Théologie Biblique : 2e marque essentielle d’une église saine


Notes d’enseignement pour le dimanche 10 juin 2012.

La semaine dernière, Jean nous a enseigné sur la nécessité de prêcher par exposition du texte biblique. Deux raisons principales s’imposent : nous voulons exposer le texte biblique pour 1) faire comprendre le sens du texte lui-même, 2) appliquer le sens du texte à nos vies.

Nous avons donc conclu que notre approche à l’enseignement de la Parole de Dieu doit se faire en sorte que la Parole de Dieu parle au travers de celui qui enseigne. Et nous avons vu qu’un enseignant fidèle de la Parole de Dieu doit aussi expliquer le sens de la Parole de Dieu de manière à ce que l’auditeur puisse l’appliquer à sa propre vie. (ex. Néhémie et la lecture de la Loi de Dieu devant le peuple d’Israël).

Aujourd’hui, nous allons considérer comment notre écoute et notre lecture de la Parole de Dieu doivent aussi influencer notre vision du monde, notre perspective sur la vie. Nous parlons de la nécessité de développer une propre théologie biblique. Nous sommes tous, dans ce sens, des théologiens car nous avons des pensées sur Dieu. Même si je ne crois pas dans l’existence de Dieu, je viens quand même d’établir un principe théologique pour ma vie : Dieu n’existe pas. Cette affirmation influence ma manière de vivre.

Mais si je crois que le Dieu de la Bible existe, il est important pour moi de faire un effort afin de m’assurer que ma théologie est conforme aux Saintes Écritures. Et c’est dans cette perspective que nous parlons d’une théologie qui est réellement biblique. Pourquoi est-ce important? Simplement parce que chaque Chrétien, et par conséquent, l’Église de Jésus-Christ, est appelé à vivre leurs vies sur la base de ce qui est révélé dans la Parole de Dieu, la Bible. Et dans la Bible, ce qui explique très bien cette relation entre la théologie et une démarche théologiquement biblique est l’importance de la saine doctrine (à ne pas confondre avec sainte doctrine).

Comment m’assurer que l’application que je fais à partir du texte est réellement biblique?

Comment m’assurer que je suis sur une bonne piste de réflexion lorsque j’étudie ou j’enseigne les Saintes Écritures?

La réponse à ces deux questions est la même : assure-toi d’accorder une importance à la saine doctrine.

Texte à l’étude : Tite 1 et 2

Dans les deux premiers chapitres de l’épître de Paul à Tite, Paul encourage son protégé spirituel de fonder son ministère sur la saine doctrine. Tite est jeune. Il est aussi un évêque qui a la charge de plusieurs églises dans une région. Et on soupçonne que la vie de l’église était quoiqu’un peu troublante au milieu des changements et des restrictions que leur imposait l’Empire romain. De plus, la forte influence d’une culture polythéiste (révérence à plusieurs dieux) n’était pas un « background » fertile pour la propagation de la saine doctrine dans l’église. On peut s’imaginer à quel point Tite doit travailler d’arrache-pied à insister sur un enseignement et une pratique de vie chrétienne qui respectait les Saintes Écritures.

Voici donc quelques versets qui parlent de la saine doctrine et de la vie qui en découle.

Tites 1.1 « … la connaissance de la vérité qui est selon la piété. »

1.3 « qui a manifesté sa parole en son temps par la prédication qui m’a été confiée d’après l’ordre de Dieu notre Sauveur. »

1.9 en parlant des anciens… « attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs. »

1.13 Paul exhorte Tites à reprendre les contradicteurs… « reprends-les sévèrement afin qu’ils aient une foi saine, et qu’ils ne s’attachent pas à des fables… »

2.1 « Pour toi, dis les choses qui sont conformes à la saine doctrine. »

2.7-8 « …te montant toi-même à tous égards un modèle de bonnes oeuvres, et donnant un enseignement pur, digne, une parole saine, irréprochable, afin que l’adversaire soit confus, n’ayant aucun mal à dire de nous. »

2.10 « …mais à montrer partout une parfaite fidélité, afin de faire honorer en tout la doctrine de Dieu notre Sauveur. »

2.12 Qu’est-ce que la grâce de Dieu nous enseigne? «…renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ… »

Qu’est-ce que Paul enseigne concernant la saine doctrine dans Tites 1 à 2? Et à quoi est-ce que Paul peut-il bien faire référence? Ne suffit-il pas de prêcher la Parole de Dieu?

C’est quoi la saine doctrine?

  • ce qu’elle est : une théologie qui s’accorde avec le message principal de la Bible (l’Évangile)
  • ce qu’elle est dans ma vie : une perspective biblique sur le monde, une perspective du monde qui est premièrement influencé par la Parole de Dieu

– ce qu’elle produit : la piété, justice, etc.

– sa manifestation dans l’Église : recherche de la vérité, mais dans l’amour

(citation de Mark Dever à la page 69, l’unité dans ce qui est essentiel, la diversité dans ce qui est secondaire et l’amour en toutes choses).

Notre confession de foi exprime par exemple ce que nous jugeons être l’essentiel qui nous unit comme église.

Dans Tite 1.1, Paul se dit apôtre de Jésus-Christ pour la proclamation de la vérité qui est selon la piété. Mais c’est quoi la piété?

PIÉTÉ = Vertu qui dispose à rendre à Dieu l’honneur qui lui est dû par les actes extérieurs de la religion. Affection déférente, respectueuse : Sentiment de piété filiale. (Petit Larousse)

Dans le NT, la piété est une manière de se comporter qui fait honneur à Dieu.

Dans Tite 1.1, la piété est une manière de se comporter qui fait honneur au message de Dieu.

L’Enseignement de la saine doctrine implique une façon d’agir qui s’accorde avec le message

PIÉTÉ = Vertu qui dispose à rendre à Dieu l’honneur qui lui est dû par les actes extérieurs de la religion. Affection déférente, respectueuse : Sentiment de piété filiale.

Dans ce sens la piété est une façon de se comporter qui fait honneur à Dieu. Et dans Tites 1.1, la piété est cette façon de se comporter qui fait honneur au message de la Parole de Dieu.

Donc une première conclusion que nous pouvons faire sur la saine doctrine est qu’elle doit produire la piété.

  • la saine doctrine s’accorde avec l’éthique de Jésus-Christ
    (ex. aime Dieu de tout ton coeur et ton prochain comme toi-même,
    voir aussi Rom 1.16-20)
  • la saine doctrine s’accorde avec ce qui est déjà révélé dans la Parole de Dieu

Ça veut dire qu’il est possible pour moi de ne pas saisir la vérité parce que je ne laisse pas l’Évangile saisir mon coeur. Ça veut aussi dire qu’il est possible pour moi de me monter une théologie qui n’est pas biblique pour justifier une certaine façon de me comporter.

La saine doctrine s’accorde avec l’Évangile

Tite 1.9 « …tel qu’elle a été enseignée »

Tite 2.1 « …pour toi, dit les choses qui sont conformes à la saine doctrine »

Tite 2.10 « …à montrer partout une parfaite fidélité, afin de faire honorer en tout la doctrine de Dieu notre Sauveur. »

Le message essentiel de la Bible est que Dieu appelle du monde un peuple pour lui-même afin de refléter sa gloire. (l’Évangile en est le centre) Nous faisons allusion au fait que l’Évangile est un message qui comporte plusieurs facettes. Nous connaissons bien le fait que l’Évangile est le message de la réconciliation entre Dieu et l’homme. Mais ce n’est qu’exposer certains détails. L’Évangile est un message qui contient une richesse profonde. Nous devons donc reconnaître que l’Évangile contient plusieurs facettes qui se répètent et se suivent depuis le début de la Genèse. En voici quelques thèmes clés…

  • la sainteté de Dieu (le péché), sa gloire, sa souveraineté
  • un restant, un peuple, élu par Dieu
  • un moyen de réconciliation, rédemption, substitution
  • la louange, l’adoration (soumission joyeuse), la reconnaissance, révélation/réponse

Donc, nous pouvons dire qu’un deuxième aspect de la saine doctrine est son attachement à l’Évangile. Ça veut donc dire qu’une théologie qui ne tient pas compte de l’Évangile n’est pas bibliquement saine. Et ça veut aussi dire qu’une théologie qui ne s’accorde pas avec ce que Dieu a déjà révélé n’est aussi pas bibliquement saine. (ex. Galates 1.6-9)

ATTENTION : Nous pouvons déceler un danger au niveau de notre attachement à la saine doctrine juste en observant notre approche à la Parole de Dieu.

Ex. Selon moi, ça veut dire… OU Moi, je pense plutôt que… AU LIEU DE DIRE …la Parole de Dieu dit, OU je pense que ce que Dieu est en train de dire est que… (ex. Prov 18.1-2)

Elle produit la vitalité

1.13 …afin qu’ils aient une foi saine

2.7-8 …donnant un enseignement pur, digne, une parole saine, irréprochable, afin que l’adversaire soit confus, n’ayant aucun mal à dire de nous.

2.12 …à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ

La saine doctrine produit une vitalité qui…

  • vient délivrer ceux qui sont captifs d’un mensonge
  • donne espoir à ceux qui sont désespérés
  • aide à contrer les attaques du Diable
  • nous permet de profiter pleinement des promesses et des bénédictions de Dieu

Témoignage de la part d’autres écrits bibliques…

C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. …Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. (Jean 6.63,68)

…parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie; (Phil 2.15-16)

Comment développer une théologie biblique?

  • Cherche à comprendre ce que dit le texte.
    (à qui? quoi? comment? pourquoi? où? quand?)
  • Interprète ce que tu lis en regardant le contexte.
  • Trouve comment ce passage s’accorde avec le reste de la Bible.
  • TRÈS IMPORTANT : Identifie comment l’Évangile te motive à appliquer cette vérité dans ta vie!

Quelles habitudes est-ce que je devrais prendre pour développer une théologie biblique / ma compréhension de la saine doctrine?

  • lire la Bible régulièrement et systématiquement
  • prier que Dieu vous guide par son Esprit à appliquer ce que vous lisez à votre propre contexte de vie
  • prier pour ceux qui enseignent la Parole de Dieu dans l’église : les anciens doivent modeler par leur enseignement et leur exemple devant l’assemblée une théologie biblique
  • faire un effort de déterminer l’application d’un texte particulier en l’interprétant dans le contexte plus large de la Parole de Dieu
  • faire la paix avec le concept d’un Dieu qui est souverain (implique sa Parole) dans ma vie ; ce qui implique que je dois me soumettre à ce que je comprends, et laisser à Dieu le privilège de me révéler plus tard ce que je ne comprends pas
  • lire et étudier dans des traductions de la Bible qui sont différentes, mais tout aussi fidèles aux textes originaux
  • accorder une valeur à  l’édification mutuelle : être réceptif au témoignage et à l’expérience de mes frères et soeurs dans le Seigneur (particulièrement à l’église, mais aussi au travers de conférences, commentaires bibliques)
  • ne pas mettre de côté les sujets controversés dans la Bible : une question difficile à répondre est souvent le moyen que Dieu utilise pour faire grandir notre foi – nous ne connaissons pas bien parce que nous n’osons pas aller au fond des choses – pourtant, Dieu aime se révéler à ceux qui le cherchent de tout coeur
  • rechercher la vérité dans un esprit d’humilité vis-à-vis de soi-même, et d’amour vis-à-vis des autres

Conclusion

Il est possible de privilégier la prédication par exposition du texte biblique sans toutefois en faire ressortir une théologie réellement biblique. L’exposition du texte doit nous amener à interpréter ce que le texte veut dire pour nous dans le contexte plus large de ce que la Bible enseigne. Car, si nous croyons que Dieu est fidèle à sa Parole, nous croyons forcément que sa révélation dans une partie de sa Parole s’accorde avec celle qui nous est révélée dans une autre partie.

Une bonne application du texte découle d’une bonne interprétation du texte dans son contexte. Et une bonne interprétation du texte découle d’une bonne exégèse/exposition du texte dans son contexte.

Il est donc essentiel pour la santé d’une église de faire attention de ne pas développer des enseignements ou des manières de faire qui ne s’accordent pas avec l’ensemble de la théologie Biblique. Comme nous le rappelle le vieil adage, « un texte hors contexte devient un prétexte. »

Finalement, il est aussi bon de se rappeler que la recherche de vérité qui conduit à la saine doctrine implique aussi ma manière de la chercher et de la divulguer. Poursuivre la vérité sans un amour pour Dieu devient une motivation pour la poursuite d’une sainteté qui place sa confiance dans l’effort de l’homme au lieu de la placer dans la grâce et l’amour de Dieu à mon égard. Cette façon de procéder produit des gens qui développent une théologie qui les rend supérieur aux autres, une genre de classe élite et exclusive de ceux qui possèdent une vérité que les autres n’ont pas saisie. Cette forme de théologie ne s’accorde seulement qu’avec une partie de la saine doctrine qui enseigne de faire une distinction entre ce qui est bien et ce qui est mal, mais ne tient malheureusement pas compte de l’amour que produit la saine doctrine pour ceux que Dieu appelle à lui. Une théologie biblique cherche donc à imiter non seulement le message de l’Évangile, mais aussi l’éthique du messager. En d’autres mots, je peux me servir des paroles de Jésus et mettre de côté sa manière de vivre et complètement manquer la cible au niveau du développement d’une théologie biblique qui honore la saine doctrine dans ma vie.

L’unité dans ce qui est essentiel, la diversité dans ce qui est secondaire et l’amour en toutes choses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s