Un même Esprit, une même passion – 1 Corinthiens 13


1 Corinthiens 13 est probablement un des chapitres de la Bible les plus connus, et vraisemblablement un des chapitres les plus cités aux mariages. Et pourquoi pas ? Quel thème suscite autant d’intérêt que l’amour ? Nous en avons tous besoin, et nous avons tous à en donner. “Aimer et se sentir aimer” est un besoin presque aussi essentiel que la respiration.

Mais pourquoi est-ce que l’apôtre Paul insère cette description de l’amour en plein milieu d’un discours sur les dons de l’Esprit? Certes, l’amour est aussi un aspect de l’Église. C’est aussi la base des deux plus grands commandements. Mais, serait-ce aussi possible que la base du ministère de l’Esprit au sein de l’Église est l’amour ? D’ailleurs, nous constatons en lisant la description du don de l’Esprit chez le Chrétien dans Galates 5:22 que la caractéristique première qui révèle la présence de l’Esprit est l’amour.

1 Corinthiens 13 nous rappelle aussi que si l’Église veut refléter le corps de Christ (ce à quoi l’Église est appelée à faire) qu’il ne peut pas y avoir d’amour sans vérité. Un verset clé dans cette ligne de pensée est Jean 1:14 où nous apprenons que Jésus, la Parole incarnée, vint à nous plein de grâce et de vérité. Le mot grâce est une application néo-testamentaire du mot hébreu hessed qui veut simplement dire “un état de bien-être complet et non méritoire que Dieu accorde à quelqu’un.” Le hessed de Dieu se manifeste à nous au travers de son amour. Et la plus claire expression de l’amour de Dieu se révèle à nous au travers de la personne et de l’oeuvre de Jésus-Christ.

Thème principal de 1 Corinthiens 13 : l’Église unie est un corps qui fonctionne ensemble au travers de l’amour selon ce que Dieu révèle de lui-même.

L’unité n’est pas un but en soi, mais plutôt le produit d’un engagement à rechercher l’amour et la vérité ensemble. Si nous pouvions comparer l’Église à une automobile, nous pourrions affirmer que dans les deux cas, deux principes essentiels doivent exister pour permettre d’avancer dans une direction précise dans un but précis.

Une automobile a besoin d’au moins une source d’énergie pour la faire avancer, et un moyen de direction qui lui permet de se diriger dans un sens particulier. Sans ces deux principes, une automobile devient un beau tas de fer plutôt inutile.

Le dilemme de Paul avec les Corinthiens

Beaucoup de connaissances, mais accompagnés d’orgueil (Ecc 12:15)
“Écoutons la fin du discours: Crains Dieu et observe ses commandements. C’est là ce que doit faire tout homme.”

  • Beaucoup de manifestations des dons surnaturels, mais peu d’édification.
  • Beaucoup de “vérités” confessées, mais peu d’authenticité vécue.
  • Beaucoup de capacité et de talent, mais peu d’amour.
  • Beaucoup de “MOI” et peu de “NOUS”

1 Corinthiens 13:1-3

AGAPE (ἀγάπην) : dans 1 Cor 13 AGAPE = aimer quelqu’un sincèrement en ayant une haute estime d’elle.

Illustrations familières pour l’Église de Corinthe

  • Manifestations surnaturelles, mais sans amour = le GONG irritant du temple païen
  • Manifester les dons que Paul avait affirmé être le plus nécessaire pour l’Église de Corinthe mais sans amour = je ne suis rien
  • Démonstration d’amour, mais sans AGAPE = hypocrisie (ex : les festins déréglés après le culte utilisé comme exemple dans 1 Corinthiens 11:21-22)

1 Corinthiens 13:4-8

La charité (l’amour) ne peut pas être exprimée sans la vérité (la réalité des choses  telles que Dieu nous l’a révélé) Pour illustrer ce point, prenons les versets 4 à 8 en se posant la question “Comment ?”

  • Comment l’amour est-il patient ? En affirmant la vérité que Dieu est souverain et qu’il fait toutes choses belles en son temps.
  • Comment l’amour est-il plein de bonté ? En affirmant la vérité que tout être a été créer à l’image de Dieu et mérite une dignité personnelle qui devrait susciter notre bonté envers autrui.
  • Comment l’amour n’est-il pas envieux ? En affirmant la vérité que Dieu sait, combler tous mes besoins.
  • Comment l’amour ne se vante-t-il pas ? En affirmant la vérité que le péché est une chose réelle et que nous en sommes tous affectée. Sans la grâce de Dieu, nous serions toujours morts dans nos péchés.
  • Comment l’amour ne s’enfle-t-il pas d’orgueil ? En affirmant la vérité que je suis une créature qui aura à répondre à son Créateur à la fin de sa vie.
  • Comment l’amour n’est-il pas malhonnête ? En affirmant la vérité que Dieu aime la justice, qu’il punit le mal et récompense le bien.

Vous saisissez la relation entre l’amour et la vérité ? Nous ne pouvons pas décrire l’amour tel que Dieu définit l’amour sans aussi faire appel à la vérité.

NOTE : La vérité dans ce cas-ci est définie comme étant ce qui correspond à la réalité des choses telles qu’elles me sont révélées et non simplement telle que je les perçois. Ceci sous-entend que mes propres connaissances et expériences sont insuffisantes pour saisir ce qu’est l’amour véritable à moins que Dieu me les révèle.

1 Corinthiens 13:9-13

Notre connaissance est limitée. Ce n’est donc pas toujours le guide idéal. Mais, nous pouvons aimer de façon illimitée si seulement l’amour de Dieu habite en nous par l’Esprit de Dieu. Ce gendre d’amour est toujours un guide sur lequel je peux m’appuyer, car ce genre d’amour me montre aussi la manière la plus authentique que je peux vivre afin de glorifier Dieu en vérité et avec plein d’amour.

Conclusion

L’unité n’est pas une chose que l’on fabrique. L’unité est le produit d’une authenticité des uns envers les autres dans les liens de l’amour. Et pour le Chrétien, cette unité devient réalité lorsqu’il ou elle prend l’engagement de “porter sa croix.” Car c’est en s’identifiant à la personne et à l’oeuvre de Jésus-Christ, et en se l’appropriant par la foi que nous apprenons à vivre en nouveauté de vie pour l’édification de l’Église dans l’amour et la vérité.

(Luc 9:23) Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive.

(Luc 9:24) Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera.

2 réflexions sur “Un même Esprit, une même passion – 1 Corinthiens 13

  1. Amen ! En effet, que nous coeurs puissent déborder d’amour et satisfaire du moins en partie la soif de ceux qui nous entoure. Une autre chose que je constate est que tous sont des candidats pour recevoir de l’amour, même ceux que l’on pense en ont déjà. Que l’amour de Dieu abreuve continuellement nos propres coeurs afin que nous ayons de quoi à donner aux autres.

  2. Sans l’amour, les dons considérés les plus éminents ne servent de rien. Comme le dit Paul, le parler en langues, les connaissances, les prophéties cesseront, mais pas l’amour. L’amour est la nature même de Dieu, elle n’a pas de limite et ne cessera jamais. Celui que vous considéré comme le plus petit d’entre vous, s’il a l’amour est plus grand, que celui qui se considère comme le plus grand, car il n’a pas l’amour.

    Le «chemin bien plus excellent » est donc l’amour. Il est impossible d’édifier l’assemblée sans l’amour. «La connaissance enfle, mais l’amour édifie ». Paul semble nous enseigner que si notre action dans l’assemblée provient du désir de plaire aux hommes, ou de nous faire valoir, elle est moins que nulle, est elle malfaisante et n’a aucun rapport avec le service du Seigneur. Le chrétien pourrait communiquer aux auditeurs des choses très intéressantes, mais si elles attirent les regards sur lui, elles n’auront servi qu’à l’exalter et à détourner les âmes de Christ.

    Mettre l’amour en action, c’est faire ressortir les qualités de ses frères et sœurs plutôt que leurs défauts, c’est apprécier plutôt que dénigrer, c’est parler avec respect, agir avec convenance et c’est surtout se glorifier en Christ dans la plus pure humilité.

    Le défi est de joindre l’amour dans la vérité et la vérité dans l’amour. Car l’amour «se réjouit avec la vérité » en effet, l’amour sans la vérité n’est pas l’amour c’est un amour sans objet qui ne mérite pas le nom d’amour, mais la vérité doit se faire dans l’amour autrement au lieu d’attirer les âmes, elle les blesse, les détourne et les repousse.

    L’amour c’est Dieu, la vérité c’est Christ, sa Parole, son Esprit et l’amour et la vérité sont divinement liés.

    Que l’amour dans la vérité, et la vérité dans l’amour remplisse nos cœurs et en déborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s