en Jésus-Christ, sont régénérés par le Saint-Esprit et unis ensemble dans un corps dont Il est le chef.

9. Nous croyons que seuls ceux qui sont ainsi membres de la vraie Église seront éligibles pour être membres de l’église locale.

10. Nous croyons que Jésus-Christ est le Seigneur et le chef de l’Église et chaque église locale possède le droit, étant soumise à Christ, de décider et d’administrer ses propres affaires.

 

Dans Genèse 2:24, nous retrouvons un principe de base qui nous informe sur l’idée de l’église : le mariage. En effet, le mariage est une image typique de l’église en relation avec Jésus-Christ. Ephésiens 5:23-32 nous explique que l’église est l’épouse de Christ. La lettre aux Ephésiens cite même Gen 2:24 en parlant de la relation entre les époux comme étant typique de la relation entre Jésus et son église.

Genèse 1:28 nous apprend que le mandat principal à la base du mariage est la fécondité. Le commandement « soyez féconds » resemble beaucoup au passage de Matt 28:19 où Jésus envoie ses disciples pour « se multiplier » en vue du royaume de Dieu. Plusieurs éléments de Gen 1:18 apparaissent dans le passage de Matthieu. Ceci ne prouve pas que le passage de Matthieu dépend de celui de la Genèse, mais tout simplement que les deux passages correspondent de façon théologique.

 

Quelques points importants, mais secondaires

La confession de foi baptiste énumère quatre autres points de doctrine que l’EELPQ ne mentionne pas directement dans sa confession de foi. Les voici pour votre information:

L’Église et l’État : Nous croyons en l’entière séparation de l’Église et de l’État.

Liberté religieuse : Nous croyons à la liberté religieuse; que chaque homme a le droit de pratiquer et de propager ses croyances.

Le jour du Seigneur : Nous croyons que le premier jour de la semaine est le jour du Seigneur et qu’il est dans un sens le jour divinement établi pour l’adoration et les devoirs spirituels.

Le gouvernement civil : Nous croyons que le gouvernement civil est divinement établi dans l’intérêt et pour le bon ordre de la société, que nous devons prier pour les magistrats, les honorer et leur obéir, excepté dans les choses opposées à la volonté de notre Seigneur Jésus-Christ, qui est le seul Maître de la conscience et le Prince des rois de la terre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s