L’inquiètude


L’inquiétude

A l’aube du jour, dès l’éveil, l’anxiété se réveille.

Elle commence par suggérer, par envisager,

Elle établit des scénarios négatifs, des clichés,

Elle dépense toute l’énergie gagnée lors du sommeil.

Tout le long du jour, les tracas surgissent, résistants,

Ils font broyer du noir, ils remettent en question,

Ils appréhendent l’avenir, ils craignent le présent,

Tout est confus, tout est incertain, tout est obsession.

A la fin du jour, pas de répit, l’inquiétude s’est installée.

Elle s’est enracinée profondément, c’est le désarroi,

Elle contrarie, elle préoccupe, elle remplit d’émois,

Comment en sortir, échapper à ses griffes acérées?

Décharge-toi de tes inquiétudes,

Remets-les à qui peut les porter,

Apprends de nouvelles attitudes,

Renouvelle tes idées de Vérité.

Ancre tes pensées sur Jésus seul,

Rumine vigoureusement ses paroles,

Remplis-en ton cœur comme un recueil,

Évite ainsi toutes affres sournoises, frivoles.

Alors la paix qui vient d’en-haut inondera ton cœur.

Alors la quiétude profonde détrônera ta peur.

Alors la sérénité  céleste envahira ton âme.

Alors le calme remplacera ton blâme.

Jean-Pierre Vandevoorde 2015

Une réflexion sur “L’inquiètude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s