Une foi qui répond

La Bible nous dit que la foi est un don de Dieu. Il est donc important de comprendre pourquoi Dieu nous a fait don de cette foi afin de comprendre ce que Dieu attend de nous.

C’est dans ce sens ce que l’auteur Francis Chan écrit…

« Dieu ne nous appelle pas premièrement à mener une existence confortable. Il nous appelle à lui faire confiance au point où nous sommes bien disposés à suivre une direction où nous risquons de perdre beaucoup si Dieu n’intervient pas. »

Le genre de foi dont la Bible parle nous pousse à l’action. En bout de ligne, si je dis que je crois en Dieu, j’agis en fonction de ce que Dieu dit. Le type de foi dont il est mention dans l’épître de Jacques par exemple est une foi qui répond à Dieu selon les promesses de Dieu. Je peux donc dire que ma foi est bibliquement fondée lorsque je répond à l’appel des commandements et des promesses de Dieu dans ma vie quotidienne.

Continuer la lecture de Une foi qui répond

Travailler à son salut? (Phil 2.12-13)

On dit parfois que Dieu aide ceux qui s’aident eux-mêmes. Cette idée n’est pourtant pas un concept biblique. Car Dieu aide ceux qui ne peuvent pas s’aider eux-mêmes. La Bible affirme de part et d’autre que Dieu bénit ceux qui prêtent attention à ses commandements. Nous lisons aussi que Dieu fait du bien à ceux qui ne le méritent pas. Mais lorsque nous parlons de la vie chrétienne, nous voyons que Dieu aide réellement ceux qui veulent vivre pour Lui. Philippiens 2.13 affirme que c’est « Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir ». Alors comment concilier cette idée avec le verset auparavant qui nous exhorte à travailler à notre salut avec crainte et tremblement ? (Phil 2.12)

Continuer la lecture de Travailler à son salut? (Phil 2.12-13)

Un salut par grâce (Ephésiens 1.1-14)

La lettre de Paul aux Ephésiens représente une maturité théologique concernant l’œuvre du salut. Paul semble prendre une perspective céleste sur le salut de l’âme et nous fait voir cette œuvre de pure grâce en rétrospective du point de vue de Dieu. L’introduction de sa lettre nous aide à comprendre à quel point le salut d’une personne vis-à-vis la justice de Dieu sur le péché est le produit de la volonté et du plan de Dieu. Paul parvient effectivement à attribuer l’œuvre du salut de celui qui croit à Dieu seul. L’introduction de sa lettre est donc un magnificat de la grâce de Dieu qui nous amène à rendre quotidiennement gloire à Dieu et devient la fondation sur laquelle l’apôtre poursuit le reste de sa lettre.

Continuer la lecture de Un salut par grâce (Ephésiens 1.1-14)

Rencontrer Dieu

De plus en plus, je suis en train de me surprendre en train de réfléchir comment présenter Dieu ou le message de l’Évangile d’une manière à éviter les présupposés erronés de ceux et celles d’entre nous qui ont fait l’expérience de la religion sans le Dieu de la Bible. Je me dis souvent, « mais si seulement cette personne pouvait rencontrer Jésus face à face, ça ferait toute la différence…non?! » Oui, je sais, il est impossible que quelqu’un puisse venir à Jésus à moins qu’il ne l’attire en tout premier. Mais il reste quand même que nous devons joindre tous nos efforts pour présenter et incarner l’Évangile de manière à ce que les gens ne restent pas indifférent devant la réalité de Jésus-Christ. (voir 2 Corinthiens 2.14-17)

Je fais donc mon possible pour projeter une image (ou « une odeur ») exacte de Jésus dans ma propre vie. C’est à cela que nous sommes appelés en fin de compte. Et c’est cette même réalisation (l’Esprit de Dieu qui agit en nous) qui nous motive à vivre d’une manière qui ressemble à Jésus.

Continuer la lecture de Rencontrer Dieu