Comment donner une bonne réprimande?

Notes d’enseignements pour le dimanche 23 septembre 2012

La discipline est souvent perçue sous un angle négatif. Mais la Bible nous donne un portrait plus complet de la discipline, un portrait qui inclut une dimension très positive, très utile. D’ailleurs quand on considère le mandat que le Seigneur nous a confié, la discipline dans l’église devient une chose non seulement positive, mais souhaitable, voir même recherchée. Et lorsque nous parlons de la santé de l’Église, la discipline pratiquée au sein de celle-ci en devient une caractéristique indispensable.

Continuer la lecture de Comment donner une bonne réprimande?

La dignité de la discipline dans l’église – 1 Corinthiens 6

Il est difficile d’aborder 1 Corinthiens 6 sans jeter un coup d’oeil sur le chapitre précédent. Car, les chapitres 5 et 6 forment un tout qui met en relief la nécessité et la dignité de la discipline dans l’Église. Corinthe était une ville qui poussait les limites de ce qui était moralement acceptable. Nous nous rappelons bien que la réputation de cette métropole marchande avait atteint un point si dégradant que si l’on voulait dire de quelqu’un qu’il était débauché dans sa vie, on disait, « il ne fait que corinthianiser. »

Maintenant, essayez d’imaginer l’Église de Corinthe qui porte un témoignage de la grâce de Dieu au milieu de cette ville. L’Église est toute nouvelle. Le leadership est en grande majorité issue de conversions récentes et d’arrières plans assez divers. Nous y voyons des gens aisés qui profitaient du commerce mondial du port de Corinthe assis à côté d’esclaves/serviteurs qui n’avaient que le nécessaire. Il y avait peut-être des prostituées qui avaient répondu à l’invitation de la Bonne Nouvelle, comme il y avait peut-être des fonctionnaires grecs et romains. Et, il même possible que l’Église reçue en visite quelques-uns des nombreux touristes, marins et réfugiés qui passaient par-là.

Continuer la lecture de La dignité de la discipline dans l’église – 1 Corinthiens 6

La vraie question de 1 Corinthiens 5

En préparant la prédication de dimanche…

L’apôtre Paul prend une direction plus précise et pratique dans ce chapitre comparé aux chapitres précédents. Il va d’ailleurs passer des « fondations théologiques » à la « pratique dans la vie de l’Église. » Dès les premiers versets, nous nous rendons compte qu’il va droit au problème.

1 On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père.

2 Et vous êtes enflés d’orgueil! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous! (1 Corinthiens 5:1-2)

Quel est le vrai problème ? C’est quoi au juste l’enjeu de ce chapitre ? Est-ce que Paul s’étonne qu’il y ait des évidences du péché dans l’assemblée ? ou est-ce plutôt que l’Église ne fait rien devant l’évidence du péché au sein de l’assemblée ?

On pourrait passer du temps à décrire les ravages de l’impudicité (c-à-d une immoralité qui va à l’encontre d’un bon ordre des choses). Mais Paul semble être moins préoccupé par le fait qu’il y ait de l’immoralité à Corinthe qu’il soit préoccupé par le fait qu’on entend dire généralement qu’il y a parmi l’Église de l’impudicité. Ce que les mots nous laissent entendre est le fait que cette conduite immorale avait libre cours et personne n’osait en dire un mot.

Le verset 2 nous confirme cette pensée. Paul aurait pu dire, « vous êtes immorales ! » Mais non ! « Vous êtes enflés d’orgueil ! » En d’autres mots, « vous êtes rebelles à la direction du Seigneur ! »

La vraie question du chapitre 5 est le manque de discipline biblique au sein de l’assemblée de Corinthe.

Questions à développer pour la prédication

Quel est un modèle de discipline biblique dans les Écritures ?

Comment le modèle de discipline biblique diffère-t-il de la discrimination ou l’intolérance  que nous retrouvons dans certains systèmes de croyances au sein de notre société ?

Qu’auraient dû faire les Chrétiens de Corinthe devant ces circonstances ?

Le jeûne : Doit-on parler d’une discipline ?

Discussion sur le thème des disciplines de la vie Chrétienne au déjeuner des hommes samedi 7 novembre 2009.

 

Question : Pour quelles raisons est-ce qu’on pratique le jeûne ? Pourquoi le jeûne est-il une discipline peu commune ?

Certains ont décris le jeûne comme étant le moyen par excellence de voir pour nous-même si nous sommes réellement dépendant de Dieu. Car le jeûne confirme notre dépendance sur Dieu en trouvant en Lui une satisfaction qui va au delà d’un de nos besoins essentiels : manger. Le jeûne est donc une occasion de faire de l’Éternel nos délices. Sa volonté pour nous devient notre plus grand plaisir.

Quelques passages clés

Pour se préparer à accomplir les oeuvres que Dieu avait pour Lui (Jésus)

1 Alors Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. 2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. 3 Le tentateur, s’étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. 4 Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. (Matt 4:1-4)

Jésus a parlé d’une nourriture que le monde ne connaît pas

31 Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant: Rabbi, mange. 32 Mais il leur dit: J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. 33 Les disciples se disaient donc les uns aux autres: Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger? 34 Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son oeuvre. (Jean 4:3-34)

La vie est beaucoup plus que la nourriture

Luc 12:13-34

1 Corinthiens 6:13 “Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments; et Dieu détruira l’un comme les autres. Mais le corps n’est pas pour l’impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps.”

Celui qui veut suivre Jésus doit apprendre à renoncer à lui-même

Matthieu 16:24 “…renonce à lui même…”

Marc 8:34

Luc 9:23

5 Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. 6 Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; 7 car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. 8 Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. 9 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. (Romains 8:5-9)

Principe

Le jeûne lui-même n’est pas la discipline en question. La discipline est de cultiver notre dépendance sur Dieu en se privant de nourriture pour un temps. Le jeûne n’est qu’un outil dans ce sens. Nos luttes contre les passions charnelles doivent être engagées dans le contexte de notre nouvelle identification en Christ, une nouvelle nature. (voir 2 Corinthiens 5:16-19)

Question pour discussion : On peut facilement faire du jeûne un rite pour les mauvaises raisons. Les Pharisiens contemporains de Jésus jeûnaient deux fois par semaine. Ils étaient fervent dans leur poursuite de la sanctification et de l’adhérence à la loi. Mais pourtant, Jésus leur reprocha à plusieurs reprises de passer à côté de la vraie signification du jeûne. (voir aussi Esaïe 58) La question se pose : « Est-ce utile de faire du jeûne une pratique régulière sans avoir pour motif autre chose que le fait qu’on se soit engagé à le faire sur une base régulière pour mettre du temps de côté pour Dieu ? »

Le jeûne de 24 hrs : une méthode parmi d’autres

Quelques principes utiles pour faire un jeûne de 24 hrs. (compilés à partir du web)

Établie ton objectif avant de commencer : quel est ton but pour ce jeûne ? Demande à Dieu de te révéler par Son Esprit ce qui te pousses à faire le jeûne. Est-ce pour un renouvellement, pour scruter ton coeur, pour la guérison, pour résoudre un problème…

Établie ton engagement : qu’est-ce que Dieu te demande de faire ? 1) la longueur du jeûne; 2) quel genre de jeûne; 3) quels activités sociales ou physiques devras-tu éviter pour accomplir ce jeûne; 4) combien de temps par jour réserveras-tu à la Parole et la prière.

Prépares-toi spirituellement : à la base du jeûne on trouve la repentance. Des péchés non-confessés devant Dieu nuirons à mes prières.

La préparation de ton coeur –

1) demande à Dieu de t’aider à voir l’heure juste concernant tes péchés;

2) confesse à Dieu tous les péchés que son Esprit te montres et acceptes le pardon accordé au travers de l’oeuvre de Jésus Christ pour toi – 1 Jean 1:9;

3) recherche le pardon de tous ceux et celles que tu sais que tu as offensé, et pardonne à ceux qui t’ont offensé;

4) considère comment tu peux offrir une restitution (si besoin) à ceux que tu as offensé selon la direction de l’Esprit;

5) demande à Dieu de te remplir de son Esprit selon ses instructions dans Ephésiens 5:18 et sa promesse dans 1 Jean 5:14-15;

6) soumet de nouveau ta vie à la Seigneurie de Jésus Christ et refuse d’obéir et de prêtre attention aux passions de ta chair selon Rom 12:1-2;

7) médite sur les attributs de Dieu, son amour, sa souveraineté, sa puissance, sa sagesse, sa fidelité, sa grâce, sa compassion et bien d’autres – Psaume 48:9,10 ; 103:1-8, 11-13.

8) commence ton temps de jeûne avec un coeur disposé à recevoir quelque chose de la part de Dieu – Hébreux 11:6

9) ne sous-estime pas l’opposition que tu pourrais rencontrer de la part de l’Adversaire. La bataille entre la chaire et l’esprit deviennent plus intenses pendant des temps de jeûne – Galates 5:16-17.

Prépares-toi physiquement : évite en général les chose qui créées une dépendance comme le café, les sucreries, les mets raffinés, etc… Choisis des mets plus naturels, des crudités, et de l’eau quelques repas avant un jeûne prolongé. Mange des repas plus petits. Limites tes activités physiques. Évites de prendre des médicaments. Si tu dois en prendre, recherche l’opinion d’un professionnel de la santé.

Prépares-toi un horaire :

Le Soir, trouve un endroit calme et isolé pour chercher la face de l’Éternel; si d’autres jeûnes avec toi, prenez le temps de prier ensemble pour des besoins particuliers; évite les distractions comme la télévision, l’ordinateur, ou la musique qui pourrait diminuer ta concentration sur les choses spirituelles. Commence en lisant quelques extraits des Psaumes.

Le matin, commence par un temps d’adoration et de louange; lit des passages bibliques et médite sur ce que tu viens de lire. Poses des questions à Dieu dans la prière. Invites l’Esprit de te rencontrer dans la prière et de faire son travail dans ton coeur selon Philippiens 2:13; invites Dieu de t’utiliser selon sa volonté; demandes-lui de te montrer comment tu peux influencer ta communauté, le monde, ta famille, ton église; prie pour sa vision pour ta vie et la puissance de faire sa volonté.

L’après-midi, retourne à la prière et la méditation de la Parole; prend une marche de prière; intercède pour ta communauté, ta famille, ton église, les dirigeants de ton pays, les besoins particuliers.