Voyageur sur la terre


VOYAGEUR SUR LA TERRE

Le pèlerinage est long, long,

Ma route est tracée, c’est vrai

Mais je peux choisir ce qui est bon.

Être libre de vivre, ça m’effraie.

 

Un chemin large, facile

Ou un chemin étroit, fragile.

 

Un chemin populaire

Ou un chemin exemplaire.

 

Un chemin ténébreux

Ou un chemin lumineux.

 

Un Chemin bien occupé

Ou un chemin très peu fréquenté.

 

Oui à la croisée des chemins,

Il faut décider de son destin.

 

Pour la paix, pour la félicité,

Dieu n’est pas si loin !

Pour la vie, pour l’éternité

Il n’y a qu’un seul chemin.

Jésus-Christ !

 

Jean-Pierre Vandevoorde         24 mai 2002

Une réflexion sur “Voyageur sur la terre

  1. C’est un beau petit poème Jean-Pierre. J’aime le choix de mots. Surtout la distinction entre le chemin étroit et le chemin large. Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s