Qui est Marc?


Il ne figure pas dans la liste des disciples de Jésus. Jésus ne le mentionne pas de nom. Et comment aurait-il pu écrire une histoire sur la vie de Jésus sans être dans le cercle intime de Jésus ? Ces questions méritent notre attention au début de notre étude.

Qui était Marc ?

Il nous faut examiner les autres textes bibliques, le livre des Actes et quelques épîtres de Paul en particulier, pour dresser un portrait plus ou moins certain de celui qui écrit vraisemblablement le premier évangile de la vie de Jésus. Nous attribuons le titre de « premier » en lien avec les diverses façons que les évangiles de Matthieu et de Luc rapportent les faits sur la vie de Jésus. À part quelques passages ici et là, l’évangile presque en entier de Marc et rapporté dans ceux de Matthieu et Luc. Aussi, certains détails que nous retrouvons dans Marc ne peuvent être que le produit d’un témoin oculaire. C’est dans ce sens que nous estimons avec un certain degré de certitude que Marc rapporte les faits sur la vie de Jésus à partir de l’expérience de l’apôtre Pierre.

  • Il s’agit vraisemblablement de celui que l’on appelle Jean-Marc dans le livre des Actes.
  • Le même Jean-Marc qui abandonna Paul lors de son premier voyage.

(Actes 13.13) Paul et ses compagnons reprirent la mer à Paphos et arrivèrent à Pergé en Pamphylie. Là, Jean-Marc les abandonna et retourna à Jérusalem.

  • Mauvaise réputation devant Paul

(Actes 15.37-40) Mais Barnabas voulait emmener avec lui Jean, appelé aussi Marc, 38et Paul estimait qu’il ne convenait pas de prendre avec eux celui qui les avait abandonnés en Pamphylie et qui ne les avait pas accompagnés dans leur œuvre. 39Leur désaccord fut si profond qu’ils se séparèrent. Barnabas emmena Marc avec lui et s’embarqua pour Chypre. 40Paul, de son côté, choisit Silas et partit avec lui, après avoir été confié par les frères à la grâce du Seigneur.

  • MAIS… il y a une réconciliation éventuelle avec Paul. Marc fait partie de l’entourage de Paul.

(Col 4.10) Vous avez les salutations d’Aristarque, mon compagnon de prison, et du cousin de Barnabas, Marc, au sujet duquel vous avez reçu mes instructions : s’il vient vous voir, faites-lui bon accueil.

  • Marc devient un collaborateur précieux de Paul

(2 Tim 4.11) Seul Luc est encore avec moi. Prends Marc et amène-le avec toi ; car il m’est très utile pour mon ministère.

  • Marc développe une amitié proche avec l’apôtre Pierre

(1 Pi 5.13) Recevez les salutations de l’Eglise qui est à Babylone et que Dieu a choisie. Mon fils Marc vous envoie aussi ses salutations.

C’est sa proximité à Pierre qui explique comment Marc aurait pu écrire son récit sur la vie de Jésus avec autant de détails et d’anecdotes intimes. Alors, qui aurait pensé qu’un homme qui avait commencé si mal dans son ministère aurait finit par écrire le premier récit de la vie de Jésus, le premier Évangile ?

Un monde en crise

Lorsque nous lisons l’évangile de Marc, nous ne sommes pas toujours conscients du contexte dans lequel Marc écrit son récit de la vie de Jésus. Nous avons du mal à saisir sa motivation, même si nous pouvons déceler dans son style un certain empressement à nous relater les détails et les faits saillants de la vie de Jésus. La réalité est que Marc a écrit son évangile dans un monde en crise. D’après les autres écrits de la même période, on arrive à situer l’évangile de Marc dans les années 60 après Jésus-Christ. L’histoire de l’antiquité nous révèle plusieurs indices importants.

  • Marc écrit son récit entre 60-70 apr. J.-C.
  • Persécutions sous l’empereur Néron
  • Suite à l’exécution de l’apôtre Pierre par l’Empereur
  • Les chrétiens se réfugient dans les catacombes

Jésus en action

En parcourant le récit de Marc, nous pouvons relever certaines caractéristiques du style qu’il emploie pour décrire la vie et le message de Jésus à ses lecteurs.

  • Beaucoup plus de miracles décrits dans Marc que dans les autres évangiles
  • L’usage répété de la conjonction « et » pour passer d’une histoire à l’autre (Ex. style téléjournal)
  • Un portrait de Jésus comme un serviteur qui agit au milieu des crises et qui nous relève tout en portant nos souffrances.

L’évangile de Marc et nous

Marc n’a pas écrit l’évangile de Jésus par simple curiosité intellectuelle. La manière qu’il développe le récit a un but précis, celui de nous faire comprendre que Jésus n’était pas un homme ordinaire ni un super héros. Marc veut nous faire comprendre que Jésus de Nazareth est en fait le Fils de Dieu envoyé pour servir et sauver ceux que Dieu appelle à Lui. Quelle sera alors notre réponse à ce récit ? À Jésus ?

(Marc 10.45) Car le Fils de l’homme n’est pas venu pour se faire servir, mais pour servir lui-même et donner sa vie en rançon pour beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s