Un même Esprit, un même but – 1 Corinthiens 12


Nous commençons une série de trois prédications qui s’adresseront aux chapitres 12 à 14 et qui à eux-mêmes semblent viser un thème commun : la place de l’unité dans l’adoration de l’Église. L’Église de Corinthe, comme beaucoup d’églises de son temps (ce qui est encore le cas aujourd’hui) étaient composées d’une variété de membres avec des personnalités et des talents différents. Mais pour qu’une église puisse avancer ensemble vers un même but, il faut que les membres individuels de cette église soient motivés par une même vision afin d’atteindre un but commun. Cette constatation n’est pas hors de l’ordinaire. En effet, pour qu’une équipe sportive puisse atteindre un niveau de succès, il lui faut apprendre à jouer de façon unie. Il en est de même pour une compagnie ou une armée par exemple. Comme nous le rappelle le vieux slogan, “l’union fait la force.”

Mais cette union ne veut pas dire que tous les membres d’un organisme doivent tous agir de la même manière, parler de la même manière, et subir les mêmes responsabilités. On ne procède même pas de cette manière dans une prison ! Le message de l’apôtre Paul dans sa lettre aux Corinthiens affirme un principe fondamental : il y a une diversité de dons, mais un même Esprit qui anime l’Église en vue de l’édifier pour la gloire de Dieu.

Si tu t’es déjà posé la question si oui ou non tu avais un don spirituel, comment le mettre en évidence dans l’Église, et si un don avait plus d’importance qu’un autre, alors 1 Corinthiens 12 est un passage auquel tu devrais particulièrement prêter ton attention.

Quelques idées maîtresses pour comprendre 1 Corinthiens 12 dans son contexte

L’Église est composée de ceux qui ont été régénérés par l’Esprit de Dieu (voir ceux qui sont naît de nouveau – Jean 3:7-8; 1 Pierre 1:3, 23)

Ceux qui naissent de nouveau ont reçu le baptême de l’Esprit (ex.: Tites 3:5)

Le baptême de l’Esprit fait du Chrétien une nouvelle créature où l’Esprit de Dieu règne (ex.: Romains 8:1-11)

L’Esprit de Dieu équipe les membres de l’Église avec des dons variés pour l’édification de l’Église (ex.: Éphésiens 4:11-16)

Notes explicatives sur les versets (exégèse)

vs. 1-3
…(πνευματικῶν) ce qui concerne l’Esprit, les dons ou le travail de l’Esprit

…avant vous vous laissiez entraîner vers des idoles, mais maintenant laissez-vous pousser par l’Esprit de Dieu.

Vs. 4-6
…(Διαιρέσεις) division de dons, (1) les dons proviennent tous de l’Esprit et (2) ils se complètent – de la même manière que nous divisons un gâteau en différentes parties.

…(ἐνεργημάτων) une opération qui produit un effet, illust. l’électricité

… description trinitaire : Esprit, Seigneur, Dieu.

Vs. 7-11
…nous avons tous le même Esprit qui se manifeste “particulièrement” pour le bien de l’autre (voir 1 Cor 14:12)

…(διδωμι) donner en partage, ex: Jésus διδωμι le pain à ses disciples

…l’Esprit donne selon sa propre volonté (besoin d’être soumis à l’Esprit)

Vs. 12-13
…analogies du corps humain et l’Église (vs. 12-25)

…(βαπτίζομαι) plongé par immersion, pour être unis à Jésus-Christ – nous avons été baptisés par l’Esprit – image du baptême

…(ποτιζω) nous avons reçu à boire par l’Esprit – image du repas du Seigneur

Vs. 14-21
…(σωμα) corps : un « tout » composé de plusieurs parties unies ensemble

… ma nouvelle identité de créature refaite à l’image de Dieu se reconnaît complètement dans le corps de Christ
(ex : l’harmonie d’une chorale – chanter une mélodie dans mon coeur Eph 5:19)

Vs. 22-27

…les membres qui nous paraissent insignifiants sont nécessaires
(illust. l’appendice du colon)

…(ἀναγκαῖος) indispensable, nécessaire, intime à cause de proximité

…(τιμη) donner une valeur – la valeur du membre n’est pas reliée à sa fonction dans le corps, mais à son appartenance au corps de Christ. C’est son identité en Christ qui lui donne sa valeur, et non sa fonction dans le corps.

V. 28
28 (LSG) E
t Dieu a établi dans l’Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues.

28 (SEM) C’est ainsi que Dieu a établi dans l’Église, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des enseignants : puis viennent les dons suivants qu’il a fait à l’Église : les miracles, la guérison de malades, l’aide, la direction de l’Église, le parler dans des langues inconnues.

28 (NA27) Καὶ οὓς μὲν ἔθετο ὁ θεὸς ἐν τῇ ἐκκλησίᾳ πρῶτον ἀποστόλους, δεύτερον προφήτας, τρίτον διδασκάλους, ἔπειτα δυνάμεις, ἔπειτα χαρίσματα ἰαμάτων, ἀντιλήμψεις, κυβερνήσεις, γένη γλωσσῶν.

28 (JDW) C’est ainsi que Dieu a établi dans l’Église premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des enseignants, suivis par les démonstrations de puissance : les dons de guérison, de secourir, de guider, de parler diverses langues. (voir 1 Cor 2:4)

J’ai jugé nécessaire de creuser un peu plus que d’habitude dans le texte original pour comprendre le verset 28. Le résultat est ma traduction du verset 28 (JDW). L’apôtre Paul semble faire une distinction entre deux catégories de dons : les dons pour établir l’Église par un fondement solide sur la Parole de Dieu, et les dons pour affermir l’Église par la puissance de l’Esprit qui vient satisfaire les besoins réels des membres de l’assemblée.

Message de Paul aux Corinthiens :

Fondement de l’Église : les apôtres sont envoyés (missionnaires), les prophètes transmettent le message de Dieu, les enseignants affermissent les Chrétiens dans la foi par l’exposition de la Parole.

Soutien de l’Église : les dons de puissance viennent affermir l’autorité du message des apôtres, des prophètes, et des enseignants pour combler les besoins pratiques et matériels de l’Église.

V. 31 … “désirez passionnément les mega dons”

Paul fait-il une comparaison entre les dons au verset 31 ?

Le contexte du verset 31 : Les Corinthiens se vantaient de leur supériorité spirituelle en se basant sur des manifestations surnaturelles. Paul les encourage à se glorifier de la Parole et comme nous allons voir au prochain chapitre (1 Corinthiens 13) de s’inspirer du modèle de Jésus-Christ dans lequel nous trouvons une harmonie entre la vérité et l’amour.

Application

Comment puis-je être sûr d’avoir un don spirituel?

As-tu reçu l’Esprit de Dieu à la nouvelle naissance? (voir 1 Cor 12:13)

Comment devrais-je mettre en évidence mon don?
Commence par te disposer à écouter l’Esprit de Dieu (à te soumettre). Puis, regarde où tu peux affermir l’Église et implique-toi.

Est-ce que les dons spirituels ont tous la même importance?

Oui et non*. Tous les dons ont pour même but d’édifier l’Église dans l’unité de l’Esprit, et ils sont tous importants pour atteindre ce but. (Analogie du pied et de la main v.15)

*Pour Corinthe, l’emphase est mise sur les dons reliés à l’enseignement de la Parole. Par contre, le défi de l’Église d’Éphèse était son manque de bienfaisance, un besoin de regagner leur premier amour enraciné en Jésus-Christ. (voir Apoc 2:4-5)

Une réflexion sur “Un même Esprit, un même but – 1 Corinthiens 12

  1. L »unité dans l’église exige que tous les membres agissent en complémentarité, gardant chacun sa place, chacun sa fonction, puisant chacun et tous ensemble à la source de l’Esprit Saint.

    Les membres de l’église possède tous un don qui est en complémentarité avec les autres, et qui absent empêche le fonctionnement de l’église. Les classer par ordre d’importance, c’est favoriser la comparaison, qui entrâine l’orgeuil et l’envie qui brise l’unité. À mon avis, Paul a classé les dons par ordre d’apparition au début de l’église et non par ordre d’importance. Il y a eu les apôtres, puis des prophètes (Jean-Baptiste) puis des enseignants, puis les différents ministères se sont ajoutés à mesure que l’église croissait.

    Ainsi, un membre de l’église ne peut revendiquer le statut de membre le plus important, ne peut non plus prétendre constituer à lui seul le corps entier ou encore revendirquer la place du Chef, le Chef c’est Christ.

    Par ailleurs, un membre ne peut non plus usurper la place d’un autre, ce serait de l’orgeuil, tout comme un membre ne peut laisser une autre agir à sa place ce serait de la paresse spirituelle, dans les deux cas ce serait en contradiction à la volonté de l’Esprit Saint et ça briserait l’unité.

    Nous réalisons l’unité du corps de Christ, lorsque chaque membre prend dans l’humilité la place qui lui est assigné par l’Esprit de Dieu et juste cette place. Nous réalisons l’unité dans le renoncement à notre propre volonté et à notre propre façon de voir. Nous réalisons l’unité dans la solidarité et l’entraide l’un de l’autre et dans l’appréciation des dons de chacun, plutôt que dans le jugement des comportements les uns des autres. Nous réalisons l’unité en évitant les prétentions et les comparaisons orgueilleuses, en évitant la fausse humilité et la recherche perfide d’admiration.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s