Le vrai combat de ma foi


Une des tactiques disponibles dans l’arsenal stratégique d’un commandant pendant une guerre est de surprendre son ennemi pendant que celui-ci ne s’y attend pas. L’élément de surprise est si pivotant qu’il peut faire basculer une bataille en faveur d’un adversaire plus petit et en moins bonne position de combat. Le parcours de vie du Chrétien contient aussi un élément de combat, mais dans une dimension spirituelle. Le Jésus pacifique avec la réputation de bénir ceux qui le maudissent et d’offrir la joue droite à celui qui le frappe sur la joue gauche change dramatiquement lorsqu’on l’observe interagir dans le monde spirituel. Ceci sous-entend bien sûr qu’un tel monde parallèle existe et qu’il contient une distinction entre au moins deux forces qui luttent l’une contre l’autre.

C’est précisément ce que la Bible nous révèle dès le troisième chapitre de la Genèse. Car, nous faisons connaissance avec un personnage, Satan, déguisé sous la forme d’un serpent qui vient décevoir la première femme, Eve, dans un complot qui plonge le reste de la création dans une confrontation entre le bien et le mal. La Bible nous révèle au travers de centaines de témoins oculaires qu’un homme nommé Jésus a vécus en Palestine, accompli des miracles, et parlé de la part de Dieu pour ensuite mourir sur une croix et ressusciter des morts. Seulement, voilà, Satan est encore au large. Ayant été vaincu à la croix, il s’acharne à livrer bataille aux descendants de Jésus, les enfants de Dieu par une nouvelle naissance au moyen de la foi.

Il est donc important pour nous qui croyons en Jésus et qui nous efforçons à vivre d’une manière qui reflète notre nouvelle identité en Lui d’être bien conscients des enjeux de la bataille qui se livre autour de nous et en nous dans la dimension spirituelle de nos vies. Éphésiens 6.12-13 nous exhorte à tenir ferme devant cette réalité.

Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.

Effrayant? Peut-être. Tout cela dépend de notre disposition devant la réalité d’une telle confrontation spirituelle auquel nous faisons face tous les jours de nos vies. Et je dirais que c’est à la fois une grâce et une malédiction que nous en soyons plus ou moins conscients. Une grâce parce que le royaume des ténèbres fait trembler même le coeur le plus endurci, et une malédiction parce que l’absence d’une perception de cette réalité spirituelle nous garde bien souvent assoupi et spirituellement léthargique.

C’est dans cette optique que je rends grâce à Dieu de nous avoir laissé l’épître de Jude. Contenant un seul chapitre, Jude est un rappel que le vrai combat de la vie chrétienne est de se tenir fermement dans la vérité. Le point centrale de cette confrontation épique n’est pas au niveau des manifestations surnaturelles, les connaissances théologiques pour comprendre les mystères prophétiques, ou même ma propre lutte contre le péché. Le point central (et là où la bataille fait rage tous les jours) est sur le « terrain » de ma pensée. Et de façon plus précise, le front de la bataille trouve en opposition la vérité de la révélation de Dieu contre les affirmations malicieuses du Diable.

NOTE : Pourquoi est-ce que la Bible assume si facilement que Satan est le méchant? Après tout, l’histoire est écrite par Dieu, il peut caricaturer Satan d’une manière qui ne lui fait pas justice, non? Le livre de Genèse nous affirme que l’homme et la femme sont créés à l’image de Dieu. Quand Satan regarde la création, il y voit une image de son adversaire. Il est parfaitement concevable que sa haine pour Dieu se traduise en haine pour la création de Dieu. Le temps me manque pour insérer des références bibliques exactes et pour m’étirer sur ce sujet dans ce billet. Pour lire un exemple à ce sujet, lisez Apocalypse 12.

Notes sur Jude 1.1-16

Le combat de votre salut est assuré par Dieu.

Dans le Grec, l’emphase du verset 1 est sur le mot “appelle”… Dieu appelle… qu’est-ce que cela implique ?

1) Dieu a choisi de m’aimer. Il a déversé son amour sur moi, et il continue de m’aimer parce qu’il fait de moi l’objet de son affection.

2) Dieu m’a choisi pour Jésus Christ. Ça veut dire que tout ce qui m’arrive dans la vie à une raison d’être… me rendre semblable à Jésus-Christ afin que je puisse glorifier Dieu.

Nous pourrions traduire le verset 1 de la manière suivante pour faire ressortir la signification du temps des verbes

Jude, esclave de Jésus Christ et frère de Jacques, salut ceux que Dieu a appelés, c.-à-d. ceux que Dieu le Père a aimé et qui continuent d’être l’objet de son affection, et qui ont été aussi gardés par Dieu et sur lesquels Dieu continue de porter son attention en vue d’être uni à Jésus Christ.

L’apôtre Jean nous donne une explication semblable de notre appel en Jésus Christ.

Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. 2Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. 3Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur. (1 Jn 3.1)

Qu’est-ce ça change dans ma vie que je sois appelé par Dieu?

Quand quelqu’un appelle, je réponds! Quelle est ma réponse?

  • Mon destin est entre les mains de Dieu.
  • Ma raison de vivre est pour Jésus Christ.
  • Ma vocation est une vocation céleste.

Tous les buts de ma vie aboutissent à ressembler à Jésus Christ… que ça soit ma performance au travail, mon couple, ma famille, la manière que je gère ce que je possède, les gens que Dieu place sur mon chemin. Tout ce que Dieu est occupé à faire dans ma vie est aussi pou ce même but.

Qu’est-ce que Jésus est occupé à faire? Jésus est en train de constituer un peuple qui lui ressemble pour le glorifier. (Deut 14.2; Deut 26.18; Tite 2.14; 1 Pierre 2.9

Le combat du chrétien est pour le maintien de sa foi.

Le combat de la foi auquel Jude fait référence se trouve dans les deux premiers versets.

Mes chers amis, j’avais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun. J’ai vu la nécessité de le faire maintenant afin de vous recommander de lutter pour la foi qui a été transmise une fois pour toutes à ceux qui appartiennent à Dieu. (v.3)

a. lutter pour la foi 
(regardons les décisions que tu as prises cette semaine, et nous allons voir en qui tu places ta confiance)

b. transmise une fois pour toutes (un seul évangile, une seule foi, un seul salut)

c. ceux qui appartiennent à Dieu (si j’appartiens à Dieu, j’aurai le désire de lutter pour la foi)(voir aussi 2 Pierre 1.10)

C’est pourquoi, frères, appliquez-vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection; car, en faisant cela (connaître Jésus Christ), vous ne broncherez jamais. (2 Pierre 1.10)

Les tactiques de notre adversaire…

  • Pas besoin de Jésus Christ?
  • Pas besoin de prêter attention à la manière que tu vis? Dieu te le pardonnera? Puisque c’est lui qui t’a appelé, tu es garanti une place au ciel? (En fait, puisque Dieu t’a appelé, attends-toi qu’il te corrige et qu’il te fasse la discipline comme un père qui t’aime.)
  • La Bible ne doit pas être prise trop au sérieux?
  • Je peux vivre d’une manière le dimanche, et le reste de la semaine, je fais ce que je veux?

Considère les avertissements dans les versets 5-7… Dieu récompense selon nos oeuvres. Il est juste et il nous aime comme un père.

Avertissement : un enseignement qui mentionne le nom de Dieu ne vient pas toujours de Dieu. (Comment reconnaître les faux enseignants, et par conséquent, les faux enseignements.)

Remarque : chaque enfant de Dieu (qui a Jésus Christ comme maître et Seigneur v.4) a le témoignage de l’Esprit Saint qui habite en lui. En lisant la Parole, tu peux déceler si quelque chose ne semble pas être soumis à la Parole de Dieu. Mais là où nous avons plus de difficultés sont dans le domaine des enseignants. Pourquoi? Parce que nous sommes paresseux d’un côté (ex: on aime se faire nourrir sans trop de travail de notre part) et de l’autre côté, on est naturellement attiré à former des relations avec les gens autour de nous.

Combien de fois avez-vous rencontré un frère ou une soeur sur qui un enseignant en particulier a eu une grande influence? Nous l’avons tous vécu n’est-ce pas. Dieu se sert d’hommes et de femmes pour nous faire grandir. Ne pensez-vous pas que cela soit aussi vrai pour les faux enseignants?

Jude nous donne quelques indices pour reconnaître un faux enseignant. En voici un résumé…

  • Rêveries-débauche : qui a pour conséquence un aboutissement charnel pour satisfaire une passion personnelle. Un enseignant qui met une emphase sur son ministère et ses dons publiquement pour attirer l’attention sur lui-même est un mauvais enseignant (passion charnelle).
  • Rejette l’autorité du Seigneur – la Parole de Dieu
  • Manque de respect pour le monde spirituel – se pense au-dessus des ténèbres
  • N’EST PAS SOUMIS À LA SEIGNEURIE DE JÉSUS CHRIST DANS LEUR VIE
  • Les faux enseignants sont de bons orateurs, mais le but est un intérêt chez les autres qui est voile la vraie motivation de satisfaire une passion charnelle.

Conclusion

Le bon combat est pour le maintien de ma foi selon la Parole de Dieu. Le lieu du combat est sur le terrain de mon coeur avec mes passions, mes désirs, et mes priorités. La bataille dans laquelle je participe tous les jours est de me maintenir dans la vérité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s