Est-ce que Dieu s’intéresse à moi? (Apoc 5)


Notes d’enseignements pour le dimanche 27 mai 2012.

Apocalypse 5.1-14

Introduction

Lors d’une conférence étudiante sur l’apologétique un ami et moi éprouvions le désir de faire signer nos propres exemplaires du livre par l’auteur, un conférencier du nom de Ravi Zacharias. Étant donné que la file d’attente était longue, je pris congé de mon ami pour aller consulter d’autres livres. L’attente ne valait pas la peine selon moi. La preuve? Je crois posséder une seule chose signée par une célébrité dans ma vie : une photo de l’astronaute américain James Irwin en train de saluer son drapeau sur la lune.

Quoi qu’il en soit, une quinzaine de minutes plus tard, je retrouve mon ami avec un sourire qui lui fendait pratiquement la figure aux oreilles. Non seulement avait-il parlé au conférencier, mais après lui avoir brièvement raconté son histoire personnelle, l’homme en question lui demanda des nouvelles de ses parents. Justement, une année auparavant, le conférencier avait rencontré les parents de mon ami qui lui avait demandé conseil au sujet d’une situation familiale très délicate. Une année plus tard, même après avoir rencontré des milliers de personnes, ce monsieur se souvenait encore des détails de la rencontre et avait justement prié pour eux.

Mon ami se tourna vers moi et me dit, « même avec toutes les personnes qui attendaient en ligne pour lui parler, cet homme pris le temps de me parler de ma famille et m’a démontré un intérêt sincère. » Pas besoin de vous dire que dans la pensée de mon ami, l’estime de cet homme venait de monter de plusieurs crans.

Au fil des ans, j’ai appris que les expériences de ce genre n’étaient pas uniques à la situation de mon ami. Ravi avait une réputation de pouvoir se souvenir des noms et des détails de conversations même après quelques années. Cet homme avait appris à aimer les gens qu’il rencontrait. Son comportement ne semblait pas être influencé par la condition sociale, économique, ou même morale de la personne devant lui. Et vous pouvez comprendre que lorsque je l’entends enseigner la Parole de Dieu ou plaidoyer pour la foi Chrétienne, je lui accorde souvent une attention particulière.

J’aime qu’on m’accorde une attention sincère et je suis attiré par celui qui exprime l’amour de Dieu dans ses manières de faire. Alors que dire de la description du trône de Dieu dans Apocalypse 4 et 5? Toute la description de Jean semble être centrée sur Dieu lui-même, sa gloire resplendissante, son entourage qui le célèbre, et la création entière qui lui est soumise. Et sans vouloir dénigrer, même un petit peu, la scène glorieuse qui se présente devant nous, il est possible que nous ressentions une tension qui monte de nos âmes, un cri d’alarme motivé par les réalités de nos vies.

Est-ce que Dieu, ce Roi de gloire, ce Créateur et maître de l’univers s’intéresse à moi? Est-ce qu’il se souvient de mon histoire? Pense-t-il à ma famille? A-t-il une place pour moi dans l’immensité de ses plans et de son conseil?

La réponse simple est « oui »! Dieu se soucie de toi! Et lorsque nous lisons Apocalypse 5, nous pouvons voir trois manifestations de la gloire de Dieu qui prouve qu’il s’intéresse à nous. Il n’est pas un dieu de la mythologie Grec0-romaine qui abuse le commun des mortels pour alimenter ses passions douteuses. Il n’est pas non plus un être cloitré dans son ciel attendant le moment propice pour exercer sa volonté sans trop de résistance. Non, celui qui siège sur son trône dans son temple s’intéresse à l’être humain qu’il a créé à un tel point que son intérêt parfois nous frustre et nous confond. Il est l’Éternel, le Dieu des armées, le Roi des rois de la terre. Il est digne de gloire, de louanges, de puissance, maintenant et à jamais. Et il s’intéresse à toi dans les plus petits détails.

Dieu et l’agneau règnent

Certains voient dans la description du trône divin un dilemme moral pour Dieu. Comment peut-il être impliqué ou même autoriser les actions posées par les puissances démoniaques ou Satan lui-même qui semble être derrière les malheurs qui surviennent sur la terre?

Certains ne voient pas de contradictions car ils affirment que Dieu ne fait « qu’autoriser » ou « tolérer » les malheurs. Mais le récit de l’Apocalypse va beaucoup plus loin que cela. D’ailleurs, l’apôtre Jean s’appuie sur le témoignage des autres prophètes de l’AT comme Zacharie et Ézekiel (ex. Zach 6.1-8; Ezek 14.21) pour révéler que Dieu ne fait pas juste autoriser de telles actions, mais qu’il en est l’auteur ultime. La réponse à ce dilemme éthique se trouve dans ce qui motive Dieu : le raffinement de la foi des Chrétiens et le jugement des incrédules.

21Oui, ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Quoique j’envoie contre Jérusalem mes quatre châtiments terribles, l’épée, la famine, les bêtes féroces et la peste, pour en exterminer les hommes et les bêtes, 22il y aura néanmoins un reste qui échappera, qui en sortira, des fils et des filles. Voici, ils arriveront auprès de vous; vous verrez leur conduite et leurs actions, et vous vous consolerez du malheur que je fais venir sur Jérusalem, de tout ce que je fais venir sur elle. (Ezek 14.21-22)

À la fin d’Apocalypse 5, comme à la fin du chapitre 4, les actions de Dieu dans l’histoire ont pour but de lui rendre gloire et honneur, mais le chapitre nous révèle un autre détail : la venue de l’agneau immolé qui représente Jésus-Christ qui a vaincu le péché et la mort. La vision de Jean est pour nous montrer que Jésus-Christ est victorieux et qu’il siège maintenant auprès du Père céleste.

6Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. … 8Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.
(Apoc 5.6, 8)

La vision s’accorde avec ce que Jésus avait annoncé avant sa mort quand il parut devant le Sanhédrin en réponse à une question de la part du Grand sacrificateur lui demandant d’admettre si « oui » ou « non » il était bien le Messie de Dieu.

64Jésus lui répondit : Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. (Matt 26.64)

Maintenant nous voyons Jésus-Christ, l’agneau de Dieu, siéger dans la présence de l’Éternel. Il est glorifié dans une position d’autorité suprême. Le chant de ceux qui entourent le trône change légèrement. Maintenant, il s’agit de celui qui est assis sur le trône ET de l’agneau.

13Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient : A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles! (Apoc 5.13)

Dieu qui rend des comptes

Apoc 5.1 nous apprend que celui qui est assis sur le trône tient dans sa main droite un livre mystérieux qui est scellé. Beaucoup d’interprétations différentes existent au sujet du livre. Certains voient dans sa description l’AT. D’autres y voient l’AT et le NT au travers de la description « écrit en dedans et en dehors ». D’autres encore y voient le livre de vie qui contient les noms des élus, la compagnie des rachetés, ceux qui jouissent de la présence de Dieu éternellement.

Mais plusieurs détails nous poussent à regarder un peu plus loin. Par exemple, nous retrouvons une description identique du livre dans Ezekiel 2.9-10.

9Je regardai, et voici, une main était étendue vers moi, et elle tenait un livre en rouleau. 10Il le déploya devant moi, et il était écrit en dedans et en dehors; des lamentations, des plaintes et des gémissements y étaient écrits.

Dans la version d’Ezekiel, le livre représente le jugement que Dieu s’apprête à exercer envers son peuple. Mais c’est un jugement qui prend en premier lieu la forme d’un avertissement. L’idée est que Dieu cherche à ramener son peuple vers lui, ce qui explique pourquoi le prophète Ezekiel remarque que le rouleau que l’ange lui commande de manger goûte comme du miel. Ce qui est sous-entendu est que pour ceux qui écoutent les avertissements de Dieu, ses paroles sont douces comme le miel. Mais pour ceux qui n’écoutent pas les paroles de Dieu, ces mêmes paroles deviennent amères.

Donc, lorsque l’agneau s’avance pour ouvrir le livre dans Apoc 5.9, il est digne de le faire parce qu’il satisfait pleinement la justice de Dieu. Là où la création entière n’a pas su obéir aux commandements de Dieu, l’agneau a obéit parfaitement et il est même allé jusqu’à a payé le prix du jugement de Dieu à cause de la désobéissance des hommes pour la plus grande gloire de Dieu lui-même.

9Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;

Mais la signification du livre ne s’arrête pas au jugement de Dieu. Il est aussi question de promesses, d’un testament, d’une alliance de la part de Dieu.

Dieu de rédemption

Le livre à une double signification. D’un côté, c’est un livre de jugement qui est la manifestation de la justice de Dieu sur la création et dans l’histoire. Mais de l’autre côté, c’est aussi la manifestation de la grâce de Dieu, de son pouvoir de rédemption. Apoc 5.10 nous donne l’indice qui confirme de quoi le livre s’agit.

10tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

Quand l’ange s’écrit d’une voix puissante dans Apoc 5.2 et pose la question « qui est digne d’ouvrir les sceaux du livre », il fait aussi référence à « qui est digne d’exécuter le testament de Dieu concernant son plan de rédemption ». En d’autres mots, « Qui a l’autorité et qui est capable de racheter le peuple que Dieu s’est choisi? »

Lorsque nous jumelons ensemble les deux concepts contenus dans Apoc 5, c’est à dire, avertissement de jugement et promesse de rédemption, nous pouvons conclure que le livre représente un genre de testament du plan de Dieu pour l’humanité avec l’agneau comme son exécuteur testamentaire.

Le livre représente le testament de Dieu pour ôter la malédiction du péché sur l’être humain, la création, et la puissance de la mort. Dans ce sens, l’agneau représente le deuxième Adam auquel on fait référence dans 1Cor 15.45-47. Il vient donner la vie où le premier fut le moyen par lequel le péché et la mort sont entrés dans le monde.

De plus, Apoc 5.4 nous montre Jean qui est profondément réconforté de voir l’agneau s’avancer, pas seulement pour voir ce qui est dans le livre, mais aussi de savoir qu’il y a bien un personnage qui est capable d’accomplir le plan de Dieu.

45C’est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. 46Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, c’est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite. 47Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.

Conclusion

La description de la scène du trône de Dieu dans le temple de Dieu est une scène représentative d’une réalité tout aussi pertinente pour nous qu’elle le fut pour les Chrétiens du temps de l’apôtre Jean. Elle représente le plan de Dieu dans l’histoire. L’alliance qui fut donc inaugurée en Jésus-Christ, n’était encore pleinement réalisée du temps de Jean, et pas encore pleinement réalisée dans notre temps. C’est pourquoi la vision qui fut pertinente aux églises de l’Asie Mineure est encore pertinente pour nous aujourd’hui.

Est-ce que Dieu règne encore dans le ciel? Apoc 4 et 5 nous informe que tout comme Dieu règne au ciel, il règne aussi dans les affaires de l’humanité. Son plan s’accomplira. Son testament est garanti, et l’exécuteur testamentaire accomplira son mandat en temps et lieu jusqu’à ce que la totalité des élus sera sauvée. Nous pouvons donc trouver courage et espoir dans cette vision du trône en sachant que quoi qu’il arrive, Dieu règne, il rend ses comptes et il accomplit sa rédemption.

L’apôtre Paul a mis en évidence les voies de Dieu quand il a parlé concernant l’endurcissement d’Israël : jugement et grâce en même temps.

25Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée. 26Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés; 27Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j’ôterai leurs péchés. (Romains 11.25-27)

Dieu s’intéresse à toi. Mais il est possible que pour certains d’entre nous, l’intérêt que Dieu nous porte soit pour nous un sujet d’effrois. Si tu n’es pas réconcilié avec Dieu, saches qu’Apocalypse 4 et 5 existent justement pour te témoigner du fait que l’Éternel Dieu règne dans l’histoire et qu’il est le souverain de l’univers. Tu peux lui faire confiance pour les enjeux de ta vie. Tu peux aussi lui faire confiance pour ta destinée éternelle. Il est digne de recevoir la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles. Et il s’intéresse à toi maintenant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s