L’appel à être un diapason spirituel

Notes pour le dimanche 2 février 2014 —

Paul écrit aux chrétiens de l’église de Colosse pour les encourager à persévérer dans les enseignements de Jésus-Christ au milieu d’une société qui n’accueille pas favorablement l’idée que Jésus-Christ est le Seigneur. Colossiens 3 nous présente uns schéma de comment nous pouvons poursuivre une relation dynamique avec le Seigneur Jésus-Christ au travers de sa Parole.

Continuer la lecture de L’appel à être un diapason spirituel

Une église saine : comment témoigner de l’évangile?

Notes d’enseignements pour le dimanche 19 aout 2012
(tiré du livre de M. Dever : 9 Marks of a Healthy Church)

La semaine passée nous avons considéré de quoi pourrait avoir l’air la conversion biblique. Nous avons conclu que la conversion est en partant l’oeuvre de Dieu et qu’elle implique un changement radical de direction dans la vie de celui qui répond à cet appel. Ce changement est caractérisé particulièrement par un détournement intentionnel du péché pour rechercher à tout égard la direction de Dieu dans ses choix et ses priorités. Nous avons aussi conclu que la Parole de Dieu est efficace dans la conversion du coeur de l’homme. La conversion et donc une réponse volontaire d’une personne qui se sent interpelée par Dieu à lui remettre la direction de sa vie. Elle est le résultat d’avoir écouté et répondu au message de l’Évangile.

Mais quel est le rôle du chrétien concernant l’Évangile après avoir répondu à Dieu? La Bible semble insister sur le fait qu’un enfant de Dieu est appelé non seulement à donner une place primordiale à Dieu dans sa vie, mais aussi à lui rendre un témoignage favorable dans le monde. Nous rencontrons dans nos lectures de la Bible par exemple, les passages suivants qui nous font réfléchir :

Continuer la lecture de Une église saine : comment témoigner de l’évangile?

L’Évangile incarné

Notes de prédication pour dimanche 19 décembre 2010. Les notes de la série de Galates étant encore en développement, nous les mettrons à jour pendant la période des fêtes.

Nous achevons l’année en amorçant une réflexion sur la réalité de l’incarnation de Dieu au travers de la naissance de Jésus à Bethléem. D’ailleurs, il semblerait que Dieu nous a mit à coeur comme église depuis quelques temps de considérer notre appel à influencer la communauté dans laquelle il nous a placés. Si Dieu est en train d’appeler du monde un peuple qui lui ressemble et qui lui appartienne, il doit être en train de faire quelque chose tout prêt de chez nous aussi! Alors pourquoi ne nous le voyons pas agir de façon plus visible dans notre communauté?

Il y a certainement plusieurs facettes à la réponse de cette question. Mais une chose qui se précise de plus en plus dans mon esprit est la réalité suivante : le message de l’Évangile doit être vécu autant qu’il doit être annoncé. En d’autres mots, il est nécessaire que ce que je dis s’accorde avec ce que je vis. Dieu peut agir en dépit de nous-mêmes. Et je soupçonne qu’il le fait assez souvent. Mais il me semble qu’il est aussi vrai que Dieu prend plaisir à se manifester et à accomplir son oeuvre au travers de l’obéissance authentique de son peuple à l’Évangile. Mais comment faire alors?

Continuer la lecture de L’Évangile incarné