Psaumes 139


Psaumes 139

Seigneur,

Tu regardes au tréfonds de moi,
Tu connais tous mes émois.

Que je marche, que je me couche
Que je m’assois, que je me lève,
Mes mouvements ne te sont pas cachés.

Les mots ne sont pas dans ma bouche
Que déjà tu sais ce que diront mes lèvres,
Mes pensées ne te sont pas voilées.

Ta présence est tout autour de moi,
Ta science extrême, me laisse pantois.

Fuir loin de toi est illusion :
Si je me hisse sur les nuées, t’y voilà.
Si je me couche dans les profondeurs, tu es là.
Si je m’envole au-delà des mers, c’est en vain,
Rien, ni personne ne peut échapper à ta main.
Si je dis la noirceur me dissimulera, quelle erreur,
Ta présence suffit pour que tout s’illumine. Stupeur !

Tes desseins sont perfections:
C’est toi qui m’as tissé dans le sein de ma mère,
Ce que tu as fait est tout simplement extraordinaire.
C’est avec intention que tu m’as fait comme je suis.
Alors que j’étais encore dans les limbes, au fond du puits,
Avant même que j’existe, mes jours étaient tous comptés.
Chaque jour je m’éveille et chaque jour je suis émerveillé!

J’implore ta protection :
Fais que les hommes féroces s’éloignent de moi,
Ceux qui prennent ton nom en vain pour duper
Ceux qui te combattent, pourrais-je les respecter?
Comment pourrais-je aimer ceux qui te haïssent?
Examine et pénètre les pensées qui me bouleversent
Dirige-moi aujourd’hui et pour l’éternité dans tes voies!

Adaptation du Psaumes 139

Jean-Pierre Vandevoorde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s