Traditions ou relation?


Notes de prédication pour le dimanche 27 mars sur la série Marc (Marius).

Marc 1-3

Toucher à la question du jeûne, du sabbat, et ce que cela veut dire être déclaré juste ou justifié.

Jésus a fait de nombreux miracles les jours du sabbat et Il fut critiqué à cause de cela.

Plus que critiqué.

Jésus et le Sabbat

Marc 3 :1-6 v.4 Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer? Mais ils gardaient le silence. Forcément.

Si nous avons l’occasion de faire quelque chose de bien mais que parce que c’est le jour du sabbat donc je ne le fais pas….? Qu’ai-je fait?

Est-ce que faire le bien peut contrevenir à la loi?  Non.

Pour Dieu ne pas faire le bien le jour du sabbat c’est péché.

Répondre « non » irait à l’encontre de l’esprit de la loi, l’esprit de la lettre.

Marc 2 :27 Jésus explique la raison d’être du sabbat  –  journée qui permet à la personne de trouver du repos, être restaurée spirituellement, mentallement, physiquement.

Les Pharisiens donnaient une très grande importance au sabbat mais en avaient oublié le sens.

Il était défendu de travailler le jour du sabbat :  Quand nous regardons l’incident ou les disciples de Jésus ont arraché quelques grains parce qu’ils avaient faim, est-ce que cela pouvait être interprété comme un travail??

Le geste se comparait à faire la récolte??

Lorsque Jésus a guérit l’homme à la main sèche – Jésus a-t-il effectué un travail (physique)?   Non.

Le besoin humain est plus important que les cérémonies ou rites religieux.

Jésus et le jeûne

(Marc 2 :18-20)

Nous ne jeûnons pas quand tout va bien, n’est-ce-pas?

Jésus leur enseigne de diverses manières que le peuple d’Israel est visité par son créateur.

Il s’agit d’un temps de réjouissance, de célébration.

Ils ne veulent pas comprendre qui Jésus est, quel genre de Messie il est.

Leur focus est sur la Loi ou leur interprétation.

Il leur démontre qu’Il a le pouvoir (autorité) sur toute maladie, sur les démons, sur la nature, sur le sabbat.

Les Pharisiens jeûnaient 2 fois @ semaine (lundis et jeudis).

C’était se donner une apparence de piété, tout comme la dîme.

Ils avaient perdu de vue la raison d’être du jeûne.

Nous jeûnons lorsque nous avons un grand fardeau et nous voulons démontrer à Dieu que nous sommes sérieux; physiquement cela nous permet aussi d’être plus alerte.

Est-ce que cela fait plaisir à Dieu que je jeûne ou que j’aille à l’église, ou que je donne mon offrande?

Quelle différence cela fait-il à Dieu. Est-ce que cela Lui donne quelque chose?

Cela met-t-il Dieu en dette envers moi.

Conséquemment Il devrait me bénir et me faire du bien.

Éventuellement m’accepter dans son ciel. Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons?

Jésus et la loi

Marc 1 :40-41 – Le lépreux qui se jette à genoux devant Jésus et lui demande : Si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus a compassion et le touche et dit : Je le veux, sois pur.

Au v. 44 Jésus leur démontre qu’il observe la loi et aussi qu’Il veut que le sacrificateur soit témoin d’un miracle.

Probablement que c’était la 1ère fois que ce sacrificateur rencontrait un lépreux guérit.

Ils s’avaient tous que seul Dieu a le pouvoir de guérir un lépreux et ce sacrificateur a dû en parler avec ses amis sacrificateurs lévites.

Selon leur compréhension avoir la lèpre signifiait être impur.

Le lépreux n’a pas dit ..si tu le veux, tu peux me guérir mais tu peux me rendre pur.

Ëtre paralytique était évidence que cette personne était pécheur ou impure (ou ses parents). On associait la maladie avec le péché ou l’impureté.

Selon la loi, le fait d’avoir touché le lépreux rendait cette personne impure.

Donc Jésus aurait été considéré impur, selon les Pharisiens.

Lévitique 22.21-22 Lecture.

Exode 12.5-6 Institution de la Pâques. – Lecture

….un agneau sans défaut (intact, parfait)……vous l’aurez en garde jusqu’au 14ème jour de ce mois.

Ceci veut dire que vous vous donnerez du temps pour vraiment l’examiner et vous assurez qu’il est vraiment parfait.

Ça ne prend pas 14 jours pour déceler un problème physique mais il peut y avoir d’autres imperfections qui sont moins visibles.

Jésus et l’hypocrisie

Dans le temps de Jésus il y avait 3 groupes importants parmi les chefs en Israel.

1) Hérodiens : parti politique juif en faveur ou appuyait la gouvernance romaine, plus

précisément ici en Galilée la dynastie sous Hérode.

2)  Sadducéens : parti d’aristocrates juifs, ou ceux qui avaient un certain rang social.

Haute société juive d’ou venaient les familles des grands prêtres. Pour eux la loi de

Moise était extrêmement importante et dans son entretien avec eux, Jésus fait

beaucoup référence à Moise.

3)  Pharisiens : secte religieuse juive opposée aux romains, à la taxe imposée par Rome et le fait de devoir se soumettre à un pouvoir paien, César (Dieu)

L’enseignement de Jésus vient en conflit avec leurs croyances et leurs pratiques.

C’est bien souvent encore aujourd’hui ce qui se passe lorsque l’Évangile est annoncée.

L’une des choses qui fait partie de l’Évangile c’est reconnaitre que nous sommes pécheurs et Dieu prend très au sérieux la question du péché. L’autre partie de l’Évangile c’est reconnaitre qui Jésus est.

À plusieurs occasions Jésus ne leur dit pas qui Il est, il le leur démontre, clairement.

Que ce soit le paralytique ou le lépreux, leurs guérisons étaient une preuve que ces derniers avaient été pardonnés de leurs péchés, puisque les juifs pensaient que leur état était dû au péché. Donc s’il y a guérison, c’est-à-dire la conséquence du péché est enlevée, dans un seul geste nous avons une double preuve que Jésus est Dieu.

Je ne veux pas dire que parce qu’il y a eu guérison, qu’automatiquement il y a eu pardon mais dans ces 2 cas que nous avons ici, c’est ce qui est arrivé.

Jésus a permis au peuple de l’examiner et de voir qui Il était —l’agneau parfait.

Ses actions parlaient plus fort que ses paroles.

Ce n’est pas qu’il ne voulait pas que l’on sache qui il était. (Démonstration). Examinez.

Que si on l’examine attentivement sur une longue période de temps, que nous ne trouverons rien d’imparfait.

Marc 2 :15-17 Lecture

Bibliquement si une personne n’a pas reçu Jésus comme Sauveur et Seigneur, cette personne n’est pas bien portante, ou juste aux yeux de Dieu.

Cette personne n’a pas reçu le pardon de ses péchés et est donc considérée impure.

Lév. 13 :45 Le lépreux, atteint de la plaie,  portera ses vêtements déchirés et aura la tête nue; il se couvrira la moustache et criera : Impur! Impur! Aussi longtemps qu’il aura la plaie, il sera impur. Étant impur, il habitera seul; sa demeure sera hors du camp.

Si cette personne était pour se retrouver dans le Royaume de Dieu (parmi les purs), (impossible) cette personne devrait crier ‘impur’ pour annoncer son arrivée et tout le monde s’écarterait pour éviter de venir en contact avec elle ainsi être contaminée (impure).

L’impureté est l’effet du péché, représente le péché ou le péché est synonime d’impureté.

Si une personne se croit juste, ne voit pas ou ne croit pas à son besoin d’être sauvée par Jésus alors elle est impure et perdue et elle dit que Dieu s’est trompé dans son cas.

Si elle croit y arriver par elle-même, elle est en train de dire que la mort de Jésus n’est pas pour elle, que dans son cas ce fut inutile.

Elle est en train de dire examinez-moi attentivement et vous ne verrez rien d’imparfait.

Autrement dit elle dit à Dieu qu’elle est parfaite

Jonas 4 :11 Message de Jonas – Repentance.

Et moi je n’aurais pas pitié de 120,000 personnes que ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche!! (Jonas 4.11)

Qui ne sait pas distinguer sa droite de sa gauche. Très jeune enfant.

Qui ne peut pas distinguer ce qui vient de Dieu et ce qui ne vient pas de Dieu.

Niveau spirituel – mort.

Pour ceux/celles qui ont reçu Jésus comme Sauveur et Seigneur, alors Dieu nous déclare juste, pur.

Ça nous est difficile de nous voir ainsi et aussi de voir nos frères et soeurs de cette même manière.

Dans Jean 13 :10-11 Jésus dit à ses disciples qu’ils sont purs….mais pas tous (Juda).

Pur est le mot katharos qui veut dire propre, claire.

S’il s’agissait d’aliment nous dirions ….propre à la consommation sauf qu’aujourd’hui le mot propre est devenu relatif….pas nécessairement sans pollution.

Dans le cas d’un sacrifice…nous dirions sans défaut.

Dans le sens spirituel…..nous pouvons dire sans péché, ou encore non coupable.

L’opposé – sal, impur, pollué

Avons-nous tous ici été lavé par Jésus?

Cela devrait nous aider à apprécié la grâce de Dieu puisque nous savons que de nous-mêmes nous sommes sales, impurs comme des lépreux.

Quand prenons-nous le temps de nous examiner!?!?!?! Mais n’en restons pas là, prenons ensuite le temps d’examiner Jésus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s