La croissance spirituelle


Notes d’étude pour le dimanche 7 octobre 2012

Vous avez peut-être déjà entendu l’expression, « si on n’avance pas, ça veut dire qu’on recul. » La vie est constamment en mouvement. Les choses changent. C’est simplement notre perception qui reste fixée dans le temps. Nous ne sommes probablement pas conscients des changements parce beaucoup des aspects de nos vies changent petit à petit. Mais la vie continue même si on ne s’en rend pas compte.

La vie Chrétienne est semblable. Quand Jésus-Christ devient mon Seigneur, le boss de ma vie, la Bible me dit qu’il me donne une part de son Esprit qui habite en moi. Il devient ce qui fait la différence dans ma vie. Il influence mes affections. On dit par exemple que « Jésus vient dans mon coeur pour changer mon coeur. » C’est une explication simpliste que l’on donne aux enfants, mais lorsqu’on devient adulte, on comprend qu’il y a quelque chose qui change au niveau de nos passions, de nos priorités. Nos affections sont tournées vers Jésus-Christ. Nous désirons passer du temps en présence de son Esprit. Nous attachons une importance particulière à la Parole de Dieu, la Bible. Et même si nous sommes bien conscients que les autres Chrétiens que nous rencontrons à l’église ne sont pas parfaits, nous aimons néanmoins passer du temps en leur compagnie. Mais la question se pose : ai-je une part dans ma croissance spirituelle? Et si oui, laquelle?

Avant de parler de comment le Chrétien peut participer à l’oeuvre de l’Esprit au niveau de sa croissance spirituelle, j’aimerai juste souligner le fait que Dieu s’engage à nous faire croître. Nous savons bien que Dieu a envoyé son Fils afin que je ne sois pas condamné par sa justice et de faire en sorte que je ne périsse pas en enfer. MAIS, Dieu a aussi envoyé son Fils afin que je lui ressemble. Voici quelques passages clés qui nous montrent que Dieu prend au sérieux ma croissance :

6 J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, 7 en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. (1 Corinthiens 3.6-7)
Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre; 27 qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu’il sache comment. (Marc 4.26-27)

Nous devons à votre sujet, frères, rendre continuellement grâces à Dieu, comme cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et que la charité de chacun de vous tous à l’égard des autres augmente de plus en plus. (2 Thessaloniciens 1.3)

12 Que le Seigneur augmente de plus en plus parmi vous, et à l’égard de tous, cette charité que nous avons nous-mêmes pour vous, 13 afin d’affermir vos coeurs pour qu’ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints! (1 Thessaloniciens 3.12-13)

10 pour marcher d’une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu, (Colossiens 1.10)

18 Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité! Amen! (2 Pierre 3.18)

Comment croître dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ? Regarde les versets précédents…

…faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, 6 à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, 7 à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité. 8 Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Pierre 1.5-8)

L’importance de comment recevoir la Parole de Dieu 

Lire 1 Thessaloniciens 1.1-10

Quand je lis les premiers versets de 1 Thessaloniciens 1, je suis frappé par la manière que Paul loue les Chrétiens de Thessalonique. Il faut comprendre que l’église de Thessalonique n’était pas une vieille église bien établie avec des traditions et des façons de faire qui étaient ancrées dans le tissu social de la vie de l’église. L’assemblée était relativement récente. Il y avait parmi les membres beaucoup de Chrétiens nouvellement convertis. Mais Paul fait ressortir 3 choses que les Chrétiens de Thessalonique ont comme caractéristiques remarquables.

  1. l’oeuvre de votre foi — des oeuvres qui sont motivées par des convictions intérieures et non nécessairement des circonstances extérieures
  2. le travail de votre charité — un amour qui se démontre chez les autres en paroles et en action
  3. la fermeté de votre espérance en Jésus-Christ — leur attachement à Jésus-Christ en dépit des circonstances

Après avoir loué le témoignage des Chrétiens de Thessalonique, l’apôtre Paul remarque la raison de ce témoignage. Paul loue les Chrétiens pour leur fidélité, mais il rend gloire à Dieu pour son initiative dans la vie des Chrétiens.

  1. les Chrétiens sont aimés de Dieu — ils ont été élus par Dieu
  2. l’Évangile leur avait été prêché en paroles et en puissance
  3. la proclamation et la manifestation de la Parole de Dieu fut accompagnée par l’Esprit de Dieu — produit la sanctification
  4. l’Évangile fut proclamée avec une pleine persuasion en Jésus-Christ — exemple de conviction de la part de Paul et ses compagnons dans l’oeuvre

Après avoir fait ressortir le produit de l’oeuvre du Seigneur dans la vie de l’Église de Thessalonique, Paul tourne leur fait remarqué leur réponse vis-à-vis de l’oeuvre de Dieu. Les Thessaloniciens ont répondu de 5 manières.

  1. Vous avez imité le messager et le Seigneur — Paul leur avait exhorté d’imiter son exemple car il était en train d’imiter le Seigneur
  2. Vous avez reçu la Parole de Dieu comme venant réellement de Dieu — ceci implique que même si Paul leur avait prêché la Parole de Dieu, ils l’ont reçu comme étant la Parole de Dieu
  3. Vous avez reçu la Parole de Dieu au milieu de l’épreuve — les judaïsants tournèrent la communauté contre l’église de Thessalonique
  4. Vous avez reçu la Parole de Dieu dans la joie du Saint-Esprit — une conversion effectuée par l’Esprit de Dieu fera ressortir des fruits dignes du Seigneur
  5. Vous avez reçu la Parole de Dieu de telle manière que vous êtes devenus des modèles pour les autres Chrétiens, même ceux d’autres régions dans d’autres églises

4 priorités essentielles pour grandir (v.6-7)

Si nous prenons les versets 6 et 7 de ce passage et nous les appliquons à nos vies, nous voyons au moins 4 priorités essentielles pour grandir dans le Seigneur.

  1. Imite l’exemple de Jésus chez ceux qui le suivent
  2. Prends à coeur la Parole de Dieu (1 Thess 2.13)
  3. Donne une place privilégiée à ce qui contribue à ta sainteté (en d’autres mots, aime ce qui est juste)
  4. Cherche à vivre de manière à ce que tu montres l’exemple aux autres qui veulent suivre Jésus-Christ

Comment répondre à Dieu quand il a mon attention?

Quand j’ai fini de préparer cet enseignement, je me suis retrouvé en train de me poser quelques questions que j’ai trouvé intéressantes. Je croyais avoir des réponses faciles, mais au fur et à mesure que j’y ai songé, j’ai réalisé que les réponses sont un peu plus complexes que je l’aurai supposé au départ. Comment répondre à Dieu quand il a mon attention?

  1. Je vais parler franchement avec ma conscience. Trop souvent nous réagissons sur le coup en disant à Dieu, « oui, oui, d’accord je sais que j’ai besoin de changer et je vais le faire… » Le problème est que nous nous arrêtons seulement au fait de nous mettre d’accord avec Dieu. Nous confessons, mais nous ne nous engageons pas à avancer par la foi pour approfondir notre relation avec le Seigneur. C’est un peu comme si j’allais chez le dentiste. Il me dit que j’ai une dent cariée. Je le remercie pour ces informations. Je suis d’accord avec lui. Mais je me lève et je retourne à la maison en essayant de brosser mes dents plus souvent sans permettre au dentiste de faire son travail.
  2. Je considère ce en quoi je mets ma confiance. Ça rejoint mon illustration du dentiste. Est-ce que je place ma confiance dans mes capacités? Ou est-ce que je nourris mes capacités en me basant sur la puissance de Dieu?
  3. Je pose des questions à Dieu jusqu’à ce que j’arrive à un moyen d’action. Ah… ça c’est important. Trop souvent, Dieu me révèle quelque chose et j’agis en fonction du problème superficiel. Mais je ne prends pas le temps de regarder ce qui se trouve en profondeur. Qu’est-ce qui motive ce que je fais? En d’autres mots, sois ton propre thérapeute.
  4. Je vais mettre Dieu à l’épreuve. Je vais lui faire confiance. Je vais prendre à coeur sa promesse, et je vais diriger ma vie en fonction de cette promesse sans que Dieu m’en donne une garantie tangible. Je vais mettre Dieu à l’épreuve vis-à-vis de sa Parole.
  5. Je vais demander à quelqu’un d’autre de faire un bout de chemin avec moi. Il y a bien des choses que Dieu fait dans ma vie qui n’est pas strictement pour mon profit à moi tout seul. Dieu permet peut-être quelque chose dans ma vie parce qu’il veut agir dans la vie de quelqu’un qui est proche.

Dans les prochains billets, nous parlerons des 3 autres questions reliées à la croissance spirituelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s