Des habitudes de prière


Même si la prière est le moyen par excellence pour s’adresser à Dieu, il ne s’agit pas simplement du moyen par lequel nous présentons nos pétitions à une puissance céleste. Dieu est une personne. Par définition, il est un être personnel. Et à cause de l’Évangile, notre perspective de la prière change. À cause de l’Évangile, la prière devient le moyen par lequel je développe une relation joyeuse et vivante avec le Dieu de la Bible.

(Galates 4.6-7) Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père ! 7 Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier 
par la grâce de Dieu.

Deux principes essentiels

Ce ne sont pas les méthodes de prière qui manquent ni la motivation de prier. Beaucoup de gens affirment qu’ils prient. Mais il n’est pas toujours évident de développer des habitudes de prière qui sont régulières. Peut-être que c’est dû à nos attentes dans la prière. Peut-être que c’est à cause de notre recherche d’une expérience surnaturelle en réponse à nos prières.

Lorsque nous parcourons les différents récits bibliques, nous constatons que la prière est avant tout un moyen de développer une relation avec le Dieu de la Bible. Deux principes essentiels se dégagent des récits bibliques : la communion et la méditation biblique.

  • Communion : une nouvelle relation avec le Dieu la Bible à l’application de l’Évangile
  • Méditation : une façon d’expérimenter la présence de Dieu par sa parole qui m’amène à le louer et à l’adorer au milieu de mes circonstances actuelles

La Communion

Romains 8.15 nous décrit la relation particulière que nous avons avec Dieu au travers de l’Évangile. Nous avons reçu « l’esprit d’adoption, par lequel nous crions Papa ». Et c’est au travers de la communion que nous avons avec l’Esprit de Dieu à cause de notre espérance dans l’Évangile, ce que Christ a fait à la croix pour nous, que nous pouvons décrire notre relation avec Dieu en parlant de communion.

Parce que Jésus-Christ a porté mon péché et parce que Jésus-Christ en a payé la dette sur la croix, et parce que Jésus-Christ est ressuscité d’entre les morts, j’ai la communion avec Dieu le Père. L’Évangile me fait voir que Dieu m’accepte comme je suis : un pêcheur qui est sauvé par grâce. Mais l’Évangile me fait aussi découvrir que Dieu ne me laisse pas là à ne rien faire en attendant qu’il revienne. Dieu me transforme afin que je devienne de plus en plus comme Lui. Lorsque je me tourne vers lui, je vois autant la laideur de mon péché et mes manquements que la grâce de Dieu et la sainteté qu’il me confère à cause de son Esprit qui habite en moi (Rom 8.30 ; Eph 3.6-7 ; 1Pierre 2.4-5 ; etc.)

Donc, par application, une priorité dans la prière est de rechercher la communion avec Dieu. Avant de lui présenter quoi que ce soit au niveau de mes pétitions, je désire premièrement entrer en communion avec lui dans la prière.

La Méditation

Le roi David est un bon exemple pour parler de méditation biblique. Ses Psaumes en sont remplis. Psaume 119.148 par exemple nous montre que David est tellement attiré par la méditation qu’il « devance les veilles pour méditer la Parole de Dieu ».

Saint-Augustin, un chrétien du 2e siècle qui a eu une grande influence sur la théologie des réformateurs protestants et continue d’influence notre compréhension de la grâce et de la justice de Dieu à parlé de la méditation biblique de la manière suivante. Il aurait dit que « la méditation est l’ascension de l’âme dans la présence de Dieu. » Il décrit d’ailleurs trois étapes à cette méditation : retentio, contemplatio, dilectio.

  • Retentio (retenir) : fait allusion à notre besoin de lire et de comprendre la Parole de Dieu. C’est l’acte d’étudier la Parole de Dieu pour comprendre le sens du passage. Mais le but n’est pas simplement d’étudier, mais de retenir ce que Dieu veut que je sache, ce que je devrais garder en mémoire suite à ma lecture. (Ex. Psaume 1.2)
  • Contemplatio (contempler) : cette deuxième étape fait allusion à l’acte d’admirer Dieu en repassant les vérités que nous avons retenu de notre étude et lecture de la Parole de Dieu. C’est une étape où je me pose une question comme, « qu’est-ce que ce passage m’apprend sur Dieu ? » Comment puis-je le louer avec cette vérité ? Si Dieu est comme ça, est-ce que je devrais changer une habitude ou une approche dans ma vie ? Quelles mauvaises habitudes ou émotions résultent quand j’oublie que Dieu est comme ça ?
  • Dilectio (savourer) : cette troisième étape est de trouver son plaisir en Dieu sur la base de ce que je viens d’apprendre/réaliser à son sujet. Je commence donc à louer Dieu pour qui il est. Je lui rend grâce pour ce qu’il me révèle à son sujet après avoir lu et retenu sa Parole… au milieu de mes circonstances. Je fais le lien entre sa nature que je viens de contempler et mes circonstances aujourd’hui.

Application personnelle

Le but de mes temps de prière est de développer une communion avec Dieu par son Esprit. Je médite sur la parole de Dieu dans le but de découvrir la nature de Dieu, sa façon d’agir, ses promesses. Je peux choisir de maintenir un journal de prière. Je peux aussi rechercher cette communion avec Dieu par des occasions où je prie avec d’autres chrétiens. Mon but est simplement de mieux connaître Dieu par la prière afin de pouvoir le louer et l’adorer dans tous les aspects de ma vie.

Application en couple

Le but de la prière en couple est de développer une communion ensemble dans la présence de Dieu. Nous pouvons-nous rassembler en tant que couple pour présenter nos requêtes à Dieu. Mais notre première priorité doit être de chercher à entrer en communion ensemble avec Dieu. Nos temps de prière en couple sont des occasions idéales pour partager l’un avec l’autre ce que Dieu nous révèle sur sa nature et sur la manière qu’il intervient dans nos vies. Un tel partage de ce que nous découvrons sur Dieu chacun de notre côté devient la base sur laquelle nous louons Dieu et sur laquelle nous lui présentons nos requêtes.

Certains couples trouvent utile de garder un journal de prière ensemble. Le journal devient un outil au travers duquel le couple se souvient des manières que Dieu est intervenue dans leur vie au travers de la prière. Une telle habitude doit souvent prendre la forme d’une routine journalière. Mais ceci n’exclut pas les moments où le couple prie de façon spontanée.

Application avec des enfants

Le but de nos temps de prière en famille est de découvrir et d’apprécier Dieu ensemble. Nous le louons pour ses bienfaits et nous le louons pour les aspects de sa nature que nous découvrons au travers de ses interventions dans notre quotidien. Une famille doit lire la bible ensemble. Elle doit prier ensemble. Elle doit chanter les louanges de Dieu ensemble. Elle doit partager des histoires vécues de la fidélité de Dieu en réponse à la prière.

Les méthodes de prière en famille varient en fonction de l’âge des enfants. Une jeune famille va choisir de se concentrer sur un aspect de la nature de Dieu qui est plus facile à retenir et à comprendre. Une jeune famille va prier sur la base d’un ou deux versets bibliques qu’ils auront lu ensemble. Tandis qu’une famille avec des enfants plus vieux (ex. des ados…) va choisir de trouver une application d’un passage biblique qui est approprié et pertinent à la vie de leurs jeunes.

Il est aussi bon de développer le réflexe de prier avec son enfant pour rechercher la direction de Dieu vis-à-vis un défi ou un problème auquel il fait face. Cela demande d’être ouvert à la prière spontanée et à des occasions qui se présentent à l’improviste. Mais dans toutes ces mises en situation, les parents doivent démontrer une intentionnalité régulière. Ils deviennent autant un exemple à suivre qu’un moteur qui pousse gentiment leurs enfants à entamer des habitudes de prière pour leurs vies.

Des habitudes de prière centrée sur la Parole de Dieu et en réponse à l’évangile ont pour but de développer d’une relation authentique avec le Dieu de la Bible. Nous ne rendons aucunement service à nos enfants de les entrainer à développer des habitudes de prière qui se limitent à des formules ou à une routine pour valider une tradition quelconque. Nous ne voulons pas sombrer dans une rigidité qui fait hommage à une religiosité attirante plutôt qu’une relation convaincante avec Dieu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s