Le Dieu de l’histoire plein de grâce (Matthieu 1:1-25)


Enseignement apporté à Repentigny le 29 novembre 2009

Nous célébrons aujourd’hui le premier de quatre dimanches avant Noël. Cette célébration nous rappelle entre autres que Noël est proche et que c’est le temps de se préparer. Mais outre les préparatifs pour les célébrations en familles et tout ce que cela comporte, j’aimerais considérer la préparation de notre coeur. Qu’est-ce que Dieu nous a déjà révélé à propos de lui-même que nous pouvons refléter pendant ce temps de fêtes ?

Permettez-moi de vous illustrer la question par une histoire personnelle. Il y a quelques années de cela, je passais par un magasin autour du temps de Noël pour acheter quelques provisions pour la maison. J’étais en train de faire mon chemin dans un des rayons lorsque j’entendis un beau cantique de Noël que nous avions l’habitude de chanter à l’Église dans ma jeunesse. Je ne me souviens plus qui chantait, ni du cantique en question, mais je me souviens de la réflexion que j’ai eue par la suite. Je me suis posé la question, « Est-ce que le monde autour de moi réalise de quoi ce chant parle ? Et moi, comment se fait-il que je n’y eusse même pas pensé en entrant dans le magasin ? »

En fait, ce qui m’avait impressionné était le fait que je n’avais même pas pensé à la vraie raison pour Noël en entrant dans le magasin… même après avoir contemplé les décorations de Noël. Je me suis donc posé la question, « Est-ce que je suis réellement prêt pour célébrer Noël ? »

Proposition : La loi et la grâce trouvent une harmonie invraisemblable, mais tout à fait merveilleuse dans la venue de Jésus Christ lorsque nous considérons sa lignée. Le premier chapitre de Matthieu nous offre une lignée de personnages que nous ne mettrions peut-être pas dans la lignée du Roi des rois. Il y a dans ce chapitre une évidence de la grâce de Dieu à l’oeuvre dans l’histoire des hommes et des femmes.

Quelques observations sur Matthieu 1

2 parties : lignée royale et une lignée divine Matthieu 1:1-17 et Matthieu 1:18-25

– pour être roi, tu dois prouver ta lignée – pour avoir le droit de régner, tu dois être un fils ou une fille légitime

– 3 listes de 14 noms – possible acrostiche mémorable – numérologie de DAVID = 14

Dieu vient à nous dans l’histoire. Il n’est pas un Dieu séparé des événements de nos vies même s’il est séparé de nous dans sa nature divine.

Illustration : comment pourrions-nous comprendre l’oeuvre de Dieu jusqu’à nous. Nous pourrions utiliser l’image d’un câblo-distributeur où l’image est acheminée de la station pour être interprétée par un décodeur au travers du câble; le tout se retrouvant sur une image de télévision. Par analogie, Dieu est le diffuseur, le Saint-Esprit devient l’interprète, et la vie de Christ devient l’émission diffusée pour l’auditeur. Ce qui me frappe dans cette illustration est la nécessité d’un câble pour que le tout se rejoigne. Ce câble représente l’histoire et le temps dans lequel Dieu se révèle. Car, il est un Dieu de l’histoire. Il est vrai, et sa révélation autant que ses actes se révèlent à nous dans le temps et l’histoire.

Il est important de comprendre que Dieu se révèle dans l’histoire et dans le temps. Dieu est éternel, mais il est aussi Emmanuel, Dieu avec nous. C’est ce qui donne à ma foi une raison de vivre aujourd’hui.

La naissance de Jésus n’est pas juste un événement spirituel, mais aussi historique. La crèche donne sa place à la vie de Jésus, et à sa mort et sa résurrection. Ce sont des événements historiques. Notre foi est donc fondée dans l’histoire de ce qui s’est produit. Ce ne sont pas juste de belles histoires, mais des histoires qui ont toute une portée sur nos vies.

Dieu vient à nous plein de grâce. Il vient à nous pas selon ce que nous méritons, mais selon sa bonne volonté et selon ses desseins pour son histoire.

Illustration : pendant une réunion de prière récemment, une de nos soeurs dans le Seigneur remarqua combien les hommes et les femmes de foi dont on parle dans Hébreux 11 et 12 étaient des pécheurs sauvés par grâce.

Abraham; Sara; Jacob; Moïse; Gédéon; Barak; Samson; David; Samuel; etc.

Cette liste de pécheurs sauvés par grâce devrait faire en sorte que nous tournions nos yeux sur la personne de Jésus. Lui, Jésus fait ce qui paraît impossible pour nous.

1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, 2 ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. (Hébreux 12:1-2)

Considérez la liste généalogique de Jésus dans Matthieu 1 :

le roi David : l’homme selon le coeur de Dieu, mais aussi le meurtrier d’Urie

le roi Salomon : homme sage, mais aussi a permis l’idolâtrie en Israël au travers de ses alliances avec les rois avoisinants

les rois Achaz et Amon, mais aussi les rois Ézéchias et Josias

le nom de quatre femmes : Tamar (qui eut un enfant illégitime avec Juda); Rahab (la prostituée de Jericho); Ruth (l’étrangère immigrante); Marie (une fiancée adolescente qui enfante un garçon dont on ne connaît pas le père)…

Application

1) L’oeuvre de Dieu dans nos vies vient à nous dans l’histoire. Dieu devient Emmanuel lorsqu’il intervient dans nos vies :

devant des situations qui paraissent impossibles; face à nos géants…

2) Dieu nous fait grâce pas seulement en enlevant nos péchés, mais aussi en nous faisant grâce de vivre en nouveauté de vie devant Lui pour sa gloire.

2 que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur! 3 Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, 4 lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, (2 Pierre 1:2-4)

3) Dieu nous fait grâce aussi pour être des dispensateurs de sa grâce envers ceux qu’Il appelle à Lui-même. Il nous a donné le ministère de la réconciliation
(lire 2 Corinthiens 5:17-19)

Une réflexion sur “Le Dieu de l’histoire plein de grâce (Matthieu 1:1-25)

  1. En effet, en tout temps l’homme a eu les mêmes peurs, les mêmes déceptions mais aussi les mêmes élans de joie et de reconnaissance lorsqu’il a vu la main de Dieu sur lui, lorsqu’il a vu le Seigneur le soulager. Il n’y a pas dans l’histoire de la bible d’époque, d’instant où Dieu ne soit obligé de venir consoler son peuple par sa grâce et nous rappeler que nous lui appartenons, que nous sommes ses enfants et que notre situation l’intéresse.

    C’est l’Esprit de Dieu, son amour pour sa créature qui investit Jésus de sa mission messianique, puisque la justice et la grâce son l’essence même de Dieu. La présence de Dieu et de Christ dans nos vies, c’est déjà la vie éternelle présente dans la vie de tous les jours. L’amour que Dieu porte à tout homme est incarné dans celui de son Fils, c’est ainsi que Dieu veut se faire connaître à nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s