Comment demeurer en Christ? (Pt 1)

Jean 14.12-23

Dimanche passé, nous avons considéré le commandement d’aimer son prochain dans le cadre de la St-Valentin. Nous avons conclu que même si les gens sont d’accord qu’aimer son prochain est une chose souhaitable, qu’ils ne sont pas toujours d’accord sur la façon d’aimer son prochain. Et nous avons conclu que ce désaccord découle en grande partie de notre compréhension de ce qui est bien pour nous et pour l’autre. Car nous avons tendance à aimer l’autre sur la base de ce que nous croyons être «le bien» pour nous ou «le bien» pour l’autre.

Continuer la lecture de Comment demeurer en Christ? (Pt 1)

Dire la bonne chose au bon moment

1Samuel 3.21 – 4.1

Avez-vous déjà fait l’expérience de dire la bonne chose juste au bon moment ? Il peut s’agir d’une blague exécutée avec une cadence et une chute parfaite. Peut-être qu’il s’agit d’un moment solennel où vous dites quelque chose qui résume parfaitement ce que tout le monde pense, mais ne savent pas comment exprimer convenablement. Ou encore, vous êtes sur le point de faire une proposition, de présenter un projet, de faire une demande en mariage, et vous n’avez qu’une chance de bien dire ce que vous voulez exprimer.

Continuer la lecture de Dire la bonne chose au bon moment

Pourquoi Jésus devait-il naître?

Galates 4.4-5

Introduction

Nous sommes ici aujourd’hui pour célébrer Noël, pour souligner non seulement la joie et la générosité qui caractérisent ce temps des fêtes, mais pour en célébrer la raison, c’est-à-dire la naissance de Jésus-Christ le Sauveur.

Si vous avez prêté attention aux cantiques et aux sketches des enfants ce matin, vous avez entendu parler du fait que Jésus est la vraie raison pour cette saison.

Continuer la lecture de Pourquoi Jésus devait-il naître?

Croire pour voir?

On m’a dit un jour qu’il serait plus facile de croire en Jésus si seulement il faisait apparaître un signe extraordinaire qui témoignait de sa présence. Nous ne pouvons pas nous cacher que bon nombre de fidèles aimeraient un peu plus d’interventions surnaturelles dans leurs vies. Nous prions même souvent pour que le surnaturel l’emporte sur ce qui est courant ou naturel. Alors pourquoi Jésus n’a-t-il pas fait l’effort de faire des prodiges pendant la dernière semaine de sa vie sur terre ? Pourquoi n’avoir pas fait des miracles afin que ceux qui cherchaient sincèrement à savoir s’il était le Fils de Dieu pussent aussi le suivre avec assurance ?

Continuer la lecture de Croire pour voir?

L’implication de la Pâque (Romains 6.1-14)

Notes d’enseignements pour le dimanche 20 avril 2014

Pourquoi célébrer Pâques ? Est-ce une fête symbolique qui au fond ne fait qu’annoncer la venue du printemps ? Pouvons-nous célébrer Pâques sans en donner un sens religieux pour autant ? Et pourquoi pas ?

Non. La Pâque n’est pas une fête qui annonce le printemps, ni même une fête qui symbolise la victoire du bien sur le mal ou de la renaissance de la vie qui l’emporte sur la mort. Selon la Bible, la signification de la Pâque est radicalement liée à la résurrection de Jésus-Christ. Pâques est le point culminant de l’Évangile. C’est l’accomplissement de la promesse d’un rédempteur dans Genèse 3 et l’accomplissement de l’alliance entre Dieu et Abraham dans Genèse 15. Dans Exode 12, Pâques est la préfiguration d’un Sauveur pour Israël pendant qu’ils sont encore esclaves en Égypte. Et lorsque le Seigneur Jésus mangea la Pâque avec ses disciples (ex. Luc 22.14-23), c’était aussi pour annoncer sa mort ainsi que la promesse de sa résurrection. (Jean 6.53-56)

Continuer la lecture de L’implication de la Pâque (Romains 6.1-14)

Série BASIC : L’enseignement (partie 5)

Quand nous commençons à venir à l’église, on nous encourage à lire la Bible pour nous-mêmes. On nous encourage même à en faire une pratique habituelle, à le faire chaque jour, à un moment propice. Et au fur et à mesure que nous le faisons, nous réalisons que ça demande une certaine discipline, surtout si nous n’aimons pas lire. Nous nous donnons alors des buts et apprenons des techniques pour arriver à atteindre nos buts. Mais réfléchissons un peu à la manière de lire la Parole de Dieu : est-ce que tu trouves cela facile, entrainant, motivant ? Ou est-ce quelque chose que tu parviens à faire quand tu te sens à la hauteur ou quand tu as un de temps de libre ?

Continuer la lecture de Série BASIC : L’enseignement (partie 5)