Un témoignage personnel – partie 2


Est-ce que Dieu va juger au point de ne rien laisser subsister?

La promesse

On voit ensuite dans les 3 versets qui suivent (1.10-11, et 2.1 ou 2.1-3 dans certaines traductions) une promesse merveilleuse. Heureusement pour nous, il y a un « cependant »! Cette promesse compte plusieurs éléments :

1)      Le nombre des enfants du peuple de Dieu sera innombrable. On ne peut s’empêcher de penser à la promesse faite à Abraham, très longtemps auparavant : « je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer; » (Gen 22.17) Osée rappelle au peuple que malgré le jugement qui vient, et les difficultés qui vont suivre, Dieu est toujours assez puissant pour faire de qui restera  un peuple immense. Malgré tout ce qui s’est passé, et l’infidélité de son peuple, Dieu reste fidèle à son alliance avec Abraham.

2)      Les jugements et malédictions qu’on a vu auparavant sont renversées : ceux qui n’était pas son peuple seront de nouveau appelé son peuple.  Le plan de salut de Dieu n’est pas terminé. Il y a encore espoir. En fait, la promesse va plus loin : elle dit que ces gens seront appelés enfants du Dieu vivant!

3)      Le peuple divisé sera réuni. Et non seulement il sera réuni, mais la raison de cette unité sera un chef commun. On voit plus loin dans Osée que ce chef sera David, c’est-à-dire quelqu’un qui sera l’incarnation ou l’idéal qu’était David. Dans le contexte des autres promesses du genre des prophètes, on peut comprendre qu’il s’agit ici du Messie qui sera le chef de son peuple et abolira les barrières et les vieilles chicanes. Ceci implique aussi que le peuple sera aussi uni dans son culte à Dieu, qui aura de nouveau compassion d’eux.

4)      Ils sortiront du pays préfigure un nouvel exode et une nouvelle délivrance. Dieu aura compassion, et au lieu de la défaite militaire, il y aura libération. En lisant la conclusion « grande sera la journée de Jizreel », on ne peut s’empêcher de penser au premier-né d’Osée, qui avait annoncé le jugement et la défaite militaire. Grande est la journée laisse plutôt entrevoir un jour heureux, un jour de victoire, un jour de fête, tout au contraire des évènements qui auront eu lieu en cet endroit auparavant.

Rénovation extrême (Ou comment cela s’applique à nous)

Osée n’élabore pas beaucoup sur ces promesses ici, et c’est souvent le cas avec les prophètes. On a une promesse générale, mais on ne sait pas exactement quand ou comment cela va se passer. On pourrait penser qu’on parle simplement d’un retour de l’exil pour le peuple Juif. Et certainement que le peuple juif est revenu de l’exil – en tout cas en partie, parce que ceux qui restaient ne sont pas tous revenus. Mais plusieurs choses nous dirigent vers une compréhension beaucoup plus large de cette promesse :

1)      La plus importante est sans aucun doute la manière dont Paul et Pierre, les deux apôtres, l’interprète dans le Nouveau Testament : « Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais encore d’entre les païens, selon qu’il le dit dans Osée: J’appellerai mon peuple celui qui n’était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n’était pas la bien-aimée; et là où on leur disait: Vous n’êtes pas mon peuple! ils seront appelés fils du Dieu vivant. » (Rom 9.26) et 1 Pierre 2.10 en s’adressant à des églises mixtes : « vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde. » Ces deux versets nous indiquent que les apôtres ont compris la prophétie d’Osée comme annonçant l’élargissement du peuple de Dieu, ou plutôt un peuple de Dieu formé de Juifs et non-Juifs. En effet, certainement qu’on pouvait dire des non-Juifs qu’ils n’étaient PAS les peuple de Dieu. Et le peuple juif était désormais au même niveau : PAS mon peuple. Mais Dieu a fait un travail de rénovation extrême : il s’est formé un nouveau peuple formé de ceux qui ont le descendant de David comme chef : Jésus-Christ.

2)      Outre ces liens plus évidents, d’autres petits indices dans Osée nous laissaient entrevoir cela. Il y a par exemple le fait qu’on renvoie à la promesse faite à Abraham, et par lequel il fut justifié par la foi. Dieu avait aussi dit à Abraham qu’il serait une bénédiction pour tous les peuples. D’ailleurs, c’est ce que Paul nous rappelle dans Galates 3 : « Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice,  reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham. Aussi l’Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham: Toutes les nations seront bénies en toi! de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant. »

3)      On remarque aussi cette promesse d’être appelé enfant de Dieu. C’est un concept relativement nouveau pour l’Ancien Testament. (Dt 14.1 est le seul autre endroit ou l’on en fait mention, mais généralement on ne parlait pas de personnes comme étant fils ou fille de Dieu) On sait maintenant qu’avec la venue du Fils par excellence, le Seigneur Jésus, et par son sacrifice, nous sommes adoptés dans la famille de Dieu et sommes ses enfants de plein droit.

C’est donc possible de se voir nous aussi dans la continuité de se grand plan de rédemption que Dieu a mis en marche après la chute de l’homme dans le péché et la désobéissance. Même malgré le péché et le jugement que nous méritons, il se forme un peuple, depuis les temps anciens jusqu’à aujourd’hui et jusqu’à sa venue. Il le fait pour démontrer toute l’étendue de son amour et sa gloire.

Réflexion sur le privilège de faire partie du peuple de Dieu et d’être appelés enfants

Au début, j’ai mentionné qu’on doit apprendre quelque chose de Dieu au-travers de cette promesse… mais quoi ?

1)      Que Dieu est plus fort que le péché! On peut se couler et être au plus profond du désespoir, mais jamais hors de portée de la main de Dieu.

  • Quand on voit des catastrophes incroyables se produire autour de nous, ou encore dans notre vie. Des souffrances difficiles qui nous paraissent impossible à supporter…si on a subit des injustices ou été maltraités ou abusés, on peut s’accrocher à lui et être persuadé qu’il pleure quand on pleure et qu’il se réjouit avec nous. Il n’est pas indifférent, et on peut toujours s’appuyer sur Lui en sachant qu’il veille sur nous.
  • Si c’est notre péché qui est en cause, si l’on souffre parce que nous avons décidé de mener notre vie à notre propre manière, il est encore temps de changer d’attitude  et de se soumettre à Lui. N’attendez-pas que les dommages soient encore plus graves. Que votre cancer soit en phase terminale!!!  Venez voir le grand docteur pendant qu’il est encore temps et laissez-vous soigner par Lui.
  • Si tout parait bien aller dans votre vie et que vous croyez que Dieu est superflu, faites attention…quand Osée commença à annoncer son message, c’était l’abondance et la paix. Le succès matériel et la prospérité ne veulent rien dire. Tout peut s’envoler en un instant, et que reste-il après? On est un peu trop obsédés dans ce pays en général par le rêve la p’tite vie tranquille de la classe moyenne (The American dream) comme si c’était le plus haut point de notre vie, le succès.
  • Cela nous rappelle aussi que Dieu châtie ceux qu’il aime. Hébreux 12 nous dit même que c’est normal pour un enfant de Dieu d’être châtiés par son père. Quiconque dit que la vie chrétienne n’est que bonheur et prospérité jusqu’au paradis se trompe. Au contraire, beaucoup de difficultés nous attendent, justement pour nous faire grandir dans notre foi en notre Père céleste. Quand cela nous arrive, quoi faire sinon se soumettre à Sa correction et revenir à Celui qui est la source et seul espoir de vie et de salut. Ne pas être surpris, mais faire attention à l’amertume et le désespoir. Et c’est difficile, par ce que lorsque l’épreuve nous frappe, c’est n’est pas nécessairement là que vont nos pensées…

2)      C’est un Dieu fidèle à ses promesses, qui accomplit celles-ci peu importe si la situation apparaît impossible. En fait il se plait à le faire quand les circonstances sont impossibles.

  • Comme Osée, nous devons regarder à Lui et vivre en se reposant sur ses promesses. Je ne vois pas comment Osée a pu supporter toutes ces années cette situation difficile dans sa famille, tous les problèmes et les maux que ça a du lui donner, sans compter de devoir être un prophète de malheur et prêcher dans le désert pendant des années en se faisant rire de lui. La seule manière qu’il a pu supporter tout cela est en gardant les yeux sur Celui qui est le Dieu fidèle, qui accomplit ce qu’Il dit, qui garde ses promesse, et qui accomplit son plan de salut peu importe les circonstances. Comme Abraham, il a du regarder au loin.
  • Développer la  patience, ce qui est difficile pour nous qui sommes de plus en plus habitués d’avoir tout  ici maintenant. Peut-être qu’on est impliqué dans quelque chose depuis longtemps et qu’on ne voit pas de fruits. Peut-être qu’on prie pour le salut de quelqu’un ou un autre besoin que Dieu nous met à cœur depuis longtemps, et il n’y a pas de réponse en vue. Ne vous découragez pas. Dieu est fidèle et fait toutes choses bien en son temps. Entretemps, il nous fait comprendre que Lui , il est suffisant pour nous.
  • Quel privilège de faire partie de son peuple, et maintenant que nous sommes adoptés par lui, de pouvoir être appelés ses enfants! C’est le Dieu qui renverse les royaumes et qui se moque des puissants! Et en même temps, c’est Celui que je peux appeler papa!
  • Comment ne pas se réjouir comme le font ceux qui sont décrits au verset 2.3 et dire à mon frère, sa sœur : tu es aimé! Tu es enfant de Dieu! On a besoin l’un de l’autre, pour s’encourager, se rappeler qui nous sommes et qui est notre Père.

« N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. » Heb 10.25

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s