Quelle qualité attire le regard de Dieu?


Saviez-vous que Dieu accorde une attention spéciale, qu’il est proche de ceux qui ont une qualité particulière ? Cela ne veut pas dire que Dieu a des favoris. Mais la Bible nous dit que le regard de l’Éternel est dirigé vers des personnes qui ont cette qualité en particulier. Il ne s’agit pas de la sainteté ou de la bonté. Il ne s’agit pas non plus de la générosité ou de la gentillesse. Est-ce la sagesse ? Ou la foi ?Savez-vous quelle qualité attire le regard de Dieu sur vous plus que les autres ?

Que veut-on dire par « le regard de Dieu » ?

Sommes-nous en train de dire que Dieu a des yeux et qu’il utilise un télescope géant pour nous espionner à partir de son palais dans le ciel ? Non, Dieu n’a pas des yeux dans le même sens que nous avons des yeux pour voir. Mais Dieu voit quand même tout ce qui se passe et sa vision va plus loin que la nôtre. Il peut voir jusque dans le cœur des gens. Il considère leurs motifs et leurs affections. Il voit aussi dans leur passé et il voit ce qui va arriver dans le futur. Sa vision lui permet même de comprendre le sens caché des choses, ce qui se passe dans nos pensées et la raison pourquoi les choses arrivent. Le regard de Dieu est un regard qui perce et qui connaît tout. La Bible nous dit que rien n’est caché à ses yeux.

L’illustration de Caïn et Abel

Dans Genèse 4 nous lisons par exemple que Dieu porta un regard favorable sur Abel parce qu’il avait offert un sacrifice à l’Éternel d’une manière qui cherchait à glorifier son Dieu. Mais que l’Éternel n’accepta pas l’offrande de son frère à cause de ce qui se cachait dans le cœur de Caïn. Si nous étions Adam et Ève, nous n’aurions pas pu voir ce qui allait s’en venir. Mais l’Éternel était très bien au courant de ce qui se passait dans le cœur d’Abel et de Caïn.

3Au bout de quelque temps, Caïn fit à l’Éternel une offrande des fruits de la terre ; 4et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ; 5mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. (Gen 4.3-5)

L’Éternel porta un regard favorable sur Abel parce qu’il avait offert un sacrifice à l’Éternel d’une manière qui glorifiait son Dieu. Caïn avait aussi offert un sacrifice. Il avait même fait usage du meilleur de ses talents. On peut facilement s’imaginer que les fruits et légumes qu’il avait placés sur l’autel faisaient partie de ses meilleurs produits. Mais la motivation pour son sacrifice n’était pas le même que pour son frère Abel. Quelque chose dans le cœur d’Abel a attiré la faveur de l’Éternel. Et à cause de cela, l’Éternel regarda favorablement le sacrifice d’Abel. En d’autres mots, Dieu approuva le sacrifice d’Abel, mais pas celui de Caïn. Son regard a vu ce qui avait dans le cœur des deux frères.

Le témoignage de Daniel à Babylone

Dans Daniel 2.20-22, le prophète répond au roi Nebucadnetsar que le seul être qui puisse voir et comprendre ce qui se passe réellement est l’Éternel, le Dieu d’Israël.

Que le nom de Dieu soit béni d’éternité en éternité ! C’est à lui qu’appartiennent la sagesse et la force. 21C’est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la connaissance à ceux qui ont de l’intelligence. 22C’est lui qui dévoile ce qui est profondément enfoui et caché, qui connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière réside auprès de lui.

Il n’est donc pas étonnant de voir l’Éternel agir avec tant de sagesse lorsqu’il intervient dans la vie des gens qui ne savent pas toujours ce qu’ils font ou sur quel chemin ils s’aventurent.

La qualité qui attire l’attention de Dieu

Qu’est-ce qui attire alors le regard de Dieu chez l’homme ? Le prophète Ésaïe répond à cette question dans son livre au début du chapitre 66. Nous sommes dans une époque de la vie du royaume d’Israël où les gens vont au temple offrir des sacrifices à l’Éternel. Beaucoup professent connaître et adorer le Dieu d’Israël. Mais Dieu envoie ses prophètes avertir le peuple qu’Il n’est pas content avec ce qu’Il voit chez eux.

Voici ce que dit l’Éternel: Le ciel est mon trône, et la terre mon marchepied. Quelle maison pourrez-vous me construire et quel endroit pourra être mon lieu de repos ? 2Tout cela, c’est ma main qui l’a fait, et tout a alors reçu l’existence, déclare l’Éternel. Voici sur qui je porterai les regards: sur celui qui est humble et a l’esprit abattu, sur celui qui fait preuve de respect vis-à-vis de ma parole.

Il y a deux choses que nous devons comprendre sur ce que Dieu recherche chez les hommes.

  1. L’Éternel a tout créé. Il n’a donc pas besoin de nous pour être comblé. Il n’est pas un dieu qui a besoin de nourriture, de richesses, de temple ou de cérémonies quelconques ou même que l’on défend sa réputation en faisant la guerre aux autres. Parce qu’il est un Dieu trinitaire, il n’a même pas besoin d’amis proches même s’il est plein d’affection pour les gens. Il est le créateur. Il a tout créé ce que tu vois, ce que tu sens, ce que tu touches, ce que tu perçois et ce que tu ressens. Il est le Dieu de l’univers. Comme la lettre de Paul aux Colossians nous l’affirme, « Tout a été créé par lui et pour lui. » Il n’y a donc rien que je puisse faire, dire ou penser qui va faire en sorte que Dieu répond, « Ouf, merci…j’avais tellement besoin que tu fasses cela pour moi. »
  2. L’Éternel est glorieux et il fait resplendir sa gloire. La raison première pourquoi l’Éternel m’a créé est pour le glorifier, pour refléter sa gloire. Héb 2.10 explique que Dieu sauve les âmes parce qu’il veut qu’ils participent eux aussi à sa gloire. Et c’est cela qui devrait nous motiver lorsque nous partageons la Bonne Nouvelle de l’Évangile avec nos amis. Nous voulons qu’eux aussi reflètent la gloire de Dieu dans leurs vies.

Considérant que Dieu a tout créé et qu’il est glorieux, quelle serait notre réaction logique devant Lui ? Celui qui comprend de qui il s’agit va aussi comprendre la valeur que Dieu accorde à celui qui reconnaît la gloire de Dieu. L’humilité est donc la seule réaction qui a du sens.Vers qui est-ce que le regard de Dieu est attiré ? Son regard est attiré vers celui qui est humble de cœur, vers celui qui reconnaît que l’Éternel est non seulement le créateur de l’univers, mais qu’il est aussi son créateur.

Application : ce qui devrait retenir notre attention

Avec la saison de Noël qui approche, vous souffrez peut-être du même dilemme que moi lorsque je considère quoi offrir comme cadeau à certaines personnes qui semblent déjà avoir tout ce dont ils ont besoin. Nous pouvons poser la même question concernant ce que nous pouvons offrir à Dieu. Que pourrons-nous offrir à celui qui est le Créateur ? Compte tenu de ce que nous venons de lire ce matin, nous pouvons certainement lui offrir notre cœur, lui donner la place d’honneur dans nos décisions et notre volonté.L’humilité n’est pas une qualité que nous pouvons affirmer posséder naturellement. L’humilité se cultive et se démontre dans nos paroles et nos gestes. C’est une disposition de cœur à (au moins) deux niveaux :

  1. Je m’évalue en fonction de la gloire de Dieu et je reconnais qu’il est beaucoup plus grand, sage et bon que n’importe quoi.
  2. Je reconnais mes limites ce qui fait en sorte que même lorsque je suis au meilleur de moi même et que j’ai la capacité et la liberté de faire ce que je veux faire, je n’arrive pas à faire ce qui est dans mon meilleur intérêt et dans celui des autres. Si je pouvais donner libre cours à mes passions et mes désirs les plus secrets, et ce, sans écoper de conséquences, je courrais tout droit vers ma ruine. Nous n’avons pas besoin de regarder plus loin que les manchettes dans les journaux pour voir ce qui arrive lorsque les gens font ce qu’ils veulent sans contraintes. L’abus abonde et les scandales fleurissent.

Mais le vrai scandale est celui de la croix où Dieu le Fils offrit sa vie comme rançon pour payer la dette de nos péchés. Il échangea sa justice pour notre péché afin que nous puissions vivre. Comme nous le rappelle Ésaïe 53, « par ses meurtrissures… nous sommes guéris ».Pensons-y, celui qui avait toujours le regard de Dieu sur lui pendant sa vie sur terre s’est placé dans une situation où le regard de Dieu ne pouvait plus reposer sur Lui à cause de notre péché. Il est donc impossible pour moi de considérer ce que Dieu le Fils a accompli à la croix et rester orgueilleux. Le résultat de l’Évangile est de produire en moi un esprit d’humilité par lequel je reconnais ma misère à cause du péché et par lequel je me jette sur la miséricorde de Dieu.Le regard de Dieu se tourne vers ceux qui ont un esprit bien disposé à faire sa volonté. Dieu regarde donc favorablement celui qui est humble.

« Car ainsi parle le Très-Haut dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint : Je demeure dans les lieux élevés et dans la sainteté, mais aussi avec l’opprimé et celui qui est humilié dans son esprit, afin de ranimer les esprits humiliés, afin de ranimer les cœurs opprimés. » (Ésaïe 57.15)

4 réflexions sur “Quelle qualité attire le regard de Dieu?

  1. . Et à cause de cela, l’Éternel regarda favorablement le sacrifice d’Abel. En d’autres mots, Dieu approuva le sacrifice d’Abel, mais pas celui de Caïn. Son regard a vu ce qui avait dans le cœur des deux frères. (J’W’)

    Mais qu’y avait-il dans le cœur de ces deux frères? La jalousie de Caïn envers Abel était-elle déjà existante? Ou bien est-elle venue après les offrandes? Éternelle demande. Comment pouvoir éviter un sentiment de jalousie entre deux personnes?
    Si une personne a de l’affection pour le règne animal, il m’apparait clair que d’en sacrifier un demande un grand courage et un grand sacrifice afin de plaire à qui on offre mais de qui vient la volonté d’offrir, de l’offrant ou du receveur? Le sacrifice d’Abel est un sacrifice du cœur et celui de Caïn de son labeur. Le sacrifice d’Abel est de sang, celui de Caïn de sève. Moi je me demande ce qu’aurait fait le Christ devant une telle situation, lui qui a donné son sang pour réparer le péché du monde. Lui qui s’est fait agneau devant la méchanceté des hommes(du monde) car avant Moïse, la table de la loi n’existait pas encore, les dix commandements dont (Tu ne tueras point).
    Au temps d’Abel il y avait l’Éternel puis avec Christ, La Trinité de Dieu.(La rémission des péchés).
    Abel fut sacrifié sous le coup de jalousie(de la colère de Caïn) et je me demande qui des deux avait le plus d’amour pour ce petit agneau sacrifié, puis-je penser que cet amour était égal? Que se passait-il donc dans le cœur de ces deux frères?

    PS: si mon texte n’est pas pertinent, ne pas le publier s.v.p.

  2. Tout a été créé par lui et pour lui. » Il n’y a donc rien que je puisse faire, dire ou penser qui va faire en sorte que Dieu répond, « Ouf, merci…j’avais tellement besoin que tu fasses cela pour moi. (J.W.)
    ……………………………………………………

    J’en conclue que la Terre est sa création. Il a donné la possibilité à l’humanité d’y vivre en tout respect et non de tout saccager. Il nous a donné la Terre entière en héritage et de là-haut, il doit bien souffrir de voir ce que l’humanité en fait. Tel un parent qui confierait son domaine à un fils, en héritage, et que ce fils saccage tout ou bien n’entretient rien dans le respect de son parent qui le lui a confié. Que devrait faire le parent? Lui retirer cet héritage? L’héritier n’a pas choisi d’hériter de son parent et peut donc se faire bonne conscience mais quelle souffrance et quel regret pour le parent, quelle tristesse. De même, Dieu nous a confié ce royaume terrestre qu’il a créé mais l’homme ne le voit pas s’il n’apprend pas à connaître le Dieu créateur, à le reconnaître dans toute sa création, dans le plus grand des respects avec une reconnaissance infinie.

    Jeannine

    1. En effet Jeannine…La Bible nous apprend que Dieu a créé le monde pour sa gloire. Ne pas respecter le monde créé par Dieu est aussi avoir un manque de respect pour son créateur. Dieu confie à l’être humain le rôle de gérant de sa création. Lorsque l’être humain ne tient pas compte de son rôle comme créature à l’image de Dieu, les abus et la destruction se multiplient.

      1. En effet, seules les paroles de Jésus-Christ peuvent mener à ce respect de la Création divine, car étant Dieu lui-même, il incarne la notion de respect par Amour et non selon la loi des hommes.

        Bien sûr, la loi des hommes est utile est nécessaire pour le maintient de l’ordre dans la société mais la vraie Loi n’est-elle pas celle de la conscience? Ce n’est que sur le chemin de la Vie, celui que nous trace Jésus-Christ de par son enseignement et son exemple allant jusqu’à renoncer à sa propre vie afin de rester fidèle à son Père céleste.

        Celui qui, par la Bible apprend à mieux connaître le Berger du monde ne peut faire autrement que de ressentir un immense respect de son enseignement, le mettant en pratique quotidiennement sachant qu’il ( l’enseignement ) est basé sur l’amour et le respect d’autrui. Les lois peuvent apprendre aux gens un certain respect par intérêt du bon fonctionnement social mais la Loi de Jésus-Christ est au-dessus de ces lois car c’est un Amour infini qui guide les pas de ceux qui La suive et qui inclut forcément le respect de toute chose.

        Celui qui malheureusement n’aura jamais l’opportunité de s’intéresser à la Bible, par refus ou par négligence, ne peut-il pas en bénéficier par l’exemple d’amour et de soutient ou même de compréhension de ceux qui la connaissent? Cependant, est-ce suffisant?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s