Quand l’homme est grand


Dans Proverbes 29.25, l’homme sage est décrit comme étant celui qui sait placer sa confiance en Dieu et qui reconnaît que l’Éternel est celui qui domine dans le monde. D’ailleurs, il est dangereux d’avoir peur des hommes. La crainte de l’homme est décrite comme un piège : une façon de procéder qui semble à première vue nous mener au bien-être, mais qui finit par nous mener à la catastrophe.

L’opposé de la crainte de l’homme est de faire confiance à Dieu. Ce passage nous révèle un secret qui est à la base de notre succès personnel, un principe qui nous permet de goûter à la vraie liberté dans nos vies. Car lorsque je crains l’homme, je me laisse dominer par ses caprices. En cherchant son approbation, je brime bien souvent ma propre conscience.

Mais ce n’est pas juste ma relation avec mon prochain qui est affectée. La crainte de l’homme rend Dieu petit. Et lorsque Dieu me semble petit, j’ai tendance à ne pas lui rendre l’honneur qui est dû. Il nous est donc difficile d’aimer notre prochain d’une manière qui honore Dieu et qui rend à Dieu une adoration qui est digne de son nom. Quand l’homme est grand, Dieu devient petit dans ma vie. Mais quand Dieu est grand, je sais aimer mon prochain à la manière de Dieu en dépit des difficultés et des obstacles qui me posent des difficultés.

L’histoire d’Abraham

(Genèse 12.12,13 ; 20.2,11 ; 26.7) La crainte de l’homme chez Abraham a mis en péril la bénédiction de Dieu dans sa vie et à faire du tort envers ceux qu’il aimait le plus. Cette façon de procéder a aussi affecté son fils Isaac, car Isaac a aussi agi de la sorte avec son épouse Rebecca.

L’histoire des Pharisiens qui crurent en Jésus

(Jean 12.42-43) Jésus fait le lien entre la recherche de l’approbation chez les hommes et la recherche d’une gloire personnelle. Dans ce sens, la crainte de l’homme est une forme sournoise d’orgueil.

L’enseignement de Jésus

(Luc 4.7) Jésus nous montre que la crainte de l’homme ne tient pas compte de l’éternité.

Conclusion

  • Craindre l’homme est en contradiction avec craindre Dieu
  • Celui qui craint Dieu révèle une perspective éternelle sur la vie
  • Craindre l’homme remet en question la nature de Dieu, son amour envers son peuple en particulier
  • Est-ce que je vis au quotidien avec la reconnaissance que Dieu est réellement souverain dans mes circonstances ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s