Pourquoi j’ai besoin de mon prochain?


Idée principale : Le ministère du Saint-Esprit dans ma vie ne vient pas exclure mon besoin de mon prochain dans le Corps de Christ.

Introduction

Il est vrai que le Saint-Esprit est l’Admirable Conseiller de l’Église. Grâce à lui, nous comprenons ce que nous lisons dans la Parole de Dieu. C’est Lui qui nous convainc de péché (Jean 16.8). C’est Lui qui œuvre en nous afin que nous obéissions de tout cœur à Dieu. Et c’est bien Lui qui nous permet de répondre à son appel pour notre vie.

Cependant, est-ce que cela veut dire que je n’ai pas besoin aussi d’apprendre à apprécier l’influence, l’exemple ou les conseils de mes frères et sœurs dans la foi?

Compte tenu du fait que l’Esprit de Dieu agit dans la vie des enfants de Dieu, quel poids devrais-je accorder aux conseils de mes semblables dans la foi, à leurs expériences et à leur modèle de marche chrétienne?

Proposition

Mon but est démontrer l’importance que nous devons accorder à nos relations entre frères et sœurs dans l’Église du Seigneur. Nous devrions viser deux priorités :

  1. Prier les uns pour les autres.
  2. Travailler de pair avec l’Esprit en nous exhortant mutuellement selon le besoin.

Une priorité collective dans le modèle de prière enseigné par Jésus

Il y a quelques semaines, j’ai parlé de trois priorités que nous devrions adopter en 2018 pour grandir dans notre marche chrétienne comme église. Nous avons parlé par exemple de l’importance de dépendre de Dieu dans la prière.

Nous avons aussi parlé de l’importance de découvrir la gloire de Dieu qui se révèle au travers de sa Parole. Et nous avons fait la remarque que cette découverte de la gloire de Dieu nous amène dans la pratique à dépendre davantage de sa Parole dans notre quotidien.

Notre troisième priorité pour grandir dans notre marche chrétienne devrait être l’importance que nous accordons à nos relations entre frères et sœurs en Christ et à l’œuvre de l’Esprit dans leurs vies.

Si nous revenons au modèle de prière qui nous a été transmis par notre Seigneur Jésus-Christ, nous observons l’importance qui est accordée à notre relation avec les frères et sœurs par exemple.

(Matthieu 6.9) Notre Père qui es aux cieux!


(Matthieu 6.11) Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien,


12Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.


13Ne nous laisse pas entrer dans la tentation, mais délivre-nous du Malin.

Il est tellement facile de lire l’exemple de prière de Jésus et de commencer à penser comment «je» peux, prier tout cela pour «moi-même» n’est-ce pas?

Mais ce n’est pas la perspective qui nous est présentée dans ce passage. Jésus veut aussi m’enseigner à prier en fonction de mes relations avec les autres frères et sœurs de Son Corps qui est l’Église.

Cette perspective collective dans la prière suit l’exhortation que Jésus vient tout juste de partager avec ses disciples. Ne faisons pas comme les chefs religieux qui aiment prier dans les places publiques à la vue des hommes. C’est quoi la perspective de celui qui prie sur un coin de rue à la vue de tous? Il est entièrement centré sur lui-même. C’est tellement ironique, mais il cherche l’approbation des autres pour sa vie de prière qui est complètement centrée sur lui-même!

Comme nous le rappelle Matthieu 6.6, nous devons chercher à prier Dieu avec le but que Dieu soit glorifié. Et c’est dans cette perspective que nous prenons l’approche d’une conversation authentique avec notre Père céleste.

6Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [ouvertement].

Remarquez aussi que nous ne présentons pas seulement des requêtes personnelles, mais des requêtes qui mettent l’emphase sur notre unité en Christ, ainsi que les désirs et les besoins de notre église. Lorsque nous prions, le «moi» se transforme en «nous».

L’emphase que nous accordons à notre identité comme membre d’une famille spirituelle (l’Église) devrait influencer non seulement le contenu de nos prières, mais la qualité de nos relations comme membres du Corps de Christ.

Le danger d’un cœur endurci qui se détourne du Dieu vivant

Dans le livre d’Hébreux, nous découvrons une vérité pertinente sur la priorité d’entretenir une communion fraternelle étroite dans l’Église du Seigneur.

(Hébreux 3.12-13) 12Faites attention, frères et sœurs: qu’aucun de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule qui le détourne du Dieu vivant. 13Au contraire, encouragez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire: «Aujourd’hui», afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse, trompé par le péché. (LSG21)

J’aimerais faire quelques observations avant de revenir à notre application finale.

  1. Cette recommandation est faite à des Chrétiens, des gens qui appartiennent à l’Église, le Corps de Christ.

  2. Il est possible de se détourner du Dieu vivant, c.-à-d d’agir d’une manière qui nous conduit à ce qui produit en nous la mort, la déception et l’esclavage. Se détourner du Dieu vivant est contraire à notre engagement à expérimenter cette liberté qui nous a été acquise en Jésus-Christ.

  3. Se détourner du Dieu vivant est un processus (étape par étape).
    • Le processus commence avec un cœur mauvais. C’est le moment où le Chrétien laisse un mauvais désir prendre résidence dans son cœur.
    • Le processus continu avec de l’incrédulité. Notre mauvais désir influence notre foi et nous pousse à remettre en question les promesses de Dieu. Nous nous retrouvons au jardin d’Eden où Satan posa la question à Ève, «Dieu a-t-il réellement dit…?»
    • Notre incrédulité nous amène à nous détourner du Dieu vivant. Nous ne sommes plus en train de suivre ses conseils, à chercher sa direction et à bâtir nos vies sur ses promesses. Nous changeons de voie et nous nous lançons à l’aveuglette selon les passions de notre cœur mauvais.
    • Une fois que nous nous détournons du Dieu vivant, notre cœur s’endurcit. Notre conscience est sacrifiée et atténuée. Nous nous donnons toutes sortes d’excuses, nous croyons toutes sortes de mensonges pour justifier la voie que nous suivons. Ce chemin est un chemin très dangereux où l’on écoute plus la raison selon la vérité de Dieu.
    • Le résultat de se détourner du Dieu vivant et que l’on finit par être trompé par le péché. Le péché nous mène comme un hameçon dans la gueule d’un poisson qui conduit le poisson à l’endroit où il ne veut pas aller.

  4. Il existe une façon d’adresser la tromperie du péché dans nos vies. Hébreux 3.13 nous explique que nous devons nous encourager les uns les autres. Le terme «encourager» dans le grec traduit parakaleo qui veut dire «venir à côté, exhorter, encourager, implorer, consoler».


  5. Hébreux 3.13 ajoute un qualificatif à l’encouragement. Nous devons nous encourager «aujourd’hui». C’est à dire, nous encourageons un frère ou une sœur dans le moment.

Comment exhorter mon frère, ma sœur

C’est toujours délicat d’intervenir auprès de quelqu’un avec un aspect qui nous inquiête ou qui nous préoccupe à leur sujet. C’est pour cette raison qu’il important de tenir compte d’une approche qui est accentuée par la grâce de l’Évangile. Ce serait contre-productif pour un individu d’être confronté à la grâce de l’Évangile au travers d’un individu concerné qui n’en tient pas compte dans son comportement.

Ce qui suit n’est pas une liste autoritaire, mais plutôt un partage d’expérience du point de vu pastoral dans le contexte d’une église.

Quelques conseils pratiques :

  1. Commence par lui expliquer ce que tu as observé.

  2. Donne-lui l’opportunité de réagir à tes observations. Cela lui donne aussi l’occasion, si lieu, de corriger et clarifier ta perception.


  3. Identifie le mensonge qui a conduit la personne à se détourner de Dieu.


  4. Exhorte ton frère, ta sœur, à rejeter le mensonge et à embrasser la vérité selon Dieu. Sers-toi de la Parole de Dieu.


  5. Prie avec elle afin qu’elle se confie entièrement dans l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ à la croix.

Conclusion

J’ai besoin de mon frère et de ma sœur dans l’Église du Seigneur Jésus-Christ. Dieu les a placés à mes côtés pour m’aider dans ma marche chrétienne. J’ai des angles morts dans mes rétroviseurs spirituels. Le péché est par nature subtil. L’ennemi de notre âme est doué dans l’art de tromper et de séduire.

Si Dieu est l’auteur de la vie et de la vraie liberté, alors la voie du péché mène à la déception, la division, le découragement et la destruction. Le péché est le contraire de la volonté de Dieu pour ta vie.

Notre troisième priorité en 2018 touche alors notre communion fraternelle.

  1. Nous devons nous engager à prier les uns pour les autres, c.-à-d. à prier que Dieu se glorifie non pas juste dans ma vie, mais aussi celle de mes frères et sœurs. Nous devons donc tenir compte de nos frères et sœurs dans nos requêtes personnelles.

  2. Nous devons nous engager à être redevables pour l’œuvre de l’Esprit dans nos vies. Nous devons prendre l’engagement de nous exhorter mutuellement aujourd’hui lorsque l’occasion se présente et non pas demain.

  3. Est-ce que tu connais un frère ou une sœur qui s’est détourné du Dieu vivant? Peut-être qu’il ne fréquente plus une église. Qu’en as-tu fait? C’est ça pratiquer «les uns les autres.»

Nous sommes dans une guerre spirituelle où la destinée éternelle de beaucoup d’âmes est en jeu. Et s’il y a un groupe que Satan veut attaquer et décourager plus que tout, c’est bien l’Église du Seigneur. Donc, avons-nous pris l’engagement d’être le genre de Chrétien qui se tient redevable envers ses frères et sœurs pour sa marche chrétienne? Avons-nous pris l’engagement d’aimer nos frères et sœurs assez pour nous intéresser au progrès de l’œuvre de l’Esprit dans leur cheminement spirituel?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s