La cause de tous mes maux – Osée 4:1-5:15


Enseignement apporté par Jonathan Wedel le dimanche 9 août 2009

SICK

Dans le contexte d’Osée, le « juste juge » révèle que les malheurs qui fondront sur Israël seront le résultat de leur désobéissance à ses commandements, et en particulier qu’ils n’ont pas reconnu que c’est l’Éternel Dieu qui pourvoit à leurs besoins et les combles de bénédictions. D’ailleurs pour bien comprendre de quoi il s’agit dans ce passage, lisez le récit de 1 Roi 15-16.

LES EFFETS

Osée 4:1-3 Vous, les Israélites, écoutez la parole que vous adresse l’Eternel, car l’Eternel est en procès avec les habitants de ce pays: La vérité a disparu dans le pays, il n’y a plus d’amour, on n’y connaît pas Dieu. 3 C’est pourquoi le pays passera par le deuil,
et tous ses habitants dépériront,
jusqu’aux bêtes sauvages et aux oiseaux du ciel;
les poissons de la mer disparaîtront aussi.

Osée 4:5 En plein jour, vous trébucherez,
les prophètes eux-mêmes trébucheront de nuit en votre compagnie,
et je réduirai au silence Israël, votre mère…

TROIS REPROCHES, TROIS FAUTES

Dans les chapitres 4 et 5 du livre d’Osée, on rencontre trois catégories de personnes auxquelles Dieu a quelque chose à leur reprocher.

1) Les prêtres

Osée 4:6 Oui, mon peuple périt faute de connaissance parce que vous, les prêtres, vous avez rejeté la connaissance. Je vous rejetterai et vous ne serez plus mes prêtres. Vous avez oublié la Loi de votre Dieu; moi aussi, à mon tour, j’oublierai vos enfants.

10 Ils mangeront sans être rassasiés, ils se prostitueront, mais n’auront pas d’enfants, car ils ont abandonné l’Éternel 11 pour s’adonner à la prostitution ainsi qu’au vin. Alors, le vin nouveau leur a fait perdre la raison.

  • Ils ont oublié la loi de Dieu
  • Ils ont utilisé leur privilège comme médiateur du peuple avec Dieu pour satisfaire leurs propres désirs.

LA FAUTE: Ils ont oublié qu’ils devaient refléter Dieu au peuple. Ils ont utilisé leur position pour satisfaire leurs propres désirs.

2) Le peuple

Osée 4:12 «Ce sont ses dieux de bois que mon peuple consulte, et voilà que c’est son bâton qui lui répond. Car un vent de *prostitution les fait errer, ils s’égarent loin de leur Dieu en se prostituant.

13 Ils vont offrir des sacrifices au sommet des montagnes et brûler des parfums sur les collines, sous le chêne et le peuplier et sous le térébinthe dont l’ombrage est si doux. «Voilà pourquoi vos filles vont se prostituer, pourquoi vos belles-filles commettent l’adultère.

14 Je ne punirai pas vos filles pour leurs prostitutions, vos belles-filles à cause de leurs adultères, car les prêtres eux-mêmes vont à l’écart avec des courtisanes, et, avec des prostituées sacrées, ils partagent leurs sacrifices. Ainsi court à sa ruine un peuple sans intelligence.

  • Le peuple d’Israël est devenu semblable aux peuples autour d’eux.

LA FAUTE: Ils ont oublié la sagesse de la loi de Dieu, et ont utilisé les bénédictions de Dieu pour satisfaire leurs convoitises.

3) Les dirigeants (les rois – Osée 5:1)

Osée  5:7 Car ils ont trahi l’Éternel, ils ont enfanté des bâtards. Le jour de la nouvelle lune va maintenant les consumer, eux et leur *patrimoine.  8 «Sonnez du cor à Guibea, et de la trompette à Rama! Donnez l’alarme à Beth-Aven! Benjamin, gare à tes arrières!

13 «Quand Ephraïm a vu son mal et Juda son ulcère, Ephraïm est allé chercher de l’aide en Assyrie et il a envoyé un message au roi batailleur. Mais le roi assyrien ne pourra vous guérir ni soigner votre ulcère.

  • Israël a oublié que sa sécurité dépendait de Dieu.
  • Israël a assumé que sa vie privée n’affecterait pas sa vie publique.

LA FAUTE: Ils se sont “tournés” vers d’autres rois et peuples pour leur sécurité et leurs besoins matériels au lieu de “Dieu qui pourvoit”.

LA CAUSE

Pourquoi est-ce que tout ça dérange Dieu a un tel point? Ne pourrait-il pas simplement accepter qu’Israël fasse selon bon lui semble et d’aimer le peuple comme il est? Si Dieu est plein d’amour, pourquoi alors n’arrive-t-il pas à pardonner ou a mettre de côté les faiblesses d’Israël? On comprend mieux la motivation de Dieu lorsqu’on comprend la raison pour laquelle Israël offense Dieu. Israël est appelé à être l’image de Dieu. Dieu avait mis sur pied le peuple d’Israël pour être un reflet de sa nature, une loupe qui magnifie le caractère de Dieu pour tous les peuples autour.

  • L’image de Dieu en Israël
Deut 4:5-9;
2 Sam 7:23-24
  • Un amour qui se manifeste par son alliance

Osée 5:15 “…Alors je m’en irai, je rentrerai chez moi jusqu’à ce qu’ils se reconnaissent coupables et cherchent ma faveur.”

Genèse 17:17 “…Je maintiendrai éternellement mon alliance avec toi, puis avec ta descendance après toi, de génération en génération. En vertu de cette alliance, je serai ton Dieu et celui de ta descendance après toi.”

ET NOUS LÀ-DEDANS

Nous sommes comme…

  • …les prêtres d’Israël lorsque nous représentons faussement Christ à ceux que Dieu attire
  • …le peuple lorsque que nous utilisons les bénédictions de Dieu pour satisfaire nos passions mauvaises
  • …les rois d’Israël lorsque nous trouvons notre sécurité et notre satisfaction en dehors de Dieu

NOTRE RÉCONFORT

Certes, dans le livre d’Osée le seul réconfort est la miséricorde et la patience de Dieu. Le Méssie n’ayant pas encore été révélé, nous décelons néanmoins la nécessité pour Israël d’avoir un coeur changé. Jésus Christ sera le seul dans l’histoire qui pourra opérer un tel changement. Car la cause de mes maux prend ses racines dans la présence réelle du mal et du péché dans ma vie. C’est dans cette perspective que Christ devient notre Sauveur. Il peut accomplir ce qu’Israël ne pouvait pas faire: changer son coeur. Mes meilleures motivations et résolutions ne peuvent pas venir à bout d’un coeur qui est imprégné du mal dans ses couches les plus profondes. Nous nous exclamons avec l’apôtre Paul, « Malheureux que je suis! Qui me délivrera de ce corps voué à la mort? » (Romains 7:24)

Heureusement que Dieu a pourvu un Sauveur dans la personne de son Fils Jésus-Christ. Le passage suivant nous explique comment Dieu s’y prend maintenant au travers de l’oeuvre de son Fils à la croix.

Colossiens 3:1-17 Mais vous êtes aussi ressuscités avec le Christ: recherchez donc les réalités d’en haut, là où se trouve le Christ, qui «siège à la droite de Dieu». 2 De toute votre pensée, tendez vers les réalités d’en haut, et non vers celles qui appartiennent à la terre. 3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu.  4 Le jour où le Christ apparaîtra, lui qui est votre vie, alors vous paraîtrez, vous aussi, avec lui, en partageant sa gloire.

La consolation du Chrétien — ceux et celles qui ont la confiance que Jésus est mort à la croix pour payer leurs péchés devant Dieu — est que le jour où ils apparaîtront devant Dieu, ils se tiendront devant Lui vêtues dans la personne de Jésus Christ. Ils seront couverts de la justice de Jésus Christ. Entre-temps, le Chrétien vit sa vie dans la perspective d’une personne déjà justifiée par Jésus Christ, recouverte de sa sainteté. Cette réalisation est une motivation de vivre d’une manière digne de Jésus Christ, et aussi un réconfort lorsqu’on « manque notre coup » vis-à-vis de la sainteté que Dieu exige. Notre vie est cachée dans celle de Christ ressuscité pour nous. Gardons en tête cette réalité, celle qui ne peut pas être vue, mais qui se fait sentir. C’est dans la justice de Jésus Christ, mort à ma place, que je trouve le plus grand remède pour tous mes maux.

Une réflexion sur “La cause de tous mes maux – Osée 4:1-5:15

  1. Même si en apparence Israël semble se repentir, Dieu repousse le mouvement de foi que semble exprimer le langage du peuple d’Israël parce que malgré les apparences pieuses de ses marques de piété, il manque toute expression de reconnaissance humble du péché. Le peuple s’encourage non sur la reconnaissance de leur statut de pécheur, mais sur la miséricorde de Dieu. Dieu n’accepte pas ce retour extérieur qui ne repose pas sur une sincère humiliation. La délivrance pour eux, c’est celle du châtiment, mais non pas du péché. Appliqué à nos vies, il arrive que l’on considère nos péchés que comme un fait extérieur et isolé dans notre vie, il nous faut plutôt découvrir dans notre cœur, notre corruption, source de tous nos péchés.

    Dieu pardonne que dans la mesure de notre repentance celle du cœur, non la repentance qui comme je l’ai dit dans mon témoignage, n’est que le regret à cause des conséquences matérielle de nos péchés.

    La cause de tous nos maux pour nous pécheurs, c’est que nous devrions reconnaitre notre misère à la froideur de notre cœur impénitent, orgueilleux, étranger à l’amour. Savoir que jamais, le Seigneur, ne sera miséricordieux, si notre repentance ne devient pas plus profonde. C’est la foi qui nous conduit à la repentance du cœur et comme le disait S. Augustin : « A Dieu ne plaise que la soumission où nous sommes à l’égard de tout ce qui fait partie de la foi, nous empêche de chercher et de demander raison de ce que nous croyons, puisque nous ne pourrions pas même croire, si nous n’étions doués de raison! »

    La foi qui conduit à la repentance n’est pas un pur acquiescement à croire, ni une simple soumission de l’esprit, mais un acquiescement, une soumission du cœur et de la raison, si ce n’était pas ainsi, ce ne serait plus une vertu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s