Mes convictions et les autres – 1 Corinthiens 8-10


Notes de prédication pour dimanche 28 février 2010

Comme nous l’avons vu lors de notre dernière étude, l’apôtre Paul commence déjà à partir du ch. 7 à répondre à des questions spécifiques qui affectaient directement l’unité de l’Église de Corinthe. Arrivé au chapitre 8 de son épître, j’ai pris la décision de regrouper les chapitres 8 à 10 dans une même prédication. Le contenu et l’organisation de la lettre à ce point-ci semblent indiquer un même thème qui nécessite un petit pas en arrière pour avoir une vue d’ensemble de ce que Paul est train de communiquer à l’assemblée.

Pour bien saisir les notes ci-bas, il est important de lire attentivement les ch. 8-10.

Contexte

En effet, la question principale pourrait être : comment est-ce que ma conviction personnelle par la foi doit-elle s’accorder avec les convictions de mes frères et soeurs dans le Seigneur ?

Nous parlons, bien entendu, de convictions basées non sur des prescriptions claires de la Parole de Dieu, mais sur des applications de la Parole de Dieu dans des domaines de nos vies qui ne sont pas clairement définis dans les Écritures saintes. L’exemple utilisé par Paul au ch. 8 est la viande offerte aux idoles.

Ceci ne veut rien dire pour nous au 21e siècle, mais dans la culture de Corinthe, c’était tout un débat. Corinthe était une ville très cosmopolite, autant dans le sens culturel que religieux. Les nombreux temples dédiés aux dieux de toutes sortes produisaient des restants de viandes pour les sacrifices rituels qui se revendaient au marché central. Ce programme de « recyclage » alimentaire faisait rouler une partie de l’économie locale. Le consommateur averti pouvait bénéficier d’une réduction de prix considérable sur des viandes « prêt à emporter ». Pour le Chrétien, le conflit est évident : comment puis-je manger en bonne conscience de la viande offerte à des idoles? Mon achat de cette viande n’encouragerait-il pas la pratique de l’idolâtrie de façon indirecte?

Principe de conviction

Paul répond à la question, mais pas avant d’expliquer un principe important que l’on retrouve dans 1 Corinthiens 10:32-33

32 Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Église de Dieu, 33 de la même manière que moi aussi je m’efforce en toutes choses de complaire à tous, cherchant, non mon avantage, mais celui du plus grand nombre, afin qu’ils soient sauvés.

L’application pratique du principe est « … afin qu’ils soient sauvés. » Mais le principe thème en arrière de cette application est encore une fois le thème général de la lettre : glorifier Dieu ensemble. Par exemple :

  • 1 Cor 8:3-6 …utiliser ma connaissance pour glorifier Dieu
  • 1 Cor 8:7-13 …respecter la conscience plus faible de mon frère/soeur pour glorifier Dieu
  • 1 Cor 9:1-18 …céder un droit acquis pour glorifier Dieu
  • 1 Cor 9:19-27 …céder mon droit d’être valorisé pour glorifier Dieu
  • 1 Cor 10:1-22 …ne pas glorifier Dieu = idolâtrie
    – ex l’idolâtrie est faire de l’adoration de Dieu un rituel
  • 1 Cor 10:1-15 Israël dans le désert
    – ex. manque d’unité dans l’adoration = idolâtrie du “moi” (1 Cor 10:16-22)
  • 1 Cor 10:23-33 …puisque le monde appartient à Dieu, je lui doit honneur.
    (ex. actions et conséquences)

Par application, le principe sur lequel Paul semble se baser est le suivant : l’amour dans la vérité, et la vérité dans l’amour.
(Voir l’exemple de Jésus, sa nature en particulier … Jean 1:14)

De quoi ce principe a-t-il l’air en application? Voici quelques points de repère. Exprimer la vérité sans amour produit de l’orgueil. L’amour sans vérité n’est pas de l’amour et produit le désespoir. Mais l’amour exprimé dans la vérité produit une réelle édification.

Application

Le but de mes convictions personnelles est de glorifier Dieu.

Dans le monde, Dieu est glorifié lorsque je « gagne » le plus grand nombre à Lui.

Dans l’Église, Dieu est glorifié lorsque j’édifie le plus grand nombre dans l’unité.

Dans ma vie, Dieu est glorifié lorsque je lui fais honneur comme mon Créateur — celui qui a la première place dans mes décisions de créature.

Conclusion

L’unité de l’église de Corinthe, et la nôtre par extension, dépend d’un travail commun à gagner ceux que Dieu attire à Lui-même et à nous édifier mutuellement pour la gloire de Dieu. Comment pouvons-nous faire une telle chose ? Paul nous rappelle au travers des exemples qu’il emploie pour exhorter les frères et soeurs de Corinthe que nous devons exprimer nos convictions avec amour dans la vérité et avec vérité dans l’amour. L’exemple parfait de cette mise en application est le Seigneur Jésus lui-même lorsqu’il est mort à la croix pour nous. Sa mort et sa résurrection expriment parfaitement un amour pour le pécheur tout en satisfaisant la justice de Dieu. C’est au pied de la croix que l’on retrouve une harmonie parfaite entre l’amour et la vérité. Et, c’est en exprimant notre dépendance sur Lui que nous pouvons vivre l’amour dans la vérité.

2 réflexions sur “Mes convictions et les autres – 1 Corinthiens 8-10

  1. Amen Michel ! Je suis tout à fait d’accord. Il y a réellement une liberté de dire la vérité et de vivre selon la vérité. La joie et la vérité son intimement reliés ensemble même si sur le coup des fois, la vérité fait mal. Mais si la vérité est annoncée avec amour, la joie en est toujours le produit final. Notre conscience en témoigne.

  2. L’amour et la vérité sont divinement toujours liés, c’est à travers Satan qu’ils sont séparé. L’amour et la vérité sont divinement liés parce qu’il s’agit de la nature même de Dieu qui l’a déposé dans le cœur de chacun de nous. Jésus Christ confirme la recherche de l’amour véritable liés à la vérité. Christ nous révèle la racine d’amour et le plan de Dieu pour nos vies à travers sa mort et sa résurection. C’est donc à travers de Christ, que l’amour dans la vérité devient réalisé.

    C’est le plan de Dieu que nous aimions nos frères dans la vérité, c’est pourquoi que bien que pas toujours facile, il faut proposer la vérité avec humilité et conviction et en témoigner dans nos relations avec nos frêres c’est l’unique façon d’appliquer l’amour dans la vérité, et de créer l’unité dans l’église.

    J’ai la conviction comme l’apôtre Paul que l’amour « trouve sa joie dans ce qui est vrai » (1 Co 13, 6).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s