Pourquoi c’est important de comprendre ce qu’est l’Église

Beaucoup de choses sont écrites au sujet de l’Église de ces jours, surtout en ce qui concerne comment l’Église doit composer avec la culture environnante. Le rhythme accéléré des changements sociaux et culturels en Amérique du Nord semblent avoir influencés notre perpective de comment vivre l’Église tout en atteignant les gens autour de nous. Mais il me semble qu’au milieu de toutes ces discussions, on commence à brouiller l’image de ce qu’est l’Église.

C’est un dilemme classique. Nous sommes si préoccupés par notre pertinence et notre capacité de rejoindre les gens (d’accomplir la mission si on veut) que nous commençons à perdre de vue ce à quoi l’Église de Jésus-Christ devrait ressembler. Il est donc primordiale de garder bien en vue ce qu’est l’Église pour ensuite comprendre comment adapter son expression pour rejoindre la culture environnante.

Dans son livre sur la santé de l’église, Mark Dever tente d’illustrer la crise d’identité dans l’Église de la manière suivante.

Continuer la lecture de Pourquoi c’est important de comprendre ce qu’est l’Église

La puissance de la résurrection

La semaine dernière, nous avons appris la triste nouvelle d’attentats contre deux églises chrétiennes coptes près du Caire en Égypte pendant qu’ils célébraient le dimanche des Rameaux. La première bombe fut déclenchée à Tanta dans le delta du Nil et la deuxième près de la ville d’Alexandrie. On estime 44 morts et plus d’une centaine de personnes qui furent blessées.

L’État islamique a revendiqué l’attentat qui est relié à leur engagement de faire la guerre contre ceux qu’ils accusent d’être «ces gens qui suivez la croix».

Ce que vous n’avez peut-être pas appris au travers des nouvelles est la réponse des chrétiens après ces attentats. Lors d’un culte le soir suivant pour honorer les victimes, le prêtre copte nommé Boules George rappela aux chrétiens de son église que d’être identité comme étant ceux qui suivent la croix est une distinction d’honneur.

Il posa alors la question, «Qu’allons-nous leur répondre?» Pendant sa prédication intitulée, «Un message pour ceux qui cherchent à nous tuer», Boules affirma aux terroristes, «Vous nous avez donné la même mort que celle offerte à Christ, ceci est le plus grand honneur que nous pouvions recevoir. Christ fut crucifié et ceci est la base de notre foi.»

Continuer la lecture de La puissance de la résurrection

Le côté tranchant de la grâce de Dieu (pt 1)

L’appel de la foi n’est pas une invitation à participer à une institution religieuse même si la foi s’exprime dans le cadre d’une communauté de fidèles qui sont religieux. Cet appel vise premièrement une relation étroite avec le Seigneur Jésus-Christ ressuscité. Aussi invraisemblable que cela puisse être, la mort et la résurrection de Jésus sont pour ceux qui répondent à l’appel de Dieu le début d’une vie nouvelle. L’appel de Dieu n’est pas principalement la possibilité d’évader le jugement, l’enfer, ou même les souffrances de la vie. Alors en quoi Dieu sauve-t-il ? Est-ce pour bâtir une meilleure vie ? Est-ce pour rendre le monde meilleur ? Est-ce pour bâtir une meilleure vie dans l’au-delà ? Une vie purement spirituelle ?

Continuer la lecture de Le côté tranchant de la grâce de Dieu (pt 1)

Travailler à son salut? (Phil 2.12-13)

On dit parfois que Dieu aide ceux qui s’aident eux-mêmes. Cette idée n’est pourtant pas un concept biblique. Car Dieu aide ceux qui ne peuvent pas s’aider eux-mêmes. La Bible affirme de part et d’autre que Dieu bénit ceux qui prêtent attention à ses commandements. Nous lisons aussi que Dieu fait du bien à ceux qui ne le méritent pas. Mais lorsque nous parlons de la vie chrétienne, nous voyons que Dieu aide réellement ceux qui veulent vivre pour Lui. Philippiens 2.13 affirme que c’est « Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir ». Alors comment concilier cette idée avec le verset auparavant qui nous exhorte à travailler à notre salut avec crainte et tremblement ? (Phil 2.12)

Continuer la lecture de Travailler à son salut? (Phil 2.12-13)

La gloire de Dieu dans ma vie

Peu avant Golgotha, Jésus a indiqué à ses disciples qu’il allait partir. Ces disciples ne pourraient pas le suivre. Au début de Jean 14, nous pouvons constater leur consternation devant cette nouvelle. Comment suivre quelqu’un quand il est absent ? Nous avons souvent la même question aujourd’hui. Comment suivre Jésus alors que selon la Bible, il est remonté au ciel ? Comment entretenir une relation avec quelqu’un qui n’est visiblement plus là ?

Continuer la lecture de La gloire de Dieu dans ma vie