Je me souviens…


remembrance day poppyL’expression nous est très familière au Québec. Elle est notre slogan national visible à même le par-chocs de l’auto devant nous. Elle est pour nous un rappel de notre identité, d’où on vient, et pourquoi nous sommes qui nous sommes. Mais aujourd’hui, le 11 novembre en ce jour du souvenir, le « je me souviens » est aussi pour « les autres. » C’est pour ceux qui sont allés aider d’autres comme nous, là-bas, loin de chez nous.

Le jour du souvenir n’est pas juste là pour qu’on n’oublie pas le courage et le dévouement de ces jeunes hommes au début du siècle dernier, mais aussi afin qu’on se souvienne que la distance qui nous sépare d’un conflit n’est pas une raison de rester assis à ne rien faire. Le coût d’une guerre est horrible, mais l’inaction et l’indifférence ne font qu’alourdir les conséquences.

Il reste que lorsqu’on y songe, à la guerre, on ne peut pas s’empêcher de secouer la tête en pensant au gaspillage de vies humaines tragiquement perdues dans les tranchées, dans les airs, et dans la mer. On peut pointer du doigt vers l’Est et lancer, « non mais, qu’est ce qui vous a prit de vouloir conquérir le monde !? »

Et c’est facile de pointer les doigts vers d’autres n’est-ce pas ? Mais quand on y pense… ne sommes-nous pas animer des mêmes passions que ceux qu’on accuse lorsqu’on s’irrite contre un membre de notre famille ? qu’on en veuille à un frère ou à une soeur dans le Seigneur ? qu’on refuse de pardonner ayant oublié à quel point Dieu nous offre le pardon purement par grâce ? Ce n’est pas une guerre mondiale, mais au fond, les motivations ne sont-elles pas les mêmes ?

L’Évangile nous rappelle que le mal qui produit les guerres et aussi le même mal qui fait de nous des êtres naturellement rebelles à Dieu et naturellement querelleurs avec notre prochain. Dans 1 Corinthiens 3, on rencontre des Chrétiens qui ont de la difficulté à mettre en pratique l’évangile car leur perspective de l’église est erronée. L’immaturité des Chrétiens de Corinthe se révèle de la manière suivante : ils n’avaient pas saisies que la « raison d’être » d’une Église est entre-autres la croissance d’une famille spirituelle. Chaque membre à sa place et chaque membre est sauvé par la grâce de Dieu. (Je n’ai donc aucune raison de me vanter ou de me comparer à un autre.)

Lorsqu’on saisit la sagesse de Dieu, on reconnaît à quelle point nous devons user de patience envers nos frères et nos soeurs. Nous constatons que chacun se trouve à un niveau de maturité souvent différent du nôtre. Cela nécessite l’amour, mais c’est un amour plein de grâce. Ceci veut dire que je ne donne pas l’amour à ceux qui le mérite, mais à ceux envers qui Dieu a décidé de déverser son amour parce Lui le voulait.

Le 11 novembre est un jour du souvenir qui est légitime. Mais si on veut réellement honorer la mémoire de ceux qui sont aller sacrifier leurs vies pour leur pays, il nous faut aussi considérer la cause de cette guerre, et de façon fondamentale, la cause du mal qui se trouve dans nos propres coeurs vis-à-vis l’évangile.

 

Question pour application : si un des buts de l’Église est la croissance de sa famille, de quoi à l’air la grâce en action au travers de ses membres ?

 

Une réflexion sur “Je me souviens…

  1. Juste une pensée qui m’est venue aujourd’hui en rapport avec ce qui suit …

    « Nous constatons que chacun se trouve à un niveau de maturité souvent différent du nôtre. Cela nécessite l’amour, mais c’est un amour plein de grâce. Ceci veut dire que je ne donne pas l’amour à ceux qui le mérite, mais à ceux envers qui Dieu a décidé de déverser son amour parce Lui le voulait. »

    Il nous faut considérer à quel point Dieu à déverser son amour. L’histoire du bon Samaritain dans Luc 10:25-37 nous donne un bon exemple. C’est vrai que Dieu déverse son amour sur qui il veut. Mais nous ne savons pas sur qui Dieu déverse sa grâce. Alors, nous sommes des dispensateurs de l’amour et de la grâce de Dieu à tous ceux que nous rencontrons. Car, tous sont susceptibles de recevoir la grâce de Dieu, mais seul Dieu sait ceux qu’il a choisi pour lui-même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s