Me tenir dans l’amour de Dieu …pour quoi au juste?


Je suis en train de réviser et d’étudier un peu plus en profondeur le passage de Jude 17 à 25. Je pensais reprendre le passage pour le temps d’enseignement à l’Église réformée St-Paul à Repentigny, et le Seigneur (je crois) a attirer mon attention à un bout de phrase dans Jude 1.20-21…

Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit, 21 maintenez-vous dans l’amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle.

C’est le « maintenez-vous dans l’amour de Dieu » qui me fait réfléchir. Je suis en train de finir un livre qui s’intitule « Que ferait Jésus aujourd’hui? » par Garrett W. Sheldon, le petit-fils de Mr. Charles Sheldon qui a écrit le roman classique « Dans ses traces : Que ferait-Jésus à ma place? » (In His Steps : What Would Jesus Do?) Je ne sais pas si la version originale existe en français. Elle fut écrite au début du XXe siècle et a reçu la réputation d’une oeuvre classique sur l’étude de qu’est-ce qu’un disciple de Jésus-Christ dans un monde contemporain. Je l’ai redécouvert cette semaine, et je vous avoue que le livre ne peut pas laisser un enfant de Dieu indifférent. Au grand minimum, il le fait ré-évaluer comment il se comporte vis-à-vis des bénédictions de Dieu dans sa vie.

Là où je veux en venir avec Jude 1.20-21 est que le commandement de se maintenir dans l’amour de Dieu a un double sens qui se complètent. En premier lieu, le verbe « maintenir » dans le Grec (τηρέω) a une connotation de « garder attentivement, » de « surveiller ». Par application, nous nous devons de vérifier si nous nous tenons dans l’amour de Dieu. Jude nous dit comment au verset précédent (pour en savoir plus à ce sujet, consulter le billet « Le combat de la persévérance« ). Donc, en me tenant dans l’amour de Dieu, je suis le bénéficiaire des bénédictions de Dieu. Voilà ce qui m’amène à mon prochain point, un point que je n’ai peut-être pas suffisamment souligné dimanche dernier.

Le premier sens de « recevoir une bénédiction de la part de Dieu en ce tenant dans son amour » devrait nous conduire au but pour lequel Dieu nous accorde ses bénédictions. Dieu nous bénit afin que nous soyons nous-mêmes une bénédiction pour les autres. C’est ce que confirme les versets qui suivent…

Reprenez les uns, ceux qui contestent; 23 sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.

C’est quand même remarquable que Jude parle de justice sociale/divine après une exhortation de se maintenir dans l’amour de Dieu. J’ai les deux plus grands commandements qui me viennent à l’esprit. Il y a rien de nouveau ici, sauf une nouvelle perspective sur les implications de ce que représente « me tenir dans l’amour de Dieu. »

J’en conclus que je dois joindre tous mes efforts à l’oeuvre de Dieu dans ma vie en me gardant dans son amour. Il y a plein de choses et circonstances qui peuvent me dérouter de ce but (ex: un argument avec mon épouse, mon enfant fait une bêtise, une mauvaise nouvelle, ou une tentation qui fait appel à la convoitise de ma chair… pour ne donner que quelques exemples). Et c’est là où je dois me tourner de nouveau par la foi vers Dieu et chercher à retrouver cet endroit où règne l’amour et la paix de Dieu. Oui, ça passe par la repentance. Ce n’est pas une activité naturelle, mais c’est une étape nécessaire pour retrouver ce lieu de bénédictions.

Sauf que, le but n’est pas simplement d’atteindre un endroit. Je ne suis pas un moine qui vit cloîtré hors de la sphère de la vie contemporaine. Si Dieu nous restaure continuellement à son image et dépose dans nos coeurs les semences de son amour, c’est afin que nous puissions porter du fruit pour sa gloire! Dieu est glorifié lorsque je manifeste son amour envers tous les hommes, et en particulier les pécheurs.

C’est là où je trouve très utile la question, « Que ferait Jésus à ma place? » Ça me fait réfléchir au delà des clichés religieux (ex: je vais prier pour toi, ou… tu as besoin d’être sauvé, etc…). Non! Si Jésus se tenait dans ma peau dans la situation dans laquelle je me trouve, avec mes capacités, mes moyens, et mes talents, …que ferait-il? que dirait-il? que viserait-il?

Trouves la réponse à cette question en te tenant dans l’amour de Dieu, …et regarde Dieu agir dans ta vie d’une manière que tu ne l’as jamais vu faire avant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s