Le principe de l’autorité pour une vie fructueuse


Lorsque nous entrons dans la présence de Dieu ensemble, nous le faisons souvent en commençant par des louanges. Nous louons Dieu parce que nous croyons qu’il en est digne. Il est, dans les mots de plusieurs de nos chants, le « Roi des rois. » Il est l’être le plus magnifique qui existe. Il est le seul pour qui son existence ne dépend pas d’autre chose à l’extérieur de lui-même. Il est défini par lui-même, et il subsiste par lui-même. Il n’a pas besoin de relation avec qui que ce soit à l’extérieur de lui-même, car il bénéficie d’une relation trinitaire — Père, Fils, et Saint-Esprit. Il a toujours existé et personne ne l’a créé.


Cette réalité sur Dieu lui donne l’autorité sur toutes choses, car il a été avant toutes choses, et toutes choses ont été créées par lui. (Colossiens 1:15-18) Et c’est dans ce contexte que nous allons considérer pour un moment le principe de l’autorité, et particulièrement, son application dans le contexte d’une vie fructueuse. 


Tites 3:1-8  Rappelle — leur d’être soumis aux magistrats et aux autorités, d’obéir, d’être prêts à toute bonne oeuvre, 2 de ne médire de personne, d’être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes.  


3 Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l’envie, dignes d’être haïs, et nous haïssant les uns les autres.  


4 Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés,  5 il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint -Esprit,  6 qu ‘il a répandu sur nous avec abondance par Jésus -Christ notre Sauveur,  7 afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle.  


8 Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s’appliquent à pratiquer de bonnes oeuvres. Voilà ce qui est bon et utile aux hommes. 


Pourquoi être soumis à l’autorité est-il nécessaire?


  •            Reconnaître que l’autorité vient de Dieu (cf. Rom 13:1-8) Les autorités établies dans ma vie viennent de Dieu. Les magistrats, les autorités légales et gouvernementales tirent leur autorité de Dieu. Sans en donner l’origine, l’autorité devient une chose nébuleuse, difficile à cerner. L’existence d’un concept comme l’autorité pointe vers l’existence d’un être supérieur qui gère les affaires du monde à un certain niveau quelque part. D’ailleurs, lorsque quelqu’un semble transgresser les limites de ses juridictions, on entend souvent l’expression, « Non, mais, pour qui tu te prends? … Dieu? » 


  •           Avoir de l’autorité n’est possible que lorsque je suis moi-même soumis à l’autorité. Si l’autorité est établie par Dieu, et que Dieu a établi le monde et ses lois selon les principes de son autorité, alors je ne peux pas avoir d’autorité à moins que je m’accorde avec celle de Dieu. T’es-tu déjà posé la question : « Comment se fait-il que certaines personnes aient de l’autorité et d’autres ne l’aient pas? » Ou encore, « Comment se fait-il qu’il arrive à quelqu’un de perdre son autorité? » Attention de ne pas confondre popularité ou influence avec autorité. Une raison claire pour ce phénomène est la relation intime entre l’autorité et la vérité. La vérité par sa propre nature attire l’autorité. Par exemple, une personne qui dit la vérité peut affirmer ce qu’elle dit avec autorité. Elle n’a pas à rougir.


  •            Être soumis à l’autorité me permet d’être prêt à toute bonne oeuvre. Les versets 1 et 8 du passage en haut font le lien entre « être sous autorité » et « accomplir des oeuvres bonnes. » En d’autres mots, lorsque je me maintiens sous autorité, je suis libre d’accomplir de bonnes oeuvres qui sauront attirer l’approbation et le soutien moral de ceux qui exercent l’autorité dans ma vie. Voilà en effet ce qui est bon aux hommes. L’autorité n’est pas un laissez-passer pour abuser de pouvoir au détriment des autres. Ce n’est même pas pour me satisfaire de mes droits réels ou imaginaires. Non, à la base du principe de l’autorité se trouve le service. C’est dans ce sens que bien souvent ceux qui sont motivés par un désirent de servir autrui se trouve dans des postes d’autorités. Et c’est dans ce même sens que nous devons comprendre qu’une personne qui accède à l’autorité par motivation égoïste est le résultat d’un jugement de la part de Dieu sur le champ d’action de cette même personne.



Question pour ta réflexion


Suis-je une personne soumise?

Demande à Dieu de te révéler là où tu n’es pas soumis. C’est alors que tu recevras la protection et la bénédiction de Dieu dans les oeuvres que tu entreprendras.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s