Le côté tranchant de la gloire de Dieu (partie 2)


Comment concilier la volonté de l’être humain avec la volonté de Dieu ? La Bible nous enseigne que Dieu est souverain. Ses desseins parviennent toujours à s’accomplir. (voir Ephésiens 1.11) Mais si c’est bien le cas, alors pourquoi est-ce que Dieu ne fait pas en sorte que tout le monde croit en Lui et qu’ainsi, tous sont aussi sauvés ?
Ce n’est justement pas le cas. Nous associons la souveraineté de Dieu avec l’incapacité d’un individu à prendre une décision. Pourtant la souveraineté de Dieu est quelque chose qui se manifeste dans les résultats. Comme le dit si bien l’auteur des Proverbes dans 16.1, « Les projets que forment le cœur dépendent de l’homme, mais la réponse que donne la bouche vient de l’Éternel. » (voir aussi Proverbes 21.30-31)

Dans Jean 12.34… nous devons faire face à la triste évidence que malgré les signes miraculeux accomplis devant leurs yeux, beaucoup des Juifs ne crurent pas en Jésus. Ils ne crurent ni ses paroles ni son identité comme Fils de Dieu. Mais afin que nous ne pensions pas que Dieu soit incapable de mener à bout ses desseins, Jean nous aide à voir que même dans l’incrédulité des Juifs, Dieu accomplit son plan en vue de révéler non seulement sa grandeur mais aussi la fiabilité de sa Parole.

Lire Jean 12.34-43

Une révélation choquante

Dieu les a aveuglés, il les a rendus insensibles, afin que leurs yeux ne voient pas, que leur cœur ne comprenne pas, qu’ils ne se tournent pas vers lui pour qu’il les guérisse. Ésaïe a dit cela parce qu’il avait vu la gloire de Jésus et qu’il parlait de lui. (Jean 12.40-41)

Comment Dieu pourrait-il aveugler des gens et ensuite les condamner pour leur incrédulité à son égard ? Au verset 38, Jean nous fait un commentaire qui donne une raison pourquoi les Juifs n’ont pas tenu compte des paroles de Jésus même après avoir vu les miracles.

Malgré tant de miracles qu’il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui, afin que s’accomplît la parole qu’Ésaïe, le prophète, a prononcée : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (Jean 12.37-38)

Selon Jean, plusieurs des gens n’ont pas cru afin que s’accomplisse la prophétie d’Ésaïe. Mais pourquoi est-ce si important que la prophétie d’Ésaïe s’accomplisse ? La répondre est courte est celle-ci : afin que la Parole de Dieu soit vue comme étant fiable et fidèle. Le fait que les Juifs n’ont pas crus au témoignage de Jésus de la manière qu’Ésaïe avait prédit vient confirmer au moins deux choses : 1) que la Parole de Dieu est fiable et 2) qu’il s’agit bien du Seigneur Jésus-Christ.

Ce que Jean affirme est quand même remarquable. Ésaïe qui a vécu environ 700 ans avant la venue de Jésus-Christ aurait rencontré Jésus en Esprit. Si c’est bien le cas, Jésus n’est pas un simple homme, mais il est d’une nature divine qui dépasse les bornes familières de l’être humain. Et cela, les Juifs du temps de Jésus ne l’ont pas reconnu.

Deux côtés de la gloire de Dieu

  • La gloire de Dieu se manifeste par l’endurcissement du cœur de celui qui rejette la vérité. Mais la gloire de Dieu se manifeste aussi par la rédemption de celui qui avait rejeté la vérité. D’une manière ou de l’autre, Dieu se glorifie.
  • L’endurcissement des cœurs des Juifs est le résultat de l’incrédulité des Juifs vis-à-vis la Parole de Dieu annoncée par les prophètes et affirmée par des signes dans l’histoire d’Israël. (comparer Romains 9 à 11)
  • L’endurcissement des cœurs des Juifs accomplit les prophéties de l’AT et leur attire la juste condamnation de Dieu à cause de leur péché.
  • L’endurcissement des cœurs des Juifs ouvre la porte pour la rédemption des païens.

Est-ce possible que dans l’économie de Dieu, un moyen propice pour amener les gens qu’il a appelés à être réconciliés à Lui soit au travers de l’endurcissement du cœur de ceux qui ne veulent rien savoir de Dieu en premier lieu ? Dans le cas des Juifs, les miracles et signes de Jésus n’étaient pas la première tentative venant de la part de Dieu pour parler à son peuple. Le rejet des paroles de Jésus vient confirmer ce qui a déjà dans le cœur de ceux qui ont rejeté la Parole de Dieu.

Est-ce la faute de Dieu ?

Considérons les points suivants :

  • La souveraineté de Dieu n’est pas en conflit avec la responsabilité personnelle de l’homme.
  • Ne pas confondre l’accomplissement des desseins de Dieu avec la responsabilité de l’être humain. (Ex. Prov 16.1)
  • Les capacités illimitées de Dieu entrent en conflit avec les capacités très limitées de l’homme. Qui pensez-vous va gagner dans un match qui oppose le Dieu infini à l’homme limité (même avec sa liberté de conscience) ?
  • Le cœur d’un individu n’est pas moralement neutre au départ. Il est affecté par la malédiction du péché à cause du choix fatal d’Adam et Ève. (Ex. Rom 3.23)
  • La souveraineté de Dieu est aussi une raison d’espérer. Dieu est capable d’amener un incrédule à croire dans la vérité en dépit de son incrédulité initiale.
  • La souveraineté de Dieu qui agit au travers de l’endurcissement des cœurs accomplit de façon mystérieuse et glorieuse son plan de rédemption. 
(lire Rom 9.22-33)

Et qu’as-tu à redire si Dieu a voulu montrer sa colère et faire connaître sa puissance en supportant avec une immense patience ceux qui étaient les objets de sa colère, tout prêts pour la destruction ? 23 Oui, qu’as-tu à redire si Dieu a agi ainsi pour manifester la richesse de sa gloire en faveur de ceux qui sont les objets de sa grâce, ceux qu’il a préparés d’avance pour la gloire ? (Romains 9.22-23)

Est-ce donc la faute de Dieu si les gens sont endurcis vis-à-vis sa Parole ? Non, ils sont responsables pour leurs propres choix. Mais s’ils rejettent Dieu en partant, Dieu peut très bien se servir de leur incrédulité pour laisser s’endurcir leurs cœurs dans le but d’amener d’autres à croire en Lui.

Application

Mais qu’est-ce qui peut pousser quelqu’un à rejeter la Parole de Dieu en partant ? C’est justement cette chose que l’on appelle la volonté propre, cette chose qui nous donne notre dignité humaine qui entre en ligne de cause. Dieu n’a pas créé l’homme avec une puce informatique gravée dans la mémoire qui oblige l’être humain à se plier à la volonté de Dieu en toutes choses. Mais lorsque nous considérons l’infinie grandeur et puissance d’un être qui a créé le monde et tout ce qui s’y trouve par sa simple parole, nous devrions réfléchir deux fois avant de rejeter bêtement sa Parole. Car celui qui rejette la Parole de Dieu s’expose à l’endurcissement de son cœur à cause de son incrédulité.

Jean 12.43… ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.

  • Quelle gloire recherches-tu ?
  • Lorsque tu regardes ton agenda pour cette semaine, de quelle gloire est-il question en générale ?
  • Que fais-tu de la Parole vivante que tu auras entendue ce matin ?

Prière : Seigneur, je te fais confiance et je te remets mes plans. Je te soumets ma vie aujourd’hui afin que tu te manifestes au travers d’elle pour ta gloire. Montre-moi là où tu veux te glorifier au travers de ma journée et aide-moi à être soumis à ta direction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s