Ce que l’adoration peut changer dans une vie (Ps 32)


L’adoration n’est pas un simple accessoire à la vie chrétienne. Elle est une posture, une activité qui décrit la relation entre l’homme et le Dieu qui l’appelle à être restauré pour lui ressembler. Car celui qui adore Dieu reconnait autant que Dieu est glorieux qu’il est saint. Et à cause de sa sainteté, Dieu n’est pas accessible à moins qu’il fournit un moyen gracieux de s’approcher de lui pour le connaître. Dans le Psaume 32, nous pouvons voir une progression au travers de laquelle David exprime sa profonde reconnaissance pour la manière que Dieu intervient dans sa vie vis-à-vis du péché. Le réconfort, la délivrance, la protection que David loue en l’Éternel sont le résultat d’un cœur qui a expérimenté la grâce de Dieu face à son péché.

Le lien entre l’adoration et l’appréciation de la miséricorde de Dieu vis-à-vis du pécheur continue dans le Nouveau Testament. Nous le retrouvons même dans notre passage thème pour cette année. Colossiens 3.16-17 tire un lien entre l’œuvre de l’Évangile (la parole de Christ) et notre louange. Lorsque Paul écrit que l’effet de cette Bonne Nouvelle nous amène à chanter à Dieu sous l’inspiration de la grâce, il fait référence à celui qui loue Dieu parce qu’il reconnaît à quel point il dépend de la grâce de Dieu pour être réconcilié à Dieu.

Lien entre Ps 32 et notre thème pour l’église dans Col 3.16-17

16 Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l’inspiration de la grâce.

17 Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.

  • Nous devons développer des habitudes de vie qui permettent à la Parole de Christ d’établir une résidence permanente dans notre quotidien.
  • Nous voulons développer des habitudes entre frères et sœurs qui nous aident à nous instruire et à nous exhorter mutuellement par la Parole de Christ.
  • Nous voulons développer des habitudes de vie en dehors de nos rencontres d’églises qui nous permettent de vivre notre communion fraternelle en Christ devant les yeux d’un monde qui est sans espoir.

Psaume 32 (LSG)

De David. Cantique. 

Heureux celui à qui la transgression est remise, A qui le péché est pardonné! 2 Heureux l’homme à qui l’Éternel n’impute pas d’iniquité, Et dans l’esprit duquel il n’y a point de fraude!

(L’état de David laissé à lui-même) 3 Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée; 

(L’œuvre gracieuse de Dieu) 4 Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. -Pause. (lutte de David)

(La réponse de David à la grâce de Dieu) 5 Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité; J’ai dit: J’avouerai mes transgressions à l’Éternel! Et tu as effacé la peine de mon péché. -Pause. (Réconfort de l’Éternel)

(Exhortation de David) 6 Qu’ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable! Si de grandes eaux débordent, elles ne l’atteindront nullement.

(Louange de David) 7 Tu es un asile pour moi, tu me garantis de la détresse, Tu m’entoures de chants de délivrance. -Pause.

(Confirmation de l’Éternel) 8 Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.

(Exhortation de David) 9 Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence; On les bride avec un frein et un mors, dont on les pare, Afin qu’ils ne s’approchent point de toi.10 Beaucoup de douleurs sont la part du méchant, Mais celui qui se confie en l’Éternel est environné de sa grâce. 11 Justes (ceux de vous qui ont été justifié par la grâce de Dieu), réjouissez-vous en l’Éternel et soyez dans l’allégresse! Poussez des cris de joie, vous tous qui êtes droits de cœur!

Quelle est la motivation pour la réjouissance de David?

Le Psaume 32 explique ce qui motive David à rendre grâce à l’Éternel, à se réjouir en Lui. Ps 32.3 explique l’état de David devant l’Éternel. David reconnaît que la grâce de Dieu se manifeste envers lui au travers de la sécheresse spirituelle qu’il ressentait devant l’Éternel. Cette sécheresse spirituelle l’amène à tourner les regards vers l’Éternel et à lui ouvrir son cœur tout entier. C’est comme si David fait état de son cœur devant l’Éternel dans l’espoir que Dieu lui accorde une repentance au niveau de ses affections.

David avoue ensuite ses transgressions devant l’Éternel.

Remarquez au v. 5 que David reconnait que l’Éternel sait tout, qu’apparemment ce qu’il cache dans son cœur déplait à l’Éternel. David sait donc quelque chose sur la nature de l’Éternel qui met en évidence des choses dans son cœur qui n’honorent pas le Dieu qu’il affirme pourtant servir et honorer.

Ce qui suit vient clôturer l’expérience de la grâce de Dieu dans la vie de David. La fin du v. 5 introduit par la petite conjonction « ET » en dit long. David affirme ses transgressions que l’Éternel lui montre par l’œuvre de Sa grâce et il reçoit en même temps la confirmation que ses transgressions sont pardonnées. La peine de son péché est effacée.

Ce qui suit devient l’exhortation de David qui prend la forme d’une louange remplie de foi. « Qu’ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable! Si de grandes eaux débordent, elles ne l’atteindront nullement. »

David ne peut faire autrement que réaffirmer la fidélité de Dieu. Il poursuit sa louange en avertissant ceux qui l’entendent de ne pas passer à côté de la grâce de Dieu qui se manifeste ainsi dans leurs propres vies. David utilise même l’image d’un cheval que l’on guide par une bride qui met en évidence une vie qui se borne à confronter constamment les conséquences de la loi de l’Éternel.

Le verset 10 vient remettre l’accent sur la grâce de Dieu. Et c’est cette grâce qui est la vraie motivation pour la louange de David dans ce Psaume magnifique. Le juste est celui qui se sait justifié en réponse à la grâce de Dieu qui bouleverse et transforme les affections de son cœur. Quel beau psaume!

Mise en pratique de Ps 32

L’adoration est bien plus que l’expression d’un sentiment de reconnaissance envers Dieu pour ses nombreuses qualités. Elle est aussi la posture du Chrétien qui saisit à quel point Dieu lui fait grâce en venant lui rendre visite au milieu de son état de pécheur qui est constamment en besoin de l’œuvre de la grâce de Dieu.

Nous pourrions donc décrire la louange en trois mouvements qui s’appliquent à toutes les pratiques au travers desquelles je cultive ma relation avec Dieu. Que ce soit la prière, la lecture de la Parole de Dieu, mes temps de louange seuls ou dans un culte du dimanche, mon offrande, mon service envers les autres, l’enseignement de la Parole, etc.

  • Ma priorité : comme David, centrer mon attention sur l’Éternel en écoutant ce qu’il me dit
  • Mon combat : comme David, me mettre d’accord avec l’Éternel
  • Mon cœur : comme David, réjoui d’être transformé, reconnaissant pour l’œuvre de grâce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s