Conseils pratiques pour étudier la Bible

Il est bon de noter la grande diversité de ressources et de choses utiles à tenir en ligne de compte pour entamer une étude régulière de la Bible. Sentez-vous à l’aise de laisser un commentaire au bas de la page si vous aimeriez partager d’autres considérations que vous trouvez utiles. (Ce qui suit est un résumé des points qui furent discutés pendant la présentation dimanche dernier.)

Continuer la lecture de Conseils pratiques pour étudier la Bible

Sept réflexions pour célébrer Pâques (pt 2)

En parcourant le récit des évènements qui ont abouti à la résurrection de Jésus, il est frappant de voir comment les interactions de Jésus avec ses disciples nous enseignent sur Pâques. Nous y trouvons, je crois, plusieurs pistes de réflexion utiles qui nous aident dans notre préparation pour célébrer Pâques. Ce qui suit est la continuation d’un article écrit hier sur les premiers versets de Luc 22.

Continuer la lecture de Sept réflexions pour célébrer Pâques (pt 2)

Sept réflexions pour célébrer Pâques (pt 1)

La Pâque est réellement la fête la plus importante au calendrier chrétien. Pourtant, dans notre âge séculaire, il semble qu’un nombre grandissant de gens ne sont plus trop certains comment souligner Pâques. C’est une fête si théologiquement riche que pour beaucoup d’entre nous, elle ne veut plus dire grand-chose. Et si vous êtes Chrétien, il se peut que vous vous laissiez influencer par cet état des choses pour reléguer Pâques à une célébration de 2e rang sur votre calendrier.

Continuer la lecture de Sept réflexions pour célébrer Pâques (pt 1)

Un pasteur réagit à la tragédie de Bruxelles

Comme beaucoup hier, j’ai appris la nouvelle du drame terrible qui s’était produit des heures auparavant à Bruxelles pendant mon sommeil. Les scènes de destruction marquées par l’effroi et le choc dans les visages sont restées gravées dans ma mémoire. Mais c’est ma réflexion par la suite qui m’a suscité à réagir.

Continuer la lecture de Un pasteur réagit à la tragédie de Bruxelles

Le jeûne est-il toujours d’actualité?

LE JEÛNE.

Qu’est-ce que c’est ?

S’abstenir de nourriture pour un temps.

Deux sortes de jeûne :

  1. Impossibilité de trouver de la nourriture

Ex : Moïse au Sinaï, Élie 1Rois 19 : 8

Jésus au désert, Paul 2Cor.6 : 5

Continuer la lecture de Le jeûne est-il toujours d’actualité?

Imposition des mains (essai)

IMPOSITION DES MAINS

Nous trouvons plusieurs significations de l’imposition des mains dans la Parole.

 

=>Dans les Évangiles lorsque Jésus imposa les mains aux malades, qu’est-ce que cela        voulait dire?

Mat.9:18, 26; Marc 5:23; 6:5; 8:23, 25 etc…         Il semble qu’il montre qu’il veut bénir la personne, comme l’enfant (Marc 10:16). “Puis il les prit dans ses bras en leur imposant les mains” Voir aussi Gn.48:14.

Sinon n’aurait-Il pas imposé les mains à chaque malade?

Imposition des mains = BÉNÉDICTION

 

=>Dans l’ancienne Alliance ceux qui mettaient les mains sur l’animal qui devait être               sacrifié, voulaient que l’animal prenne leur place. (Lév.16:20-22; 2Chro.29:23).

Imposition des mains = IDENTIFICATION EN VUE DE SUBSTITUTION

 

=>Dans l’église primitive, l’imposition des mains servait notamment à reconnaître ou confirmer un don, une charge, une mission.

Act.13:3        Barnabas et Saul, c’est l’Esprit qui appelle et envoie (2, 4) les hommes reconnaissent, laissent partir

 

1Tim.4:14     Un don reçu, c’est l’Esprit distribue les dons, les hommes reconnaissent!

2Tim.1:6

 

Act.6:5          confirme la charge de diacre

 

Act.14:23      “firent nommer” => Étendre les mains

=>“Ils étendirent  les mains sur des anciens dans chaque ville”. Confirmer ou reconnaître.

Cela reviendrait à dire que les apôtres choisirent les anciens et même imposèrent les mains aux anciens pour reconnaître ceux que Dieu aurait choisis.

 

=>Ou Les chrétiens choisirent en “levant les mains” c’est à dire par élection.

Les théologiens ont des idées contradictoires là-dessus, sans entrer dans toutes les discutions à ce sujet, je me contenterais de dire que le mot dans le grec classique était employé dans le sens “élire à mains levées”.

Cependant la syntaxe oblige le sens d’un choix fait par les apôtres.

 

1Tim.5:22     Contexte, sur les anciens.

 

Nb.27:15-23  Moïse, reconnaît ou confirme publiquement que Josué avait été choisi par Dieu pour conduire le peuple = Confirmation, reconnaissance